dans les coulisses du premier défilé dior de kim jones

Créer une première collection Dior (acclamée) en seulement deux petits mois ? Kim Jones l'a fait, et cette courte vidéo en exclusivité sur i-D vous révèle comment.

|
juin 26 2018, 10:32am

On attendait Kim Jones. On en parlait dans presque tous les attroupements de cette Fashion Week parisienne. Que ce soit par le biais de son successeur à Louis Vuitton, Virgil Abloh, ou à travers les attentes nourries par son premier défilé chez Dior. Concentrons-nous ici sur la seconde raison, dont les résultats ont réjoui foules et spectateurs. Kim Jones a su piocher dans les archives de la maison parisienne, y injecter suffisamment de l'ADN de la griffe pour produire une version actuelle de l’homme Dior, et plus encore, une vision de l'homme tout court. pour la première fois de sa carrière, Kim Jones a adopté un langage couture en se plongeant dans les méandres d'un atelier.

Alors samedi dernier, dans la caserne de la Garde Républicaine et devant Naomi Campbell, Kate Moss, Victoria Beckham, Lenny Kravitz, Kid Cudi ou Robert Pattinson, le créateur de 38 ans a mis son talent au service d'un hommage franc à Christian Dior lui-même, laissant ses mannequins déambuler dans une arène d'échafaudages, au pied d'une immense sculpture signée KAWS : le personnage BFF, bien connu de l'artiste contemporain new-yorkais, prenant ici les formes d'un Monsieur Dior en costume noir, avec dans sa main gauche un flacon de parfum à l'effigie du chien du légendaire couturier, Bobby.

Au milieu de ce décor, l'homme Dior selon Kim Jones est apparu sensible, romantique, arborant chemises en dentelle et short de tennis, costumes croisés et pantalons transparents avec la même décontraction. Bref, le pari est réussi, et pour ceux qui en veulent plus, voici quelques vues des coulisses de cette collection montée en deux mois.