Photo par Philippe Le Tellier/Paris Match via Getty Images, Keystone/Hulton Archive/Getty Images et Francois Gragnon/Paris Match via Getty Images

Catherine Deneuve en sept tenues iconiques

L'une des plus grandes icônes des années 1960, l'actrice française a inspirée Yves Saint Laurent et David Bailey.

par Zoë Kendall
|
09 Mars 2022, 12:13pm

Photo par Philippe Le Tellier/Paris Match via Getty Images, Keystone/Hulton Archive/Getty Images et Francois Gragnon/Paris Match via Getty Images

Catherine Deneuve est l'une des plus grandes actrices de sa génération, une véritable icône de style. Tout au long des années 1960, elle a été le visage de certains des films d’auteurs les plus appréciés de la décennie et, bien sûr, de certaines des tenues les plus emblématiques de l’époque à l'écran. Incarnant des beautés blondes pour des réalisateurs comme Jacques Demy (dans Les parapluies de Cherbourg) et Luis Buñuel (dans le thriller érotique Belle de jour), Catherine a rendu éternel le travail d’Yves Saint Laurent ou le trench Burberry au cinéma. Et à la ville, Catherine était une véritable muse pour le photographe de mode londonien, son mari David Bailey, et pour M. Saint Laurent lui-même, qui est devenu l'un des plus proches amis et collaborateurs de l'actrice. Qu'elle se promène sur le tapis rouge à Cannes ou qu'elle traverse la Manche, Catherine s'habille souvent de la tête aux pieds dans les tenues élégantes et féminines du couturier, couronnant chaque look d’une coiffure bouffante à nœuds. Nous revenons ici sur les tenues les plus iconiques de l'actrice, à l'écran comme à la ville.

Dans Les parapluies de Cherbourg, 1964

Catherine Deneuve attire l'attention du réalisateur Jacques Demy après avoir joué dans un certain nombre de films de son partenaire de l'époque, Roger Vadim. En 1964, Jacques la fait jouer dans sa comédie musicale romantique Les parapluies de Cherbourg. Le film propulse Catherine au rang de star et marque le début d'une collaboration qui va définir le cinéma des années 1960. Dans l'un des numéros les plus dramatiques du film, alors que la jeune Geneviève dit adieu à son amant Guy, elle porte un trench-coat Burberry classique, un look qui est devenu synonyme du film et de Catherine au fil du temps.

catherine deneuve smoking a cigarette with a bow in her hair and roger vadim
Photo par Pierluigi Praturlon/Reporters Associati & Archivi/Mondadori Portfolio via Getty Images

À l'avant-première de Lafayette, 1962

Si les tenues ont changé, les cheveux sont restés les mêmes. La coiffure à nœuds est celle que Catherine préfère tout au long des années 1960. Elle l'a porté à Cannes, à l'écran dans Les Parapluies de Cherbourg et ici, dans cette photo iconique.

catherine deneuve in a fur coat with david bailey
Photo par Keystone-France/Gamma-Keystone via Getty Images

Avec son mari David Bailey, 1965

En 1965, Catherine rencontre le photographe anglais David Bailey sur le tournage d'un photoshoot pour Playboy. Deux mois plus tard, le couple s’est marié et vit à Londres. Au mariage, Catherine porte une simple robe noire. Ici, lors d'une première de film avec son mari, elle porte l'un de ses manteaux en fourrure, une pochette matelassée et sa coiffure bouffante.

Avec Yves Saint Laurent, 1966

Catherine rencontre Yves Saint Laurent par l'intermédiaire de son mari David Bailey. Sur ses conseils, Catherine commande une robe au créateur parisien, alors relativement inconnu, pour sa première rencontre avec la reine d'Angleterre. Ce look marque le début d'une amitié et d'une collaboration de plusieurs décennies qui s'étendent aux domaines du prêt-à-porter et des costumes de cinéma. Ici, Yves habille Catherine dans l'un de ses costumes emblématiques, sa coiffure surmontée d'un élégant bandeau.

catherine deneuve in les desmoiselles de rochefort
Photo by Philippe Le Tellier/Paris Match via Getty Images

Dans Les Demoiselles de Rochefort, 1966

Catherine et Jacques font suite aux Parapluies de Cherbourg, primés à Cannes, avec l'exubérant Les Demoiselles de Rochefort. Dans ce film, Catherine et sa sœur dans la vraie vie, l'actrice Françoise Dorléac, jouent les rôles de jumelles  qui rêvent de s'installer à Paris pour danser et composer de la musique. À la manière de Demy, le duo porte un grand nombre de costumes colorés tout au long du film : une paire de robes à paillettes rose fuchsia ou une paire de chemises de nuit brodées. Aucun autre look n'est plus mémorable que celui du numéro d'ouverture musical du film : deux robes décolletées aux épaules comme à l'époque, surmontées d'une paire de chapeaux diaphanes à larges bords.

Dans Belle de Jour, 1967

En 1967, Catherine joue dans le drame érotique Belle de Jour du réalisateur surréaliste Luis Buñuel. Malgré une relation de travail difficile pour le duo, le film est un énorme succès critique et commercial (le respecté Roger Ebert l'a appelé "le film érotique le plus connu des temps modernes"). Dans le film, Catherine incarne Séverine, une femme au foyer insatisfaite qui travaille en cachette comme prostituée. À la suggestion de l'actrice, Yves Saint Laurent a été appelé à faire les costumes pour le film, habillant Séverine dans une garde-robe discrète (robes à col ivoire, escarpins en cuir immaculés et ce trench-coat en vinyle). Les costumes du film ont influencé la mode de l'époque et ont fait de Saint Laurent et de Catherine des références de style.

catherine deneuve wearing blue tinted glasses and smoking a cigarette in manon 70
Photo by Francois Gragnon/Paris Match via Getty Images

Dans Manon 70, 1967

Vous connaissez la photo. Tiré de l'un des films les moins connus (mais pas des moindres !) de Catherine - Manon 70 - ce look est devenu un permanent des moodboards aujourd’hui pour son ambiance groovy-minimaliste : un col roulé côtelé et des lunettes bleues funky. Un look résolument swing pour l'une des plus grandes icônes du style des années 1960.

Tagged:
style
60s
7 tenues iconiques