Courtesy of Prada

Miuccia Prada et Raf Simons ont créé le vestiaire parfait pour l'après coronavirus

Avec la promesse de l’allègement du confinement, on a hâte d’enfiler des sequins, mais est-ce qu’on aura envie d’enlever nos cardigans confortables pour autant ? La collection Prada Automne Hiver 2021 nous laisse garder les deux.

par Osman Ahmed
|
04 Mars 2021, 12:41pm

Courtesy of Prada

Miuccia Prada et Raf Simons, les parents parfaits de la mode, se sont inspirés d’une « idée de changement, de transformation, des possibilités qui s’ouvrent » pour leur collection Prada Automne Hiver 2021. C’est sans surprise puisqu’ils imaginent ensemble le futur de Prada en tant que co-creative directors. Si la première collection femme qu’ils ont présenté ensemble nous montrait comment ils unifiaient leurs deux mondes, en mariant leurs archives respectives pour créer un dialogue entre les hoodies graphiques de Raf et l’élégance retro de Miuccia, leur collection Automne Hiver 2021 présente la juste tension dans la juxtaposition de leurs différences. Pour reprendre la note de présentation du défilé, « Une fusion entre des intentions et des thèmes hétérogènes. Cette collection explore l’espace existant entre les conventions des contraires qui s’attirent, l’espace où se rencontrent la simplicité et la complexité, l’élégance et le portable, la retenue et l’exubérance ».

Prada AW21

Le duo vient de backgrounds très différents après tout. Raf est l’enfant de la contre-culture anversoise alors que Miuccia est la grande dame du luxe italien. Il y aura toujours une petite tension autour de leur terrain d’entente, un terrain bien fertile. Ici, cela se matérialise avec des juxtapositions de textures : des bombers MA1 en nylon en face de fausse fourrure très luxe, de laine grise à fine rayures en face de manteaux tout en couleurs, de la maille confortable pour la maison en face de sequins pour sortir, des body sexy en face d’énormes manteaux. Cette collection nous propose un entre deux pour fêter l’allègement du confinement, car si nous avons hâte d’enfiler des sequins, qui sait si on sera prêts à enlever nos pulls tout doux. La note du défilé précise : « Avec la connotation derrière ces combinaisons insistantes, il est question de remettre en cause les divisions entre but et intention. Ces deux notions sont l’expression tangible de différences que l’on rassemble, et représente ainsi une liberté ».

Comme pour continuer la collection homme Automne Hiver 2021 qu’ils ont présenté le mois dernier, le thème clef était indéniablement la texture, le tactile, comme le montre les cardigans confortables, les éléments en fausse fourrure et toutes les pièces en maille saveur seventies, resplendissantes avec tout ce qui fait la signature Prada, les combos de couleurs ugly chic et imprimés aux allures de papier peint. Mais si les hommes se sont retrouvés avec beaucoup, beaucoup de caleçons longs, les femmes porteront des jupes sous le genoux en laine épaisse ou des pantalons noirs et larges sous leurs manteaux en sequins aux allures de boule disco. Les robes noires se rehaussent de maille, pour affirmer ces notions de toucher et de chaleur. Encore une fois, nous avons vu les mannequins s’agripper à toute une série de pièces en fausse fourrure, ou des manteaux opera en nylon upcyclé. La signature Prada ? L’équilibre entre protection et élégance.

Prada AW21

Et le parallèle ne s’arrête pas là. Miuccia et Raf ont décidé de présenter la collection dans le même décors que la collection homme. Signé par l’architecte favori de la maison Rem Koolhaas (également responsable de la Fondation Prada à Milan), le défilé s’est déroulé dans de grandioses galléries communicantes, recouvertes du sol au plafond par de la fausse fourrure violette fuzzy, du marbre vert anis, de la résine couleur pistache et du plâtre bubble gum. La bande son signée Plastikman accompagnait les filles qui sautaient en rythme ou défilaient le long du sol à moquette leurs Richelieu ou chaussures à motif rayé aux pieds. C’était une manière de capturer notre nouveau rapport à l’intérieur quelque peu délirant et perplexe après cette année confinée. On est en train de danser dans notre salon en lounge wear et la seconde d’après, on arpente furieusement le béton de la rue, protégé par plusieurs couches. Avec la promesse d’un allègement des mesures, on pourrait hésiter entre sequins et cardigans, mais Prada nous offre le vestiaire parfait pour l’après coronavirus. Qui a dit que l’on ne pouvait pas tout avoir dans la vie ?

Cet article a été initialement publié par i-D UK.   

Prada AW21
Prada AW21
Prada AW21
Prada AW21
Prada AW21
Prada AW21
Prada AW21
Prada AW21
Tagged:
prada
Raf Simons
Miuccia Prada
AW21