Publicité

Pour ses 20 ans, la Tate Modern va célébrer Yayoi Kusama

Ce printemps à Londres, l'artiste féminine la plus réputée au monde prendra part aux festivités célébrant le 20e anniversaire du musée.

par Jenna Mahale
|
25 Février 2020, 10:38am

Le 11 mai, pour son 20e anniversaire, la Tate Modern lancera une exposition consacrée à Yayoi Kusama et qui durera toute une année . Connue notamment pour son amour des motifs à pois, l'influente artiste japonaise exposera deux de ses fameuses «infinity rooms» dans le cadre de la célébration de l'anniversaire du musée. Cecit intervient après la brillante exposition qui lui avait déjà été consacrée en 2019 à la Fondation Louis Vuitton.

Si le concept de «infinity rooms» peut vous sembler familier, c'est que les oeuvres immersives de Kusama, truffées de miroirs et de sculptures lumineuses, ont la réputation d'être trop instagrammables, parfois à leur dépens . Début 2017, lorsque son oeuvre intitulée "All the Eternal Love I Have for the Pumpkins" (Tout l'amour éternel que je porte aux citrouilles) était exposée au Hirshhorn Museum à Washington, un visiteur de l'exposition trébucha et tomba en tentant de prendre un selfie, écrasant l'une des sculptures en citrouille qui constituaient l'oeuvre.

Cette année toutefois, fort heureusement, la collection devrait être dénuée de citrouilles. Les œuvres exposées seront le fascinant Chandelier of Grief, une œuvre d'art installée autour d'un lustre rotatif en cristal Swarovski; et Infinity Mirrored Room - Filled With the Brilliance of Life, l'une des plus grandes installations de Kusama à ce jour, résultante miraculeuse d'eau, de carreaux en miroir et de lumières LED. En plus des infinity rooms, l'exposition devait également comprendre de nombreuses photographies du studio de l'artiste et de ses premières oeuvres.

Dans une déclaration au sujet des festivités commémorant ce 20ème anniversaire, la directrice de la Tate Modern, Frances Morris, a affirmé que des artistes comme Kusama "représentent non seulement cet attachement envers les grands artistes aux destinées véritablement internationales, mais ils incarnent également le cheminement de l'art, depuis l'avant-garde du début du XXe siècle jusqu'aux installations immersives créées aujourd'hui". Assurément. Mais le caractère instagrammable d'une oeuvre constitue sans doute désormais un indéniable atout supplémentaire.

Cet article a été publié sur i-D UK.

Tagged:
Art
Londres
Japón
Yayoi Kusama
Tate Modern