Les meilleurs moments mode des femmes de la mafia

De Karen Hill à Carmela Soprano, ces femmes ont pavé la voie pour les influenceuses TikTok de 2021.

par Jessica White
|
26 Juin 2021, 8:00am

Si je vous dis, « imprimé tigre, French manucure, décolleté carré et beaucoup, beaucoup de bijoux dorés », est-ce que je serai en train de décrire la manière dans les influenceuses TikTok s’habillent en 2021 ou n’importe quelle femme dans n’importe quel film ou série sur la mafia de ces trente dernières années ? L’année dernière, une mode inspirée par les années 2000 a fleuri pendant la pandémie et les cycles de mode bougent plus rapidement que jamais. Mais on oublie l’influence de personnages comme Adriana La Cerva (The Sopranos) Karen Hill (Les Affranchis) et Elvira Hancock (Scarface). Ces femmes ont pavé la voie pour des marques telles que House of Sunny.

Le mot qui les rassemble serait peut-être l’adjectif « voyant », indéniablement le dénominateur commun de cette esthétique partagée. Pourtant, chacune de ces femmes est le meilleur indicateur des contextes individuels dans lequel elles apparaissent. Les personnages masculins qui les entourent, quelque soit l’époque, sont toujours représentés en portant l’uniforme de l’esthétique hollywoodienne de la mafia, c’est-à-dire le costume (on se souviendra néanmoins de quelques survêtements dans The Sopranos). En face, ces femmes et leurs vêtements nous permettent de placer ces histoires dans leur contexte. Elles nous offrent autre chose que les arcs narratif masculins dans ce genre profondément masculin.

Apollina wears a wedding dress in The Godfather

Le Parrain

Prenons l’exemple du personnage de Michael Corleone dans le film de Francis Ford Coppola Le Parrain (1972). À l’origine, il est le membre réglo de sa famille de mafieux, mais Michael commet son premier meurtre et s’enfuit sur l’île de son père, la Sicile. Là-bas, il rencontre et épouse Apollonia Vitelli qui est rapidement tuée, faisant de Michael un mafieux avide de revanche, nerveux, alors qu’il ne l’a jamais été. La destruction de sa pureté et de sa jeunesse, que l’on voit particulièrement dans les vêtements qu’elle portait, est parfaitement incarnée.

La costumière Anna Hill Johnstone s’est assurée que la communauté traditionnelle et l’éducation stricte d’Apollonia soient visibles dans ses vêtements, tout particulièrement avec sa robe de mariée. Garnie de dentelles italiennes incroyables, la robe est agrémentée d’un court voile et d’une coiffure de perles. Cette tenue est un contraste criant avec la robe de mariée de Connie, la sœur de Michael, qu’elle porte lors de son mariage au début du film avec Carlos, qui sera violent avec elle. Visuellement, il y a beaucoup de choses qui se passe sur la robe de Connie, un énorme voile, des énormes manches et un énorme quantité de soie accrochée à sa microscopique taille. Elle représente parfaitement la nouvelle riche italienne américaine en opposition à l’innocence et à la tradition que représentait Apollonia.

Connie and Carlos in the wedding scene in The Godfather

Ce qui est intéressant c’est que la robe d’Apollonia reste d’actualité aujourd’hui : avec son absence de décolletés et une coupe droite que l’on croirait tout droit sorti d’une story d’influenceuse sur Instagram, son voile court n’est pas sans rappeler ce qu’Ariana Grande a récemment porté à son mariage, une création signée Vera Wang.

Elvira Hancock and Tony Montana from Scarface walking down steps together wearing suits and sunglasses

Scarface

Mais la plupart des femmes autour du crime organisé ressemble plus à Connie qu’elles ne ressemblent à Apollonia. La modestie d’Apollonia ne pourrait pas se situer plus loin qu’Elvira Hancock dans Scarface par exemple avec ses décolletés incroyablement plongeants et notamment l’une des tenues les plus chics que vous ne verrez jamais : une veste blanche portée sans rien en dessous avec une jupe assortie et des lunettes géantes. Les décolletés deviennent de plus en plus plongeants au cours du film souvent avec des robes aux couleurs de bijoux qui reflètent le monde de la nuit brillante de Miami, celui que le personnage d’Al Pacino, Tony Montana, cherche à dominer. Tout cela bien avant la robe que Paris Hilton a porté pour ses 21 ans. La costumière de Scarface, Patricia Norris, qui malheureusement est décédée en 2015, a également travaillé sur Twin Peaks, montrant un véritable talent pour les couleurs au cours de sa carrière.

Karen and Henry Hill on their doorstep in a scene from Goodfellas

Les Affranchis

Malgré l’hyper masculinité du sujet et la majorité des personnages hommes, on oublie souvent que le film Les Affranchis présente un certain nombre de personnages féminins, et chacune d’entre elle est incroyablement habillée. Richard Bruno a remporté un BAFTA pour ses costumes sur le film et on comprend aisément pourquoi, ne serait-ce que pour Karen Hill, la femme d’Henry, le protagoniste du film.

Karen traverse une évolution vestimentaire au cours du film de Scorsese qui s’étend sur plusieurs décennies : d’abord comme jeune femme pendant ses premiers jours de mariage avec son mari addict à la cocaïne, cheveux frisés grâce à une permanente, veste en cuir sur le dos, puis dans les années 60 son ensemble assorti pantalon et cardigan rose, jusque dans les années 80 elle aussi avec une permanente et une robe blanche à pois noirs. Et tout cela ce n’est pas rien, quand elle dit à Henry qu’elle va aller faire du shopping, elle lui montre combien d’argent elle a besoin en disant « autant » et espace son pouce et son index de plusieurs centimètres.

Karen and Henry Hill in a witness protection interview in Goodfellas

Le style de Karen est essentiel pour comprendre son personnage, elle est même presque tuée à cause de son goût du luxe. Vers la fin du film, elle va voir certaines robes Dior que Jimmy, le personnage interprété par Robert De Niro, a « récupéré », et elle se rend vite compte qu’on va peut-être se débarrasser d’elle.

carmela soprano standing in her kitchen wearing a tracksuit top and jewellery

Les Sopranos

Aucune discussion sur la mode dans la mafia ne serait complète sans les femmes de la série The Sopranos, et tout particulièrement les personnages de Carmela Soprano et Adriana La Cerva. Tout au long de la série qui durera six saisons, les deux femmes ont des look que l’on peut immédiatement reconnaître comme typiquement années 90, sans être anachroniques pour autant. Carmela perfectionne ses tenue avec des pendentifs crucifix et des french manucure sur faux ongles, pour Adriana la signature c’est son brushing au large boucles blondes et du lip liner foncé.

adriana from the sopranos wearing a tiger print all in one outfit

La costumière Juliet Polcka (qui a été nommée quatre fois pour son travail sur la série), s’est assurée que ces femmes représentaient le glamour si particulier de la mafia du New Jersey. Individuellement, la plupart de ses pièces pourrait être sur Depop, obsédé par la mode des années 2000. Mais rien ne représente mieux ce sens de la mode particulier des femmes de la mafia que cette combinaison moulante en imprimé tigre porté par Adrianna.

Adriana from The Sopranos wearing a short leather dress

Cet article a été initialement publié par i-D UK.   

Tagged:
Film
TV
The Sopranos
Mode