les mille et un visages de la scène skate londonienne

Pour sa nouvelle exposition, le photographe Ian Kenneth Bird présente des portraits intimistes, des skatepark montés à l’arrache, des tatouages fait-maison... et en tire l’essence de la culture skate actuelle.

par i-D Staff
|
21 Juillet 2016, 1:55pm

Au fil du temps, la culture skate a dépassé le simple fait de faire du skate, pour s'étendre à l'expression artistique, la mode, la musique, le cinéma et la photographie - tous ces domaines ayant joué un rôle primordial au sein de cette scène en constant mouvement. Le photographe Ian Kenneth Bird s'est attaché à retranscrire cette communauté de skateurs, à Londres, depuis maintenant deux ans et demi, et à compiler ses observations artistiques, tentant de comprendre ce qui réunit ces skateurs. De cette approche globale, Bird a extrait une série de travaux personnels pour l'exposition Don't Know What I Want But I Want It Now, qui présente des portraits intimistes, des spots de skate montés à l'arrache et des tatouages faits maison, pour composer avec le reste l'essence de la culture skate actuelle. 

L'exposition se tient du 7 au 10 juillet à la galerie Doomed, à Londres.

Credits


Texte Lula Ososki
Photographie Ian Kenneth Bird 

Tagged:
Skate
Londres
Photographie
ian kenneth bird