découvrez le docu génial de boiler room sur la scène underground palestinienne

Disponible en streaming, ce documentaire brosse le portrait d'une jeunesse déterminée à faire de la fête sa plus belle arme de résistance.

|
nov. 14 2018, 10:24am

Capture d'écran Palestine Underground

Tiraillée entre un conflit ancestral qui polarise son existence et un monde où la musique traverse les frontières à une incroyable vitesse, la jeunesse palestinienne est semblable à toutes les autres : parmi les désirs qui la traversent, il y a celui de faire la fête. Si la visibilité de sa scène techno ne vous semblait pas encore évidente, vous pouvez compter sur un nouveau documentaire produit par Boiler Room pour vous en convaincre. Dans une vidéo d'une trentaine de minutes, il suit le Jazar Crew originaire d'Haïfa, dont les nombreuses initiatives comptent des raves dans le désert ou des concerts invitant des grands noms de la scène internationale (Bradley Zero, Jean-Michel Jarre), et une semaine de la vie de ces artistes amis, juste avant la première Boiler Room organisée à Ramallah en juin dernier.

Parmi les visages à l'honneur, on croise notamment celui de Sama, première femme Dj palestinienne qui revient sur son ascension fulgurante dans la scène techno européenne. Derrière ces images d'effusion, c'est le sentiment du collectif qui traverse l'écran. Une union toute particulière, inséparable du contexte politique qui lui sous-tend. Soumise à d'incessantes restrictions, la résilience de la scène techno palestinienne est à l'image de ceux qui la composent, musiciens ou spectateurs, danseurs réguliers ou même d'un soir : éprise de liberté, de passerelles artistiques et humaines, vivante, vibrante et déterminée. Palestine Underground raconte l'histoire, éternelle, des contre-cultures nées pour soigner la douleur, la violence. C'est à voir absolument, juste en dessous.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram, Twitter et Flipboard.