Rick Owens dans i-D

33 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur rick owens

De son plat préféré à sa routine capillaire extrêmement élaborée, i-D vous dit tout sur votre ado cinquantenaire punk préféré.

par James Anderson
|
03 Janvier 2019, 10:13am

Rick Owens dans i-D

La mode ne tombe pas systématiquement dans le jeunisme. Rick Owens avait déjà la quarantaine quand le succès est venu frapper à sa porte, il y a presque deux décennies de ça. Dès ses débuts à la Fashion Week de New York à l'aube des années 2000, le créateur n’a eu de cesse de développer ses talents pour la découpe et le drapé, s'inventant un genre à part entière. Un style qu'il ne développe pas uniquement à travers le vêtement mais aussi dans ses mises en scène : à chaque fashion week, Rick Owens présentes ses créations à travers des récits dramatiques dans des défilés aussi bouleversants qu'énigmatiques. Un talent de dramaturge qui lui a valu une place de choix dans l'industrie de la mode et quelques trophées comme le prix Perry Ellis du Talent Emergent en 2002, le prix Cooper-Hewitt pour le design mode, le prix de l’Iconoclaste par Fashion Group International, ou encore un prix récompensant l’ensemble de sa carrière en 2017. Voici donc 33 choses (le chiffre n'a rien d'anodin) que vous ne saviez peut-être pas sur notre créateur punk ado-cinquantenaire préféré – de son admiration pour Michèle, sa belle, à sa routine capillaire en passant par l'éducation catholique qu'il a suivie.

Rick Owens pissing into his own mouth for i-D.
Autoportrait par Rick Owens, The Spectator Issue, N°220, mai 2002

1. Le nom complet de Rick Owens est en réalité Richard Saturnino Owens, il est né le 18 novembre 1962.

2. Rick Owens a été élevé à Porterville, en Californie, une zone que l'on associe plus souvent aux fréquents séismes de faible magnitude et à la production d’agrumes qu’à la mode d’avant-garde !

3. La mère de Rick Owens, Concepción (surnommée Connie) était institutrice et couturière. Son père, John, était assistant social. Chaque saison, Connie se déplace à Paris et admire fièrement le défilé de son fils.

4. Rick Owens n’a pas eu le droit de regarder la télé à la maison jusqu’à ses 16 ans… au lieu de ça, on entendait la musique classique de Wagner résonner entre les murs, tandis que la littérature classique de Karl Huysmans, Confucius, Aristote et Pierre Loti occupait les étagères de la bibliothèque familiale.

5. Rick Owens a fréquenté l’école catholique locale quand il était petit, mais il y a passé de très mauvais moments. Dans une interview pour The Independent, il se remémore : « C’était dur, très dur. Les autres enfants étaient vicieux, comme des animaux. »

6. Après avoir obtenu son diplôme en découpage d’imprimés au Los Angeles Trade Technical College, le premier emploi de Rick Owens a été de travailler pour une entreprise qui produisait des contrefaçons – des « copies cheap » de vêtements de créateurs.

7. Rick Owens a rencontré son épouse et collaboratrice créative Michèle Lamy à Los Angeles dans les années 1990 quand il a commencé à créer des imprimés pour Lamy, sa ligne de vêtements de sports. Michèle dirigeait également plusieurs restaurants/boîtes de nuits très à la mode, notamment le Café des Artistes et les Deux Cafés, fréquentés par des célébrités comme Madonna.

8. Rick Owens a révélé qu’il était auparavant un buveur invétéré, qui se lançait fréquemment dans des murges infernales. Résultat : il ne se souvenait plus où il avait garé sa voiture la veille, ni même où il avait passé la soirée ! Il a finalement abandonné ce mode de vie car il avait l’impression de mourir à petit feu.

9. Rick Owens a fondé sa propre marque en 1994. Il vend alors ses créations à Charles Gallay, l’une des boutiques de mode les plus avant-gardistes de LA, où il se fait des fans aussi célèbres que la reine du grunge Courtney Love.

10. Le travail de Rick Owens finit par attirer l’attention d’Anna Wintour chez Vogue, tellement impressionnée qu’elle s’est arrangée pour que le magazine sponsorise son premier défilé à la Fashion Week de New York, pour la saison printemps/été 2002.

Rick Owens shot by Corinne Day for i-D in 2001.
Photographie Corinne Day, Stylisme Panos Yiapanis. The 21 Issue, N°212, août 2001

11. En 2004, Rick Owens et Michèle achètent et emménagent dans un hôtel particulier de 5 étages dans le VIIe arrondissement de Paris, qui s’avère être l'ancien siège du Parti Socialiste. Au début, il n’y a que de mornes bureaux et des pièces étrangement cloisonnées, mais le duo créatif démolit tout, et rénove complètement les lieux. Ils possèdent également un luxueux appartement à Venise.

12. Vous ne trouverez jamais Rick Owens près d'une baraque à frites, ou en train de s’envoyer un kebab, car il mange super sainement – un smoothie vert pour le petit déjeuner et du poisson, des légumes, et de l’avocat pour le déjeuner. Tel est le menu qu’il se fait quotidiennement préparer et livrer par un chef.

13. Rick Owens a organisé une fête fabuleuse au Backstreet, le dernier bar sado-maso gay de Londres, en 2013. The Divine David a donné une performance live, devant la crème de la crème de la mode et de la nuit londoniennes, notamment James Jeanette de Wild Daughter, Lulu Kennedy de Fashion East, le chanteur et mannequin Roy Inc, le styliste et ancien contributeur d’i-D Judy Blame (paix à son âme).

14. Rick Owens et Michèle ont fait une apparition dans le clip très fortement déconseillé aux enfants, « Butt Muscle », de Christeene, en 2017. Dans cette vidéo où le lubrifiant coule à flots, on peut apercevoir des simulations de golden showers et de fistings, des entrejambes bien cadrées et des gens qui se roulent des pelles de tous les côtés. Rien que ça.

15. Rick et Michèle collaborent également sur l’emblématique – et très chère – ligne de meubles Rick Owens. Elle comprend des pièces de grande taille faites de béton, de bronze, de mousse, de cuir, de marbre, d’albâtre ou de contreplaqué – qu’on peut notamment découvrir dans les magnifiques demeures du couple, ainsi que dans celles de nombreux autres privilégiés.

16. Rick Owens est plus qu’un talentueux créateur de vêtements et de meubles : c’est également un auteur à part entière. Il a publié plusieurs ouvrages au cours de ces deux dernières décennies, notamment L’ai-je bien descendu ? en 2007, Rick Owens en 2011 et Rick Owens Furniture en 2017.

17. Rick Owens aime porter ses propres créations et voyage avec plusieurs exemplaires des mêmes vêtements noirs – afin d’éviter de perdre son temps à décider ce qu’il va porter tous les jours. Il dort toujours dans un boxer noir de sa création.

18. Un jour, Rick Owens a remarqué que Michèle adorait les engins lourds et il a songé à lui offrir une grue en guise de cadeau. (Ce qui est est bien plus romantique qu’une pauvre boîte de chocolats ou qu’un bouquet de fleurs, il n’y a pas photo).

19. Rick Owens semble avoir un faible pour les rockeurs américains légendaires et rebelles – il aurait, semble t-il, déclaré être partant pour une liaison torride avec Iggy Pop et a également comparé son processus de création soigneusement réfléchi aux changements d’accords minimalistes qui caractérisaient la musique de Lou Reed.

20. Lors d’une interview pour le New Yorker, Rick Owens a décrit Michèle comme « un sphinx captivant. Je suis fasciné par cette personne qui agit uniquement selon son instinct et ses émotions, alors que je suis tellement pragmatique et sensible. A côté d'elle, je me sens presque chiant et conservateur. »

Mario Sorrenti and Alastair McKimm shoot Rick Owens editorial for i-D
Photographie Mario Sorrenti, Direction Mode Alastair McKimm.

21. Rick Owens ne souffre pas du nombre de collections et de défilés qu'il doit produire chaque année. « J’aime la stimulation, a-t-il un jour dit. Ça vous permet de garder les pieds sur terre, comme la boxe. Vous devez rester dans un état de vigilance constante. »

22. Rick Owens a des ambitions adorables pour ses vieux jours. Il a révélé au magazine Vestoj qu’idéalement, il aimerait « finir dans un jardin entouré d’un mur, où il pourrait lire et jouer avec des chatons. »

23. Rick Owens va à la salle de sport tous les jours et préfère soulever des poids que de faire du cardio, ce qui explique son impressionnante musculature. (Un temps, il y croisait ses confrères Marc Jabobs et Bernhard Wilhelm, qui fréquentaient la même salle parisienne).

24. Il compte parmi ses réalisateurs préférés Satyajit Ray, Cecil B. DeMille et Ken Russell.

25. Rick Owens va de temps à autres se déhancher sur le dancefloor de son club préféré, comme il l’explique à Harper’s Bazaar : « Danser est l’une des plus pures et des plus simples expressions de joie qu’il soit, et j’ai l’impression que j’ai la responsabilité morale d’en profiter. »

26. Rick Owens a avoué que ses cheveux étaient naturellement bouclés et plutôt grisonnants, mais grâce aux lissages chimiques, à une bonne dose de teinture japonaise Bigen et quelques noisettes de shampooing Aesop, il parvient à maintenir rigoureusement ses longues mèches noires soyeuses.

27. Rick Owens aime que ses défilés ne consistent pas simplement à faire parader des mannequins vêtus de ses dernières créations. « J’aime me servir du défilé pour exprimer autant d’énergie positive que possible, je le ferai tant que je suis sur cette Terre », s’enthousiasme-t-il dans GQ.

28. Rick Owens s'est un jour fait virer d'un bar de drag queens mexicain nommé Plaza, lors de son époque délurée dans le LA des années 1990. La raison ? Il a couché avec quelqu'un sous une table !

29. Rick Owens fait une sieste de 45 minutes tous les après-midis, pour rafraîchir son esprit et recentrer son énergie.

Rick Owens covered in mud.
Autoportraits par Rick Owens. The Head, Shoulders Knees and Toes Issue, N°307, été 2010

30. Rick Owens a admis qu'il ne se préoccupait pas vraiment de ce que faisaient les autres créateurs. À la place, il préfère se pencher sur le travail accompli jusqu'ici et trouver de nouvelles façons de le faire évoluer ou de l'améliorer à chaque nouvelle collection.

31. Rick Owens est, cependant, un immense fan du designer Charles James qui, avant sa mort en 1978, était l'un des créateurs de mode féminine les plus influents du 20ème siècle. Rick adore également le travail du légendaire costumier d'Hollywood Adrian, qui a habillé les plus grandes actrices des années 1920 et 1930 et a même conçu les kitschissimes pantoufles en sequins rouges de Judy Garland pour Le Magicien d'Oz.

32. Parmi les fans célèbres de Rick Owens, on peut compter Kanye West, Michelle Obama, A$AP Rocky, Taylor Swift, Halle Berry, Liam Payne, Jennifer Lopez, Justin Bieber, Janet Jackson, Cheryl Cole et Jaden Smith, pour n'en citer que quelques uns.

33. Bien que modeste, Rick Owens est malgré tout conscient de sa chance et heureux de sa vie de créateur, ce qu'il confirme à The Independent : « J’ai de la chance d’avoir été au bon endroit, avec les bonnes personnes, au bon moment… J’adore vraiment ce que je fais. »

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram, Twitter et Flipboard.