© Carrie Boretz

carrie boretz a photographié l'effervescence du new york des années 1970

Avec Street, son nouveau recueil de photos, Carrie Boretz propose un puissant instantané de la vie urbaine new-yorkaise, du milieu des années 1970 jusqu’à la fin des années 1990.

par Donal Talbot
|
02 Novembre 2017, 10:20am

© Carrie Boretz

Cet article a initialement été publié par i-D UK.

Avez-vous déjà eu envie de monter dans une machine à remonter le temps et de revenir 40 ans en arrière pour passer une journée dans le New York des années 1970 ? C'est désormais (un peu) possible grâce à la sortie du livre Street, un recueil d'images de la photographe de rue Carrie Borretz.

Du milieu des années 1970 jusqu'aux années 1990, ses photographies noir et blanc offrent une plongée intime et personnelle dans la ville qui l'a vue grandir. Au lieu de s'attarder sur les conflits politiques et sociaux qui déchirent New York à cette époque, le travail de Carrie Borretz se concentre sur l'agitation quotidienne des quartiers qui l'entourent, avant que la ville ne change de visage pour devenir le New York qu'on connaît aujourd'hui.

Si l'ouvrage permet de découvrir un moment particulier de l'histoire, il dégage aussi l'intemporalité d'un New York proche, familier et toujours bien vivant, des enfants qui jouent dans les rues jusqu'aux banlieusards cherchant leur place à travers la ville.

Brute, intime et réelle, perdez-vous dans la déclaration d'amour de Carrie Boretz à sa ville.

Street de Carrie Boretz est publié par powerHouse Books

Tagged:
Street
New York
Photographie
noir et blanc
street photography
carrie boretz