quel héritage nous laisse odd future, dix ans après ?

Comment Tyler, the Creator, Frank Ocean, Syd, Earl Sweatshirt et les autres ont changé notre génération et le rap – à tout jamais.

|
07 décembre 2018, 10:39am

Tyler, the Creator est aisément identifiable. Une demi-seconde suffit pour reconnaitre ses dents du bonheur caractéristiques et ses cheveux désormais multicolores. Quelques secondes suffisent aussi pour reconnaitre sa voix caverneuse, devenue mythique dans le titre Yonkers. Mais plus tôt ce mois-ci, en dépit de tous ces indices, j’ai presque failli le rater alors qu’il marchait non loin de moi lors de son festival annuel Camp Flog Gnaw.

Ces derniers temps, le rappeur s'est montré plus discret que lorsqu’il s’est fait connaître du grand public il y a 10 ans, dans la mixtape inaugurale The Odd Future Tape. Tyler, ainsi que les 15 – anciens et actuels – membres d’Odd Future ont bien grandi. Ils ne sont plus les ados tapageurs qu'ils ont été, cherchant par tous les moyens à se faire remarquer dans une industrie musicale trop rangée pour saisir le potentiel de leur crew iconoclaste. Tyler a maintenant 27 ans, Frank en a 31, et Taco et Earl, les plus jeunes membres, ont tout deux 24 ans. Tous essaient désormais d’attirer l’attention sur leurs propres projets et entreprises commerciales, que ce soit dans l'industrie musicale ou ailleurs.

Et voici où ils en sont :

- Earl Sweatshirt s’est produit au Camp Flow Gnaw, anime sa propre émission radio sponsorisée par Red Bull, et sortait un nouvel album hyper attendu il y a quelques jours.

- Left Brain, Domo et Mike G ont sorti un album avec LNDN DRGS et Jay Worthy, et le dernier travaille apparemment sur un nouveau projet musical.

- Taco est désormais DJ et vient de collaborer avec le basketteur Kyrie Irving sur une nouvelle chaussure Nike.

- Il y a quelques jours, Frank Ocean a cassé internet en rendant son compte Instagram publique.

- Tyler, lui, vient de sortir un EP pour Noël. Il vient de signer un contrat d'exclusivité chez Sony Picture Tv avec un des membres (moins connu) d'Odd Future, Lionel Boyce, via leur société de production Bold Fade.

- L’an dernier, Hodgy a promis un album MellowHype pour 2018, mais rien n’est encore sorti pour l’instant.

- Brandun DeShay a sorti de nouveaux morceaux le mois dernier.

- The Internet, le groupe de Syd et Matt Martian, a sorti son album Hive Mind cet été avant de s’embarquer dans une tournée mondiale.

- Casey Veggies prépare de nouveaux morceaux et dirige sa propre ligne de vêtements.

- Il semblerait que Lucas Vercetti travaille pour Supreme à Los Angeles.

- Quant à Jasper, disons que c’est toujours Jasper.

Alors qu'ils se tiennent au seuil de l'âge adulte, chacun d'entre eux porte désormais l'héritage fructueux d'Odd Future à sa façon. Syd par exemple a confié en 2017 au Guardian qu'elle avait été très embarrassée quand une partie de la communauté gay avait condamné certaines paroles controversées d’Odd Future. Tyler est interdit de territoire au Royaume-Uni et en Nouvelle-Zélande depuis 2015, date à laquelle il annonçait la séparation du collectif dans un tweet mystérieux, rejoint par Earl Sweatshirt quelques jours plus tard qui twittait à son tour : « pas de sympathie pour les puceaux qui pleurnichent quand Tyler souligne et confirme une évidence » et « A TOUS LES RESCAPÉS D’ODD FUTURE : ÉPARGNEZ-VOUS DES ANNÉES DE MALAISE ET ARRÊTEZ DE VOUS SAPER COMME DES ŒUFS DE PÂQUES, ALLEZ PLUTÔT VOIR DES MEUFS ! FAISMOICONFIANCE ».

Qu'est ce qui a fait le succès d'Odd Future ? La première mixtape du crew était certes géniale, mais elle ne permettait en aucun cas de prédire qu’en seulement quelques années, ce groupe d’ados de LA alors inconnu constituerait le noyau dur de la culture des jeunes d’Amérique. Impossible également de deviner que les membres de leur entourage deviendraient célèbres par simple association – Chloe Clancy, la toute jeune fille de leur manager, a acquis une immense notoriété sur le net à force d’apparaître en compagnie du groupe. Avant que les réseaux sociaux ne deviennent incontournables et que la proximité avec ses idoles ne constitue un argument de vente pour tout le monde, Odd Future a créé un univers et y a invité son public. Tumblr était leur plateforme et très vite, le site s’est vu submergé de blogs consacrés à chacun des membres du crew.

Quand ils sont apparus, être fan d’Odd Future ne se résumait pas à l'appréciation de leur musique : c’était prendre part à un mouvement. Pour certains ados, Odd Future est devenu une religion, une attitude face au monde, une allégeance qui se descellait dans un dress-code strict, un look distinctif créé par le crew et adopté par tous leurs adeptes.

Tyler The Creator at Camp Flog Gnaw

Photography Moise Igeno

Mais revenons à 2018 et au festival Camp Flog Gnawl dont je vous parlais plus tôt. Durant sa performance, Jaden a remercié Odd Future de l’avoir inspiré et a déclaré (en plaisantant ?) que Tyler était son petit ami, alors que celui-ci regardait le concert depuis la fosse. L'attitude qu'a toujours affichée Odd Future a contribué à l’émergence d’artistes gay dans le hip-hop. Le coming out épistolaire de Frank Ocean en est l'un des gages les plus prompts. Les paroles homophobes, si présentes aux débuts d’Odd Future, résonnent un peu différemment maintenant que Tyler rappe ouvertement sur le fait d’embrasser d’autres garçons dans I Aint Got Time. Dans une interview pour Billboard cet été, Syd est revenue sur le fait d’avoir été le seul membre ouvertement gay du groupe durant les premières années. « Je ne pensais pas que les gens en auraient quelque chose à faire, dit-elle. C’est hilarant. J’ai quand même dû faire toutes ces interviews, expliquer un tas de choses, alors qu’en fait pendant tout ce temps, tout le monde était gay ». Plus tôt cette année, Kevin Abstract, le chanteur du groupe Brockhampton, lui aussi gay, a rendu hommage à Frank dans un tweet, déclarant : « Je ne serais rien sans Frank Ocean. Je n’existerais tout simplement pas ».

Tous les musiciens n'ont pas le pouvoir de changer le monde. La plupart d'entre eux font des tournées, gagnent des prix et sortent des albums. C'est déjà pas mal. Le collectif Odd Future n'a jamais gagné de grand prix et aucun de leur titre ne s'est hissé dans le top 10 des charts pendant des semaines. Mais ils possèdent quelque chose de bien plus précieux : une influence indéniable sur leur génération.

Aujourd'hui, le groupe Brockhampton et le collectif de skate créatif Illegal Civ semblent être les plus légitimes à récupérer le trône laissé vacant par Odd Future. Avec une énergie similaire à celle d'Odd Future, ils parviennent à galvaniser toute une nouvelle génération. Dans un univers post-Odd Future, l'histoire du crew se passe comme un héritage : un esprit collectif, une attitude subversive et une liberté de mouvement entre la marge et le mainstream. Odd Future est mort. Vive Odd Future.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram, Twitter et Flipboard.