un aperçu du premier album cyber-techno de nsdos

L'artiste français livre en exclusivité à i-D une vidéo en prévision de la sortie de son premier album, Intuition.

par Micha Barban Dangerfield
|
23 Février 2017, 6:10pm

On le surnomme souvent « le hacker de la techno française ». Il faut dire que ce titre lui sied à merveille. Danseur, performeur, geek et musicien, Kirikoo Des aka NSDOS ne saurait se contenter de simples logiciels pour composer ses sons, il préfère largement créer ses propres médiums : des instruments futuristes bidouillés à partir de vieilles cartes sons, de petits bouts de métaux donnant naissance à des machines surréalistes. Entouré de tous ses engins hybrides, NSDOS rectifie l'ordre cosmique de la techno et en fait bouger l'anatomie rectiligne. Les nappes sont distordues, les rythmes éclatés, les sons mutilés - tous déterminent ensemble un nouveau genre. Le processus créatif de NSDOS préexiste pourtant au numérique ou à la mécanique. Son amour pour le DIY trouve sa genèse dans la nature. Selon un principe de "biofeedback", l'artiste recense les sons qui l'entourent (des insectes, de la pluie, des mouvements humains) et les transpos en musique, en rythmes infinis. Rectifions les étiquettes : NSDOS est probablement le plus grand cyberpunk que la techno ait enfanté.

Dans quelques semaines NSDOS sortira son premier album, Intuition, conçu comme un « archivage poétique sous forme de mini-série avec une esthétique de carte postale en mouvement » nous a-t-il expliqué. Pour le réaliser, l'artiste français s'est rendu en Alaska extirper les plus beaux sons de la nature qui y prolifère. L'album s'accompagne de cinq vidéos - dont la première est à découvrir en exclusivité sur i-D. Ensemble, elles déroulent et projettent le processus créatif de NSDOS, de l'enregistrement des sons en pleine nature au studio. « Avec ces vidéos j'ai eu envie d'emmener les gens dans mon voyage avec différents focus comme les paysages, mon travail en studio, l'enregistrement sur les glaciers, la danse et les rencontres » a-t-il confié. On retrouve alors tous les traits esthétiques de l'artiste, de la discipline que lui a transmis la danse Buto à la précision d'orfèvre 2.0 dont il a toujours su faire preuve en passant par l'insubordination qui lui vient de sa culture hacking. L'album Intuition sortira le 19 mai et on a hâte. En attendant, découvrez la première phase de création d'Intuition ci-dessus.

Tagged:
Hacking
techno
cyberpunk
Clip!
intuition
biofeedback
nsdos