A$AP Ferg : “Fuck les récompenses, je veux juste offrir du nouveau”

Le rappeur originaire de Harlem nous en dit plus sur sa "musique qui n'a pas peur", comment il aide sa communauté et son nouveau label Sewer Sounds.

par Dean Van Nguyen
|
16 Décembre 2021, 1:00pm

Cette histoire est initialement parue dans l’édition Out of the Blue de i-D, n°366, Hiver 2021. Commande ton numéro ici.

A$AP Ferg se considère comme le Bad Boy baby. Ceux qui ont vécu la scène rap new yorkaise des 90s savent exactement de qui il parle : l’image du bébé sale gosse avec une casquette en biais vissée sur la tête qui fait irruption au milieu du logo du label de Sean “Puffy” Combs. Dans le cas de Ferg, la filiation n’est pas que métaphorique. Le logo a été dessiné par son père, Darold Ferguson Sr. À près de 30 ans d’intervalle, Ferg est sur le point de lancer sa propre compagnie, en s’inspirant de l’exemple de Sean Combs.

"Ça a vraiment mis le feu en moi - vouloir mon propre label et être entrepreneur,” dit Ferg quand on l’interroge sur la façon qu’il a de se voir comme le bébé le plus reconnaissable du hip-hop. "Ça fait tellement sens pour moi de reprendre à mon compte ce que mon père et Puff faisaient à l’époque et de regarder le leadership de Puff avec toute sa famille.

Le label de Ferg s’appelle Sewer Sounds (“Sons des Égouts" en français). Faites un tour sur leur site et vous verrez la philosophie de la marque ainsi résumée : “un son expérimental qui représente l’underground”. Les membres de Sewer Sounds se composent d’Antha Pantha, Leek, Tweek et Hunter, tous des inconnus à ce stade (pour le moment du moins). Une toile blanche que Ferg utilise pour explorer ses penchants musicaux les plus étranges. Son approche est ambitieuse. Il veut changer la musique populaire à la manière de Kanye West quand il faisait 808s & Heartbreak.

C’est la musique et le collectif de mes rêves, tout simplement. Quelque chose sur lequel j’ai toujours eu envie de travailler. “De la musique sans peur” : c’est comme ça que je l’appelle” nous raconte Ferg sur Zoom - Antha Pantha nous rejoint également. “Quand tu fais des albums qui sont des hits, en tant qu’artiste, tu te fais embarquer dans ce que les gens aiment et tu arrêtes de bousculer les fans. J’avais vraiment envie de retourner vers un endroit où je peux dire, fuck les titres de gloire et fuck à tous les “j’ai été disque de platine un million de fois”, et de le rendre fun à nouveau pour moi, le rendre inattendu pour le public, leur donner quelque chose de neuf à écouter.”

close up of A$AP Ferg face as he pulls back his lips to reveal a diamond encrusted grill.

Ferg, bien sûr, fait déjà partie d’un collectif. A$AP Mob, le groupe de rap de Harlem qui a pris le relais des Diplomats et a réimaginé leur quartier de Manhattan comme un paradis clinquant baignant dans le swag et la beuh. Cela fait maintenant dix ans que le groupe est devenu mainstream grâce au “pretty motherfucker” A$AP Rocky, avec à sa suite une quantité de rappeurs identifiables par leur nom commençant en A$AP. Quand la Mob a lancé sa première mixtape Lords Never Worry en 2012, c’est Ferg qui s’est fait remarquer. Il s’en inspire aujourd’hui en travaillant sur une compilation qui mettra en avant tous les artistes de Sewer Sounds.

Ces morceaux sont partis en vrille”, dit Ferg au sujet de Work et Persian Wine, deux morceaux notables de Lords Never Worry sur lesquels il figurait. “On a la même approche. Qu’il s’agisse d’artistes de Sewer Sounds qui vont se distinguer sur la prochaine compil, ou ceux qui viennent vers nous - “Yo, j’ai besoin d’un projet pour un tel et un tel” - c’est un peu comme ça qu’on l’aborde. Celui qui en veut va devoir se démarquer.”

Pour Ferg, Sewer Sounds n’est pas juste un label. C’est un mode de vie, un état d’esprit. À l’entendre, Ferg est plus proche du coach de gym que du dirigeant de label. “On se concentre sur l’entraînement physique. Si tu fais partie de mon label, si tu veux signer avec Sewer Sounds, tu dois être prêt à t’entraîner à la gym tous les jours. Tu dois méditer. On mange sain, on s’entraîne comme des athlètes. C’est de l’expression artistique, tout ce qu’il y’a de plus sexy. C’est ce qui fait Sewer Sounds.”

L’approche trans-musicale que Ferg défend s’entend sur ses albums solo les plus récents, Floor Seats et Floors Seats II. Le morceau titre sample Smack My Bitch Up de The Prodigy, un point de départ difficile à imaginer pour un rap. Pourtant Ferg y arrive. Ride fait écho au R&B des années 90, et Hectic, avec Diddy en featuring, se pose sur un beat techno. L’esprit de Floor Seats a pris forme après que Ferg soit allé trouver conseil auprès de Timbaland - qui par la suite a produit Hummer Limo.

Je lui ai dit que je voulais que mon son transcende et ait plus de fluidité en termes de sons”, nous raconte Ferg. “Je sais même pas si c’est le bon mot, fluide, mais j’avais envie de pouvoir aller là où je veux créativement. Je ne voulais pas de limites.” Les morceaux qui n’avaient pas ce niveau de créativité ont été évincés de Floor Seats.

The A$AP Mob
(left to right) Malik wears jacket and trousers BOTTEGA VENETA. T-shirt WARDROBE.NYC. Sunglasses model’s own. Hunter wears vest CALVIN KLEIN. Trousers DIOR. Nose ring model’s own. Antha wears coat BALENCIAGA. Sunglasses model’s own. Elsa Peretti® Open Heart earrings in 18k gold TIFFANY & CO. A$AP FERG wears all clothing LOUIS VUITTON. High Jewellery necklace in platinum with a black opal of over 26 carats and diamonds from the 2021 Blue Book Collection and earring with diamonds in platinum with TIFFANY & CO. Tweek wears coat AMI. T-shirt and trousers BOTTEGA VENETA. Glasses model’s own.

Floor Seats 2 est sorti en pleine pandémie. Hectic y fait plusieurs fois référence. Et alors que le monde était coincé dans un entre-deux, c’était aussi le cas d’Antha Pantha, que Ferg avait l’intention de lancer. “J’ai commencé à travailler avec Antha sur son album en premier, et on l’avait presque terminé”, nous explique Ferg. “Puis le Covid est arrivé et je me suis dit, mec, j’ai pas envie de lancer un nouvel artiste en plein Covid. Je me suis dit que ce n’était pas une bonne idée. Sa musique a besoin de sortir. Je voulais que l’énergie du dehors colle à la musique. C’est dur de sortir un morceau fédérateur et de ne pas avoir de public à qui le jouer en live.”

Présente sur Zoom, Antha décrit le chant à l’église comme son premier environnement musical: “Mais j’ai toujours eu la personnalité d’une rappeuse et Ferg a fait ressortir ça encore plus. J’ai toujours chanté du R&B mais Ferg m’a mise au rap. On a un morceau sur mon album, c’est le premier qu’on a fait ensemble, il s’appelle Knees and Elbows. Je me suis étonnée moi-même. J’y suis allé carrément et je rappe depuis. Je ne suis même plus sûre d’encore savoir chanter.”

Nah, dis pas ça!” l'interrompt Ferg. “Je déconne, je déconne” rigole Antha. “Tu es une chanteuse incroyable”. “Je me choque moi-même”, continue-t-elle. “À chaque fois que je fais un album je sens que je m’améliore.”

Antha Pantha nous présente son chat qui vient de faire son apparition à l’écran. “Voici Batman.” Elle a un truc pour les félins. Il y a d’abord son nom tiré de l’animal de la jungle. Aujourd’hui, elle porte un imprimé léopard et, évidemment, c’est une grande fan des chats dans l’univers DC Comics. Eartha Kitt est l’une des héroïnes d’Antha, une des incarnations de Catwoman à l’écran. “Elle est l’exemple même de la femme sexy qui n’a pas à faire grand chose.” Antha se penche dans une imitation de Kitt dans Boomerang: “Elle a juste à faire “Marcus chéri”.

J’ai envie de plus de fluidité en termes de sons. J’ai envie de pouvoir aller là où je veux créativement. Je veux qu’il n’y ait aucune limite."

Avec son travail à l’arrêt en 2020, Ferg a réorienté ses efforts de la musique vers le travail caritatif. À Harlem, il a prêté main forte au restaurant Melba, connu pour sa cuisine du Sud des États-Unis, afin de fournir des repas aux employés du Harlem Hospital Center, l’hôpital où est né Ferg. Récemment, Ferg a aidé à lever des fonds pour le Bodega and Small Business Group, une organisation qui soutient les magasins du coin de la rue à New York, un aspect essentiel de la personnalité de la ville. Pour Ferg, il s’agissait de mettre en avant ce que font les bodegas pour les habitants du coin. “Il y a beaucoup de gens du quartier qui sont fauchés et qui n’ont pas les moyens de se nourrir. Parfois, tu dois attendre que ton salaire arrive la semaine suivante pour manger, alors la bodega prend soin de toi. Ils ont pris soin de moi au fil des ans et je voulais juste leur rendre un peu de ce qu’ils m’avaient donné.

Mais rien ne résume mieux la connexion à ses racines que la cérémonie de réouverture du terrain de basket Greg Marius Court, au Holcombe Rucker Park, en octobre dernier. Ferg et l’artiste Set Free Richardson ont repensé l’un des terrains les plus iconiques de Harlem, en y installant un nouveau tableau d’affichage, ainsi que des nouveaux panneaux, des paniers et des gradins.

Ce terrain est particulièrement connu pour le tournoi Entertainer’s Basketball Classic du début des années 2000, quand les stars de la NBA venaient jouer pour des équipes parfois emmenées par des rappeurs, comme Jay-Z et Fat Joe. Ferg se souvient des tournois comme d’une opportunité pour les gamins du coin de voir leurs joueurs préférés de près sans avoir à payer. “Toutes les célébrités venaient et ça devenait ouf, il y avait tellement d’énergie” se souvient-il. Avec ce nouveau chapitre, l’importance de A$AP Ferg pour Harlem (et vice et versa) prend tout son sens. Il rayonne : “Le fait de designer un terrain de basket et d’avoir mon nom sur une barrière à l’entrée du parc, je n’arrive pas à exprimer ma reconnaissance pour ça.”

A$AP Ferg on the cover of I-D 366 The Out of the Blue Issue

Crédits


Remerciements à Tiffany & Co.

Photographie Mario Sorrenti

Mode Alastair McKimm

Coiffure Bob Recine

Maquillage Frank B chez The Wall Group

Manucure Honey at Exposure NY utilise CHANEL

Assistants photographe Kotaro Kawashima et Javier Villegas

Digital technician Chad Meyer

Assistants mode Madison Matusich, Milton Dixon III, Jermaine Daley et Casey Conrad

Tailleur Martin Keehn

Assistant coiffure Kazuhide Katahira

Assistant au maquillage Elle Haein Kim

Production Katie Fash et Layla Néméjanki

Production sur le plateau Steve Sutton

Aide à la production William Cipos

Directeur de casting Samuel Ellis pour DMCASTING

Tous les bijoux (portés partout) TIFFANY & CO

Tagged:
Rap
Asap Ferg