la jeunesse londonienne n'a pas fini de rêver

L'envie de changement est palpable à Londres. Alors que d'innombrables jeunes activistes font entendre leur voix, Morgan Hill-Murphy est allé sillonner les rues à la rencontre de ces rêveurs engagés, pour leur demander ce qu'ils aimeraient voir changer...

|
juil. 17 2016, 6:47pm

Jordan, 25 ans, Glasgow, Écosse

Tu fais quoi ? Je traîne à Camden la plupart du temps, et je bosse un peu pour Doc Martens. À quels problèmes doivent faire face les jeunes dans ton pays/ta ville ? Le manque d'emploi et la destruction de la culture et de la création. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? Je ne peux parler que de ce que je connais, mais je pense que les choses pourraient changer pour le mieux si l'on était moins égoïstes. Si tu faisais de la politique, que ferais-tu différemment ? J'aimerais qu'il y ait plus de décisions prises pour les pauvres, et moins pour les riches. Comment pousser les jeunes à s'intéresser au débat politique ? Déjà, je ne comprends pas pourquoi la politique n'est pas enseignée à l'école. 

Lewis Trevor, 22 ans, Camberwell via Swineshead, Lincolnshire

Que fais-tu ? Je suis artiste et designer, sur le point d'être diplômé du Camberwell College of Art. Comment te décriraient tes amis ? Le sportif qui fait de l'art. À quels problèmes doit faire face la jeunesse de ton pays/ta ville aujourd'hui ? Le manque d'opportunité et un coût de la vie trop élevé. Comment impliquer les jeunes dans la politique ? Il faut rendre cette matière obligatoire à partir d'un certain niveau scolaire. Quels sont tes rêves et espoirs pour le futur de la planète ? J'aimerais une planète pleine de terrains de jeu qui valorisent la régénération sociale. 

Agustina Benvenuto, 18 ans, Córdoba, Argentine

Que fais-tu ? Je suis mannequin. Comment te décriraient tes amis ? Une personne heureuse, amicale et digne de confiance. À quels problèmes doit faire face la jeunesse de ton pays/ta ville ? Aux stéréotypes qui se sont immiscés dans notre société. Maintenant il faut être mince, beau, populaire et  "cool" pour être accepté. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? Je pense que le plus important est d'éradiquer la faim dans le monde. Comment impliquer les jeunes en politique ? Via un esprit de révolution. Tes rêves et espoirs pour le futur de la planète ? Un monde d'amour et de paix. 

Tom Griffiths, 28 ans, London via Chippenham, Wiltshire

Que fais-tu ? Je suis photographe freelance. Comment te décriraient tes amis ? Souriant, marrant, volontaire. À quels problèmes doivent faire face les jeunes de ton pays/ta ville ? Le coût de la ville à Londres, qui ne cesse d'augmenter. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? J'aimerais voir plus de monde s'intéresser et faire attention à l'environnement. Si tu faisais de la politique, tu ferais quoi différemment ? Je trouverais un moyen d'empêcher l'évasion fiscale. Quels sont tes rêves et espoirs pour l'avenir de la planète ? J'espère voir de plus en plus de personnes faire attention à cette planète, et faire les efforts conscients et nécessaires pour en prendre soin. 

Tom Sutcliffe, 21 ans, Halifax, près de Leeds

Que fais-tu ? Je suis étudiant, designer graphique… un homme d'idées. À quels problèmes doit faire face la jeunesse de ton pays/ta ville ? Chaque expérience individuelle est unique, mais personnellement, c'est très dur de se faire une place de créatif avec le coût de la vie, ici. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? Une meilleure redistribution des richesses qui diminuerait l'écart scandaleux entre les plus pauvres et les plus riches. Que doivent faire les gouvernements pour rendre cela possible ? Notre gouvernement ? L'inverse que ce qu'il est en train de faire. Tes rêves et espoir pour le futur de la planète ? Qu'on arrête de la foutre en l'air. 

Laura Wright, 22 ans, Peckham via Ipswich

Que fais-tu ? Je viens juste d'être diplômée en design graphique. À quels problèmes doivent faire face les jeunes de ton pays/ta ville ? La perte de notre indépendance, due à l'instabilité financière. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? J'aimerais qu'on se débarrasse de l'idée selon laquelle notre valeur se mesure avec notre productivité. Si tu faisais de la politique, tu ferais quoi différemment ? Je commencerais par remplir toutes les propriétés vides du Royaume-Uni avant d'en construire de nouvelles. Quels sont tes rêves et espoirs pour le futur de la planète ? J'espère que mes enfants pourront voir des ours polaires. 

Ella Webb, 22 ans, Stroud, Gloucestershire

Que fais-tu ? Du design graphique et de l'illustration. Comment tes amis te décriraient ? Intrépide et méticuleuse. À quels problèmes doivent faire face les jeunes de ton pays/ta ville ? Il faut arrêter d'agir comme si nous n'avions pas notre mot à dire sur le futur environnemental, économique ou social de notre pays. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? J'aimerais qu'on s'intéresse moins au cours des actions, et plus au bien-être environnemental. Comment impliquer les jeunes en politique aujourd'hui ? C'est pas facile. Même quand on s'implique, est-ce que notre voix porte tant que ça ? Quels sont tes rêves et tes espoirs pour l'avenir de la planète ? Un environnement au sein duquel le monde entier prospère. 

Jack Clarke, 21 ans, South East England

Que fais-tu ? Je viens juste d'être diplômé en Design Graphique au Camberwell College of Arts. Comment te décriraient tes amis ? À mi-chemin entre Kurt Cobain et Karl Marx… C'est ce que dit mon frère en tout cas. À quels problèmes doivent faire face les jeunes de ton pays/ta ville ? Le plus gros problème, maintenant, tout de suite, c'est le gouvernement conservateur. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? L'égalité des genres, l'égalité des richesses, l'égalité des races, l'éducation gratuite, le droit de vote pour les 16-17 ans, des impôts plus élevés pour les riches, des salaires plus élevés pour les travailleurs sociaux et les enseignants, des salaires plus bas pour l'exécutif et les banquiers, une semaine de travail plus courte, moins de bombes lâchées et plus d'épisodes des Simpsons. Comment impliquer les jeunes en politique ? Il faut en parler beaucoup plus à l'école, via l'éducation civique par exemple. Je pense que les jeunes se sentiraient alors plus citoyens que consommateurs. Quels sont tes espoirs et tes rêves pour le futur de la planète ? J'espère que les Américains n'éliront pas Donald Trump. Mon rêve était qu'ils élisent Bernie Sanders. 

Credits


Photographie Morgan Hill-Murphy