tinder vient d'ajouter 37 nouvelles options de genre à sa plateforme

Les communautés LGBTQI ont désormais le droit d'exister sur l'application de rencontres. Un grand pas en avant.

|
nov. 16 2016, 10:15am

La communauté transsexuelle s'inquiète du sort que le nouveau président américain lui réserve. Si ce dernier n'a pas dit un mot sur le sujet ni encouragé ou maintenu la sureté des communautés minoritaires assaillies par la discrimination, que certains se rassurent : il existe un lieu fictif où elle est bien accueillie et reconnue : Tinder. L'application vient d'ajouter à sa plateforme 37 nouvelles options de genre - se détournant du même coup de la binarité du genre et des diktats sociétaux qui l'accompagne. Encore hier, les utilisateurs Tinder pouvaient sélectionner la case "homme" ou "femme". Désormais, ils pourront sélectionner les cases "transsexuel homme", "transsexuelle femme", "transféminine", "transmasculine", "agenré","pangenre", "bigenre" et "genre non conforme". 

Un mois après la marche Existrans en France et en pleine Transgender Awareness Week en Angleterre, la décision de Tinder tombe à pic. Critiqués dans le passé pour son adhésion à la binarité des genres et son refus de reconnaître l'existence de la communauté LGBTQI, l'application et son directeur, Sean Rad, ont choisi de faire de Tinder une plateforme plus inclusive et en phase avec la diversité de ses utilisateurs. 

"Personne ne sera banni de Tinder pour une question de genre," affirmait Rad via un blog aujourd'hui. "Nous n'avions pas les outils nécessaires à la reconnaissance de tous nos utilisateurs mais aujourd'hui, tout a changé. En plus de ces options inédites, nous comptons devenir un meilleur allié des communautés transgenres et transsexuelles en allouant des ressources supplémentaires à destination de nos équipes, que nous sensibiliserons aux problématiques que vivent ces communautés au quotidien." 

Construire une communauté soudée et inclusive ne repose pas sur le bon vouloir d'un seul homme. Tinder s'est donc allié à GLAAD (le média américain fondé par la communauté LGBT) mais également à des personnalités et sociétés exclusivement trans à l'instar de l'agence de mannequinat Slay Model Management, de l'acteur/DJ Munroe Bergdorf (trans femme), du producteur de Transparent Zackary Drucker (transsexuelle femme), et du maquilleur professionnel Bradley Miller (homme, pour le moment). 

Credits


Texte : Hannah Ongley
Image via Tinder