Publicité

ok, kanye west présidera une messe à coachella pour pâques

C'est la saison des miracles.

par Andrea Nkom
|
01 Avril 2019, 9:57pm

Tous les dimanches, depuis janvier, un chœur de chanteurs tout de blanc vêtus se réunit sous la houlette de Kanye West, lui aussi en tenue immaculée, devant tout un parterre de gens du voisinage riche et célèbre du rappeur. On a ainsi pu voir, entre autres, Katy Perry, Paris Jackson, ou Courtney Love, assister à ces performances à vocation religieuse. Lors de ces concerts, appelés « Sunday Service » (« la messe du dimanche »), le chœur reprend principalement des morceaux de Kanye, revisités version gospel.

Si ces sabbats dominicaux, qui se tiennent à chaque fois dans des lieux différents (allant de la forêt californienne au siège d’Adidas à Portland) ont pu laisser penser à certains que ‘Ye avait finalement basculé et fondé un culte à sa propre gloire, l’explication est, somme toute, bien moins inquiétante – et bien plus excitante d’un point de vue artistique.

West a tout simplement monté son propre groupe de musique. Et après ces quelques représentations à guichets fermés – dont seuls quelques extraits ont filtré, principalement sous forme de stories Instagram – le Sunday Service débarque à Coachella, et pas n’importe quel jour. Si les artistes s’engagent traditionnellement à occuper le même créneau horaire pour les deux week-ends que dure le célèbre festival, Yeezy et son groupe, eux, ne se rendront dans le désert du Colorado qu’à l’occasion du second week-end, pour le dimanche de Pâques, le 21 avril.

Si cette double nouvelle est assez inattendue, elle n’est, en vérité, pas si surprenante. La religion occupe depuis toujours une place importante dans la vie et dans l’oeuvre de l’artiste, comme il le décrit dans son morceau désormais culte « Jesus Walks ». Quant à son affinité avec le gospel, on peut en trouver de nombreux exemples tout au long de sa carrière, le plus éloquent étant certainement son titre « Ultra Lightbeam », sur l’album The Life of Pablo. Ce qui étonne davantage, en revanche, c’est sa participation à Coachella cette année, dans la mesure où, en tant qu’artiste solo, il avait précédemment refusé de s’y produire. En effet, tout dialogue a été rompu lorsque les organisateurs du festival ont dû lui refuser la construction d’un dôme monumental qui lui aurait permis de fournir une performance immersive – mais qui aurait néanmoins requis la suppression de toute une section de toilettes portables. Pâques semble définitivement être la saison des miracles !

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram et Twitter.