skate, soleil et nostalgie : si los angeles ne devait être qu'une photo

De Silverlake à Venice en passant par West Hollywood et Downtown, on a demandé à la nouvelle génération de photographes de Los Angeles de résumer leur ville en une photo.

par i-D Staff
|
10 Octobre 2017, 9:15am

Cet article a été initialement publié dans le n°349 d'i-D, The Acting Up Issue, Automne 2017

« Les gens pensent que Los Angeles, ce n'est qu'Hollywood ou la plage. Mais pour moi, LA c'est d'abord les enfants perdus, qui grandissent sans parents. Ces gosses de L'imperial Courts dans le quartier de Watts. Ça fait 6 ans que je les côtoie. Quand j'étais plus jeune, des gars de ce coin-là m'ont aidé dans mes mauvaises passes. Alors c'est peut-être un truc comme le destin qui fait que je me retrouve ici aujourd'hui, dans le même quartier, à aider ces enfants. » Daniel Regan

« Le très beau et le très moche, le paysage qui change tout le temps, les couchers de soleil les plus dingues de la planète, c'est tout ça, LA. Il faut s'attendre à être surpris et être ouvert au aventures aussi belles que bizarres. » Imogene Barron

« Il y a aussi beaucoup de nostalgie. Ce n'est la mienne, mais c'est impossible de ne pas la ressentir. » Jory Lee Cordy

« Los Angeles a la réputation d'être un peu kitsch. Mais en ce moment, il y a ici une génération de designers qui sont vraiment, vraiment punk. Il célèbrent l'inclusion, la diversité, la tolérance, et c'est très beau. » Grace Pickering

« Énergie et ouverture d'esprit, expérimentation et audace - voilà qui résume à peu près tout ce que j'aime à Los Angeles en ce moment. » Chantal Anderson

« Une vieille voiture défoncée et Bee. On venait de se siffler quelques bières et de regarder le coucher de soleil à Silverlake. Ce qui me vient le plus à l'esprit quand je pense à LA, c'est la particularité de sa lumière. » Isaac Marley Morgan

« Les couchers de soleil et les palmiers. Une ville débordante d'énergie et de soleil. Une ville dans laquelle il fait bon vivre. » Atiba Jefferson

« J'adore conduire. Avancer vers une destination, n'importe laquelle, et me perdre dans mes pensées. Je suis heureuse quand je bouge. » Olivia Bee

« Venice a une très grande histoire du skateboard. Haden est né et à grandi à Dogtown, il la connaît très bien, mais il créé quelque chose qui lui est propre. C'est ça, LA : une constance réinvention qui n'oublie pas ce qui s'est fait avant. » Mike Omeally