« Can't Get You » : le dernier clip de Saint DX va vous donner envie de faire l'amour

Qu’importe que vous soyez hétéros, gays, lesbiennes ou même célibataires : le clip du nouveau single de Saint DX, proche collaborateur de Damso, pue le sexe et donne follement envie de s’abandonner à quelques siestes crapuleuses.

par Maxime Delcourt
|
25 Février 2021, 5:00pm

Il suffit de jeter un œil au C.V. de Saint DX pour comprendre que le Français est de ces artistes qui, dans l'ombre, à l'abri des regards, mènent une carrière exemplaire : après une expérience au sein de la formation indie-pop Apes & Horses, on l’a vu, ces dernières années, accompagner sur scène Charlotte Gainsbourg, collaborer avec Myth Syzer et Squidji, ou encore co-composér six titres de la dernière mixtape de Damso (QALF).

Cette fois, c’est en son propre nom qu’il fait parler de lui, et ça fait du bien. Parce que l’auteur-compositeur français semble avoir pleinement défini sa place au sein de Cracki Records (Agar Agar, L'Impératrice, Isaac Delusion). Parce qu'il donne l’impression d’avoir digéré toutes ses influences (hip-hop, soul, BO, synth-pop) pour nourrir ses mélodies. Et parce qu'on le sent prêt à tout, y compris prôner l'amour libre, celui que l'on entame autant auprès de l'être aimé qu'avec une personne rencontrée quelques heures plus tôt. C'est du moins ce que laisse supposer le clip de « Can’t Get You », un titre partagé avec les Mancuniens de Ménage à Trois (ex-WU LYF) et mis en images par Hannah Rosselin. Selon une ambition clairement assumée : « J’ai voulu représenter une sexualité taboue, hors norme, celle dont on ne parle pas, celle des écorchés vifs et des gens normaux », précise-t-elle, avant de ponctuer son explication par ces mots, forcément séduisants : « Faites l’amour et aimez-vous. Ce film n’est rien d’autre que du soft porn réparateur ».

C’est vrai qu’il y a quelque chose de très réconfortant à regarder tous ces corps s’entrelacer, se prendre, avec tendresse ou non, pendant deux minutes et quarante secondes. On connaît plus d’un artiste qui, par timidité, par peur de choquer, par crainte de montrer des corps dénudés, aurait préféré botter en touche. Mais il faut croire que Saint DX est d’une toute autre espèce : « J’ai dans un premier temps été décontenancé car l’idée de ce film érotique allait très loin de celle que j’avais au départ, détaille-t-il. Mais l’énergie d’Hannah, sa vision et son histoire m’ont touché, et ont eu raison de mes doutes. Je lui ai donné carte blanche pour réaliser le film très personnel qu’elle imaginait. Notre collaboration a donné corps à un objet filmique très différent de mes autres clips. En lien très étroit avec les paroles de la chanson mais assez éloigné de mon univers habituel. Au final, en regardant pour la première fois le film érotique d’Hannah, c’est comme si Jonathan (membre de Ménage à Trois, ndr) et moi en avions composé la B.O., et non l’inverse. »

Quoiqu'il en soit, Saint DX tient là un premier single parfait pour sa mixtape à paraître cet été. Un tube qui, entre refrains pop et inclinaisons R&B, s'entend comme « un appel à l'orgasme libérateur ».

Tagged:
amour
sexe
saint dx