Publicité

vous rêviez d'une série d'horreur inspirée du fyre festival ? netflix l'a fait

« Welcome to the I-Land. »

par Alim Kheraj
|
22 Août 2019, 10:56am

The I-Land on Netflix

Ce n’est pas trop s’avancer de dire que le Fyre Festival restera dans les annales comme le plus gros flop de l’ère numérique. Initialement survendu par des influenceurs et des célébrités sur Instagram, l’événement s’est rapidement mué en cauchemar, abandonnant ses visiteurs – ayant déboursé des milliers de dollars – sans toit où dormir, livrés à eux-mêmes avec pour seule comfort food un bout de pain rassis .

Le plus savoureux pour nous, spectateurs, a été de revivre l’événement via le documentaire de Netflix, Fyre : The Greatest Party That Never Happened. Un film qui nous a offert de nouvelles perspectives, et notamment celle, assez marquante, du producteur événementiel du festival, Andy King, qui explique qu’il a même proposé une fellation au responsable des douanes bahamiennes pour faire entrer ne serait-ce qu’un peu d’eau sur l’île.

Mais ça ne suffisait pas au géant du streaming. Netflix vient tout juste de dévoiler la bande-annonce d’une nouvelle série d’horreur, The I-Land, qui s’inspire clairement du Fyre Festival – en y ajoutant évidemment une bonne dose de meurtre(s) – et qui s’annonce assez folle. La bande-annonce utilise la même esthétique que la vidéo promo du Fyre Festival (en gros, des jeunes gens beaux, minces et blancs qui sautent d’un bateau dans une mer turquoise, un cochon qui fait la brasse, le tout ponctué de scènes de concert d’EDM).

Netflix the I-Land

Mais, un peu comme le Fyre Festival – le voyage d’une vie qui se transforme en horrible foutoir – The I-Land ne s’arrête pas à de beaux minois faisant la fête sur la plage. C’est en fait beaucoup plus sinistre : on y croise des requins, des flingues, des huttes en flammes et une femme dont les doigts ont été coupés. À la référence Fyre Festival s’ajoute donc un peu de Hunger Games, de Lost, de La Cabane dans les bois et de Sa majesté des mouches.

Bon, voilà le vrai synopsis : dix personnes se réveillent sur une île déserte et hostile, sans se souvenir de ce qui les a menés ici. Alors qu’ils tentent de rentrer chez eux, ils réalisent que cet endroit est encore plus étrange qu’il n’y paraît. « Face à la pression psychologique et physique, ils vont devoir puiser dans des forces insoupçonnées pour survivre. » Honnêtement, on n’est pas loin du voyage retour du Dour Festival.

La première saison sera disponible sur Netflix le 12 septembre.

Tagged:
tv
NETFLIX
horreur
fyre festival