un photobook s'immerge dans l'univers explosif des kids du bronx

Le photographe et directeur de casting Kevin Amato est retourné dans son quartier natal pour suivre les jeunes et capturer leur légèreté contagieuse. Il a rassemblé ses images dans un nouvel ouvrage, "The Importants".

par Hannah Ongley
|
06 Septembre 2016, 8:30am

En juillet dernier, Kevin Amato faisait équipe avec VFILES pour créer WOMB, un magazine trimestriel fait « par et pour la jeunesse. » Le projet, totalement financé par le crowdfunding a pour objectif d'encourager la créativité en fournissant à des gosses 50 appareils photos jetables, et aucune consigne. «Nous, on ne parle pas, expliquait Amato à i-D. On ne fait qu'écouter et encourager les jeunes artistes. » Et parmi les qualités que le fondateur de Mother Agency promeut et préconise : l'insouciance et la naïveté. « La jeunesse n'a pas conscience du pouvoir qu'elle a, de l'importance de sa voix, unique, dans l'économie, le commerce, la politique, la santé, l'agriculture, la mode, la musique, tout ! On devrait tous être turbulents, avoir de l'empathie et sauter pieds joints dans des flaques d'eau. »

The Importants
WOMB

est le titre donné au premier livre personnel d'Amato. C'est un carnet de voyage visuel à travers les rues du Bronx, qui documente les aléas de la jeunesse locale. La plupart des kids qui prennent la pose sous son objectif sont des gamins du quartier que le photographe connaît bien - il y a habité et grandi. Pleines d'insouciance et d'énergie contagieuse, ses photos célèbrent l'oisiveté adolescente sous toutes ses formes : l'ennui en escaladant des hordes de caddies de supermarché, la paresse dans les chambres des uns et des autres, les bisous à la sauvette et les grimaces face caméra. Un visage, parmi ceux qu'Amato sacre dans son livre, nous est familier : il appartient à Lukas Sabbat, découvert dans les rues du Bronx par Amato, aujourd'hui élu cool kid le plus envié de la planète new-yorkaise ET journaliste pour . On le voit rouler des pelles à sa copine Dani sous le pont de Brooklyn. Travis Scott, notre rappeur préféré nous montre ses belles dents assorties de diamants, la styliste Haley Wollens pose, à moitié dénudée dans son loft, arborant un t-shirt où sont écrits les mots incantatoires « Too Young to Tell. » On vous laisse voyager dans le Bronx d'Amato, dopé à l'amour, les M&Ms et l'esprit d'équipe. 

Credits


Texte : Hannah Ongley
Photographie : Kevin Amato

Tagged:
Culture
kids
bronx
Photographie
kevin amato
lukas sabbat