Miuccia Prada par Francesco Vezzoli

30 citations de miuccia prada sur la mode, les femmes et la politique

« J’adore le luxe et pourtant je déteste le luxe. »

par Owen Myers
|
23 Septembre 2019, 8:38am

Miuccia Prada par Francesco Vezzoli

Madame Prada n’a qu’un seul nom : même pour ses collaborateurs les plus proches, elle reste Madame Prada, et ne répond jamais à « Miuccia ». En interview, la designer est à la hauteur de sa légende : incroyable. Précise et concentrée, elle est aussi éloquente lorsqu’il s’agit de parler de féminisme, de son passé au sein du Parti Communiste que de sa résistance à l’idée de tendance et son envie de secouer le status quo de la mode. Chose logique pour une femme qui prit des cours de mime et eu récemment l’idée d’intégrer des ballons à ses sacs à main, Miuccia Prada ne manque pas d'humour. Pour vous en convaincre, nous avons passé en revue 25 ans d’interviews et avons tiré 30 citations parmi ses plus inspirantes.

1. « La laideur est attirante, la laideur est excitante. Peut-être parce qu’elle est nouvelle. » T magazine, 2013

2. « J’ai toujours été la première à m’habiller à ma manière. C’était évidemment une qualité. J’étais comme ça à l’école. C’était peut-être un peu bête mais j’aimais me montrer différente des autres. Aujourd’hui, c’est un atout dans le travail que je fais mais à l’époque, on se moquait beaucoup de moi. » The Independent, 1996

3. « J’aime constater à quel point la relation des femmes à leurs corps a changé. J’aime penser à la vie de Cléopâtre, réfléchir aux raisons qui poussaient les prostituées à porter du rouge et des talons hauts et les nonnes à s’habiller en noir. Je veux comprendre ce qui a subsisté de cette époque, comprendre comment les gens voient et perçoivent les choses. » i-D, 2009

4. « Si vous ne travaillez pas, que vous dépendez d’un homme pour manger, comment pouvez-vous être heureuse ? » - The Observer, 2015

1568042821732-frank-ocean-prada
Frank Ocean en Prada. Photo via Getty.

5. « J’essaie d’être politique autant que possible dans mon travail, jamais de manière évidente parce que je pense que pour que le mode soit politique, il faut qu’elle le soit de façon subtile. » - Vogue, 2018

6. « Quand on dit ça que je suis une ‘créatrice intellectuelle’, je préférerais être stupide. Je préfère toujours l’inverse que ce cliché qui voudrait dire que je suis ennuyeuse, sérieuse. Ça, je déteste. Alors certainement qu’après un commentaire comme celui-là, je voudrais faire un défilé complètement stupide. Être la reine du stupide. » - 10 Magazine, 2016

7. « On peut porter la robe la plus puissante et ne pas l’être. On peut être habillée comme une petite fille et être super puissante. » - Vogue, 2018

8. « Le rose n’est pas une couleur sérieuse. Pour en porter il faut être de très bonne humeur. C’est un vrai challenge pour moi parce que les jours où je suis de très bonne humeur ne sont pas si nombreux que ça. » - The Independent, 2004

9. « WWD a écrit que [ma troisième collection pour Prada] avait l’air d’une réunion entre les Flinstones et les Jacksons – ce qui était pour eux la plus grande insulte, et pour moi le plus grand compliment. » - The Observer, 2015

10. « Je suis toujours plus heureuse quand j’ai presque l’air d’une nonne. Ça me détend. » - The New Yorker, 2012

11. « Quand je commence à travailler sur une collection, je me dis ‘Ah, c’est joli, c’est joli, c’est joli’, j’aime tout. Mais une fois que les mannequins commencent les fittings, je suis plutôt ‘C’est de la merde, c’est de la merde, c’est de la merde’, ce n’est donc qu’au dernier moment que je comprends ce que je veux vraiment. » - System, 2016

12. « J’ai un goût naturel pour les opposés : j’adore le luxe et pourtant je déteste le luxe. Je suis tiraillée entre démocratie et exclusivité. Je déteste l’idée que tout le monde porte du Prada. » - The Sunday Times, 2003

13. « Quand je travaille, je dis toujours ‘Oui, c’est beau mais qui ça intéresse ? Pourquoi ? » - 10 Magazine, 2016

14. « Les gens ont souvent du mal à admettre qu’ils aiment la mode. Et pourtant la mode touche tout le monde, du chauffeur de taxi au grand intellectuel. Je me suis souvent demandé pourquoi c’était comme ça. J’ignore la réponse. » - The Wall Street Journal, 2007

15. « Quand j’ai commencé, tout le monde détestait ce que je faisais à part quelques personnes intelligentes. Parce que ce n’était pas pour les gens classiques – il y avait quelque chose de dérangeant. Et pour les gens très mode, avant-gardistes, j’étais trop classique. J’ai toujours aimé évoluer dans cet espace, sans contenter qui que ce soit. » — Document Journal, 2015

1568039418828-1550831706330-prada-1
Prada, Automne/hiver 19. Photographie Mitchell Sams.

16. « Tout le monde veut être au premier rang. Je dis ‘regardez, le monde n’est pas démocratique ! Les designers sont jugés à chaque nouvelle saison – celle-ci est la meilleure, celle-là la pire, celle-là la deuxième meilleure, la troisième, la quatrième – ne prétendez pas que la mode est démocratique. » — System, 2016

17. « Les femmes ont plus de facettes. Nous sommes bien plus complexes. Nous sommes des compagnes, des mères, des travailleuses, nous devons être belles. » — AnOther, 2016

18. « Il y a une résistance à la mode, une idée selon laquelle aimer la mode, c’est être stupide. Je pense qu’il y a deux raisons : la première, c’est que les vêtements sont très intimes. S‘habiller, c’est rendre publique l’idée qu’on se fait de soi, et je crois que ça met les gens mal à l’aise. La deuxième, c’est que je crois que la mode est perçue comme un travail de femme. Ma conclusion, c’est que la mode touche à la vie intime, qu’elle embarrasse les gens. » - New York Magazine, 2012

19. « Je suis très fière de mon travail. Avant, j’en avais honte parce que j’étais éduquée, féministe. Mais finalement, j’en suis fière. Je gagne mon propre argent, ce qui est quelque chose d’énorme pour une femme. » — The Observer, 2015

20. « J’étais terrifiée [à l’idée de regarder Le diable s’habille en Prada] : le livre était horrible. Mais le film est drôle. » — Corriere della Sera, 2016 (via WWD )

21. « J’aime profiter de la vie, en bien ou en mal, en faisant des choses qui ont du sens. La seule chose que je crains est sans doute l’ennui. » — i-D, 2009

22. « Chaque jour, je pense au changement, c’est une angoisse permanente qui reflète probablement celle de la société en général. » - The Independent, 2004

23. « La mode n’est pas de l’art. C’est créatif, très créatif. La créativité est le seul point commun avec l’art… Mon travail est commercial. » — Document Journal, 2015

24. « Pour moi, les vêtements sont des outils versatiles qui permettent d’exprimer ce qu’on a dans la tête et il y a beaucoup de choses dans une tête - une relation avec un homme, avec la société. Parfois, on veut apparaître puissante, ou sérieuse ou riche. Chacune d’entre nous veut représenter quelque chose. » — The Wall Street Journal, 2007

1568039505348-1543251161545-4-ANOK_YAI_I_D_FALL_2018_ETHAN_JAMES_GREEN
Photographie Ethan James Green. Fashion Director Alastair McKimm. Anok porte du Prada. The Earthwise Issue, no. 353, Fall 2018.

25. « J’ai tendance à ne pas changer de sac, parce que je suis paresseuse. J’en garde un pendant six mois, puis un autre pour six mois parce que je n’aime pas avoir à changer le contenu. J’ai trop à faire. » — The Sunday Times, 2016

26. « Je me dis souvent que pour être designer, il faut abandonner son cerveau. J’étais jeune dans les années 1960, lorsque la société italienne s’est obsédée pour le consumérisme, mais j’avais de grands rêves de justice, d’égalité et de nouvelles valeurs morales. » — The Sunday Times, 2003

27. « Pour moi, une belle femme dans une robe asymétrique diamantée est la femme la moins sexy en vie. » — Document Journal, 2015

28. « Je me suis intéressée à la mode à cause de ma mère et de ma famille. J’adorais les vêtements, plus que la mode en réalité. La mode n’était pas le mot. Je me suis toujours dit que c’était la pire place pour une féministe dans les années 1960. » — Document Journal, 2015

29. « Je pense toujours à ce qui viendra après. Donc je ne prends de plaisir à rien. » — The Observer, 2015

30. « Parfois, mon mari rentre à la maison et dit : ‘Ne parlons pas du boulot, ok ?’ Mais la vie est un tout : les amis, la famille, l’amour, le travail, les problèmes, les traumas, la mort, tout ça n’est qu’une seule chose. » — System, 2016

1568042985403-prada-sport
Photographie Daniel Jackson. Fashion director Alastair McKimm. Fatou porte du Prada Sprt.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram et Twitter.

Tagged:
prada
citations
Miuccia Prada