The Station - © Chris Killip

jeunes photographes, ce prix est peut-être pour vous

20 000 euros de dotation, une expo et une publication : pour soutenir les jeunes artistes européens, LE BAL lance la 3ème édition de son Prix de la jeune création.

par Rémi Guezodje
|
16 Juillet 2019, 8:51am

The Station - © Chris Killip

« Hôtel d’amour », salle de bal pendant les années folles, plus grand PMU de France puis terrain vague, à Paris, le 6 impasse de la défense est désormais l’adresse du BAL : un lieu d’exposition, d’édition, de réflexion et de pédagogie dédié à l’image-document sous toutes ses formes (photographie, vidéo, cinéma, nouveaux médias). Fondé en 2010 par le photographe et réalisateur Raymond Depardon, LE BAL est un laboratoire de la création contemporaine aussi pointu que démocratique. À travers la mise en place d'expositions monographiques - comme Scene, Alex Majoli, et plus récemment The Moment in Space, Barbara Probst, ou des projets pédagogiques tels que la fabrique du regard , cette place des avant-gardes, nichée derrière la Place de Clichy poursuit sa mission de diffusion de l'art.

Dans le but de soutenir l'émergence de jeunes artistes, l'institution lance la troisième édition du « Prix Le Bal de la jeune création avec l'ADAGP » : un prix qui s'adresse aux photographes et/ou vidéastes de moins de 40 ans résidant en Europe. À la clé ? Un accompagnement de deux ans dans la réalisation d'un projet déjà amorcé et une dotation de 20 000 euros permettant au lauréat de mener à bien son projet. Avec en prime, une exposition de son travail doublée d'une publication.

En 2018, le jury avait distingué Yasmina Benabderrahmane tandis qu'en 2017, l'artiste Clément Cogitore - réalisateur du très beau Braguino traçant sa route entre art, documentaire, et cinéma - s'était imposé comme le lauréat du prix. Vous rêvez d'être le prochain ? Préparez votre dossier et envoyez le avant le 20 septembre.

Plus d'informations ici.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram, Twitter et Flipboard.