Michel Basquiat par Yutaka Sakano.

à paris, une expo révèle des portraits inédits de basquiat

La galerie Patrick Gutknecht présente une série de portraits inédits de l'artiste, pris en 1983 à Tokyo par le photographe japonais Yutaka Sakano.

|
27 Novembre 2018, 1:44pm

Michel Basquiat par Yutaka Sakano.

Il y a de cela quelques semaines, nous vous encouragions vivement à aller voir l’exposition Jean-Michel Basquiat à la Fondation Louis Vuitton. Soit onze galeries thématiques (la rue, le graffiti, la musique, les mots, l’Afrique…) au fil desquelles s’étale l’extraordinaire créativité et l’héritage puissant de l’artiste new-yorkais mort en 1988, à seulement 27 ans. Si vous n’avez pas encore suivi notre conseil avisé, rassurez-vous : l’expo s’étend jusqu’au 14 janvier 2019. Et parce qu’on n’en a jamais assez de Basquiat, depuis le 15 novembre, en parallèle, à la galerie Patrick Gutknecht dans le 3 ème arrondissement de Paris, c’est encore lui qui est à l’honneur. Mais d’une manière différente, et inédite.

L’exposition Jean-Michel Basquiat – Tokyo 1983 présente une série de portraits jamais vus auparavant, réalisés à Tokyo (en 1983, donc) par le photographe japonais Yutaka Sakano pour la ligne homme d'Issey Miyake. C’est lors d’un voyage de l’artiste que Yukata a pu passer une journée en studio avec lui pour une séance de mode commandée par le créateur japonais. Jean-Michel Basquiat était incroyablement photogénique, ce n’est un secret pour personne, mais de ce moment privilégié avec lui, apparemment très court, Yukata est parvenu à tirer une esthétique belle et simple, et du visage de Basquiat une assurance mais aussi une candeur - une complicité que l'on n'attend pas forcément de l'artiste renommé qu'il était déjà à l'époque.

Basquiat
Basquiat
Basquiat
Basquiat
Basquiat

L'exposition Jean-Michel Basquiat – Tokyo 1983 se tient jusqu'au 19 janvier à la galerie Patrick Gutknecht.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram, Twitter et Flipboard.