découvrez la bande-annonce de white girl, l'hommage fiévreux à la jeunesse new-yorkaise

Le premier film d'Elizabeth Wood est un portrait choc, complexe et puissant d'une jeunesse new-yorkaise parfois prisonnière de son nihilisme.

par Emily Manning
|
15 Juillet 2016, 2:30pm

« Kids est un film sur la sexualité adolescente qui contient un langage très cru. Certaines personnes peuvent être offensées. Il n'y aura aucun remboursement. Les moins de 18 ons se verront refuser l'entrée, sauf s'ils sont accompagnés par un adulte. » Voilà ce qui était inscrit sur les flyers roses affichés à l'entrée du cinéma Angelika de New York, en 1995, alors que le film de Larry Clark sur une jeunesse explosive et sans limite sortait en salles. Le scénario était alors signé par un gars de 19 ans qui s'était inspiré de la vie de ses potes du Lower East Side : Harmony Korine.

Vingt ans plus tard - et avec l'aide de la productrice de Kids, Christine Vachon - la réalisatrice Elizabeth Wood a fièrement porté cet héritage pour créer White Girl, une illustration sans concession de ce à quoi peut ressembler ce nihilisme adolescent au milieu d'un New York en pleine gentrification : l'exploitation sexuelle, économique et institutionnelle. La première bande-annonce du film est sortie cette semaine, et si l'on considère les premières réactions, ce n'est pas dit que White Girl n'ai pas le droit à ses propres flyers roses s'il est un jour projeté à l'Angelika. 

White Girl s'inspire lui aussi de la vie et les expériences de Wood et ses amis. India Munuez et Morgan Saylor (vue dans Homeland) jouent les potes et colocs Katie et Leah. Le film retrace les deux semaines qui précèdent leur entrée en deuxième année à l'université NYU - période à laquelle elles déménagent à Ridgewood, dans le Queens. Ces personnages ne sont pas des héros. Ils ne sont pas toujours sympathiques. Mais pour beaucoup de New-Yorkais, et beaucoup de jeunes du monde, ils paraîtront authentiques. Leurs comportements excessifs, abusifs composent une image de la jeunesse complexe, dure à regarder. Mais les conversations qui en découleront justifient d'aller voir ce film. 

Lisez l'interview d'Elizabeth Wood pour i-D ici

Credits


Texte Emily Manning

Tagged:
cinema
kids
New York
White Girl
larry clark
morgan saylor
elizabeth woods
india munuez