avec son dernier titre, dani nous prouve qu'elle est immortelle

Au bout du téléphone, la voix grave de Dani. Sur l'écran, son nouveau clip – magistral – réalisé par Antoine Carlier. En exclusivité sur i-D. Rencontre avec une reine.

par Micha Barban Dangerfield
|
23 Septembre 2016, 9:15am

Comment expliquer la sensation que provoque la voix de Dani au bout du téléphone ? Les premiers mots suffisent à soulever le souvenir - et le désir aussi. Un ton grave dans lequel résonne toute une légende. La légende Dani. Celle qui a sublimé le rock français, les mélodies claires obscures qu'on lui connaît, ses textes puissants, son aura punk et son élégance imperturbable. Sa voix ! Embrumée par quelques whiskies de trop et quelques millions de cigarettes, consommés en compagnie d'autres rois comme Daniel Darc, Etienne Daho, Chamfort dans le Paris décadent des années 1980. Ce Paris, Dani lui déclarait tout son amour dans son album Le Paris de Dani sorti il y a six ans. Aujourd'hui, elle fige sa voix - inchangée, immaculée - sur un nouvel album, La nuit ne durera pas.

Au téléphone, Dani explique : "Le titre est tiré d'une chanson de Daniel Darc, Rouge Rose. On peut le prendre comme on veut ce titre. Il peut référer à la nuit et au jour, à la lumière et à l'ombre. Il peut aussi évoquer la nuit qu'on a parfois dans le cœur, dans l'âme, dans la tête. Qui finit toujours par partir." Un titre plein d'espoir et des mots qui rassurent. Cet album, Dani l'a sculpté dans l'intime, accompagnée de ses amis proches. "Dans cet univers on passe de l'ombre à la lumière constamment. Quand on crée on est dans l'intime dans le confidentiel avant de tout partager. Il faut que ça plaise. Il faut que les gens n'aiment pas aussi, c'est pas grave. Ces moments d'intimité j'ai la chance de les passer avec des gens que j'aime beaucoup, que j'admire. Voilà, ça sort comme des souvenirs. Ceux de ma vie." La direction artistique de l'album a été confiée à son âme sœur musicale, son ami de toujours, Etienne Daho. Lorsqu'elle l'évoque, la voix de Dani devient encore un peu plus chaude, prend le temps de développer chaque syllabe. De respirer entre chaque mot. "Ma relation avec Etienne c'est la fidélité, c'est l'admiration, celle que je porte à son regard sur la musique, sa façon de la penser. Sa façon de créer un peu de légèreté dans ce monde" confie-t-elle. Un album qui rassemble les textes des auteurs-compositeurs préférés de Dani, ceux qui tiennent une place incontestée dans son "patrimoine du cœur." Sur ces textes, la chanteuse projette des images. "J'ai été gâtée par les auteurs-compositeurs. L'album rassemble les gens qui font partie de mon patrimoine du cœur. Ils écrivent des petits films à chaque fois. Moi je projette des images."

Des images comme au cinéma et comme celles que l'on retrouve dans le tout premier clip de l'album pour le titre Etoiles et Revers, réalisé par Antoine Carlier, d'une simplicité et d'une justesse désarmante. De la bouche d'une jeune fille (la jeune actrice Lou Lesage) sortent les mots et la voix de Dani. Sur un tabouret, seules ses lèvres rouges et pulpeuses s'agitent dans une atmosphère très sixties. On ne peut que penser à Dani jeune. "Pour moi c'est une œuvre. Un plan séquence atemporel, qui ne bougera jamais. Comme les grands plans séquence du cinéma. Et s'il dérange tant mieux." explique la chanteuse. On lui retrouve alors son côté punk, dark mais pas trop. Cet amour pour la marge qu'elle partage depuis toujours avec les enfants terribles de la chanson française. "J'aime bien quand les gens sortent des sentiers battus, j'aime quand ils se baladent à la marge. Quand les artistes déçoivent ou déplaisent, ils se passent quelque chose. Ils provoquent. Je suis peut-être un peu punk. En tout cas j'aime bien ce mot. Il évoque plein de choses. C'est un mouvement qui a inspiré la mode, qui a dérangé les Anglais quand ils étaient trop corsetés. C'est bien. C'était une violence provocatrice et créatrice." Et qu'est ce qu'on aime la violence de Dani.

On la retrouvera bientôt sur grand écran, dans le prochain film d'Olivier Marshal et dans une autobiographie à paraître le 12 octobre. Son album, lui, sortira deux jours plus tard, le 14 octobre exactement.

Credits


Texte : Micha Barban-Dangerfield

Tagged:
Clip!
Đani
antoine carlier
la nuit ne durera pas
lou lesage
étoiles et revers