à glastonbury avec l'autre angleterre

i-D est parti à la rencontre des festivaliers de Glastonbury, avec quelques chapeaux super imperméables de la collab Maison Michel x Macintosh sous le bras. On a parlé du meilleur festival au monde, du futur de l'Angleterre et, forcément, de la pluie...

par Omaima Salem
|
06 Juillet 2016, 8:35am

On peut vous le dire chez i-D, Glastonbury est LE plus beau festival qui soit. Chaque année, au beau milieu de nulle part, cette ferme de l'ouest anglais amasse près de 140 000 visiteurs communiant au son de quelques 700 artistes, les pieds dans la boue, la tête dans les nuages. Cette année, alors que les partisans de Brexit décidaient du sort de l'Angleterre, la jeunesse anglaise, elle, se laissait emporter dans un élan extatique et dansait jusqu'à l'oubli - avant la redescente. Rencontres. 

Louisa, 23 ans

Que fais-tu dans la vie et où habites-tu ?
Je vis à Londres, j'écris et j'édite HATEZINE avec mon amie Scarlett.

C'était quand ta première fois à Glastonbury ?
Quand j'étais petite, ma mère travaillait dans le Kidz Field et la tente pour les enfants perdus. Une année, ma mère m'a perdue, j'avais 4 ans. Elle se souvient avoir eu hyper honte d'avoir perdu sa propre fille alors qu'elle travaillait pour la tente des enfants perdus.

Quel est ton pire souvenir ?
Probablement un jour où il y avait beaucoup trop de boue que je pataugeais dedans comme dans des sables mouvants, seule parce que j'avais perdu tous mes amis. Un groupe de heavy metal jouait sur la scène Pyramide, je crois que c'était Iron Maiden, j'étais complètement épuisée et j'ai pleuré tout du long. 

Pourquoi est-ce que Glastonbury est le meilleur festival du monde ?
Tout le monde trouve son compte ici, il y en a pour tous les goûts, pour tous les âges. Même si là maintenant je suis vraiment déprimée par le BREXIT et n'arrive pas vraiment à apprécier l'ambiance.

Ça t'inquiète ?
Oui je suis furieuse et terrifiée à la fois. Je pense que les médias sont en grande partie responsables. Il y a des partis d'extrême droite qui manipulent le pays et colportent de vieilles valeurs et une vision dépassée du monde. Je pense que les gens essaient aussi de se débarrasser de David Cameron, mais je pense que c'est surtout le reflet d'une grande peur autour de l'immigration.

Alexandra, 25 ans

Combien de fois es-tu venue à Glastonbury ?
C'est ma première fois !

Qu'as-tu préféré ?
La boue et les gens… la musique aussi !

Ta performance favorite ?
J'ai adoré Adèle et Earth Wind and Fire. À Adèle j'ai versé quelques larmes et Earth Wind and Fire était une vraie fête… Tout le monde dansait, chantait, c'était le dernier soir et plus personne n'avait d'énergie mais c'était comme miraculeux, ils ont réussi à réveiller toute la foule ! C'était vraiment magique. Ils ont tellement de tubes qui ont traversé les décennies.

Tu reviendras ?
Oui sûrement ! Mais c'est quand même éprouvant… Tu es dans la boue, tu as froid, tu es sale, tu dors mal mais il y a de vraiment beaux moments, c'est humainement très enrichissant ! 

Cabage, 20 ans

D'où viens-tu ?
Je viens du Devon mais j'habite à Londres maintenant, depuis un an.

C'est ta première fois à Glastonbury ?
Non je suis venu l'année dernière déjà.

C'est quoi ton meilleur souvenir de l'année dernière ?
C'était surement Mavis Staples mon meilleur souvenir. C'était juste fantastique.

Tu sors d'une tente "backstage" est ce que ça veut dire que tu joues dans un groupe ?
Oui, mon groupe s'appelle Ballin' Jacks et je suis bassiste. J'ai hâte de monter sur scène mais il va falloir que je me contrôle avant pour ne pas y arriver explosé.

Quel est ton festival préféré ?
Le meilleur festival que j'ai fait c'est vraiment Glastonbury. Il y a une telle folie ambiante et tellement de choses qui se passent partout, tout le temps. C'est beaucoup plus excitant que les autres festivals. Je suis allé à Secret Garden, à Top Farm, à Boom et c'était super mais c'était plus…normal ! Enfin ici c'est beaucoup plus drôle !

Humphrey, 25 ans

Combien de fois es-tu venu à Glastonburry?
C'est la troisième fois.

Quel est ton meilleur souvenir ?
Probablement la première fois que je suis venu quand j'avais 15 ans et que j'ai pris de la MD pour la première fois, c'était très excitant et effrayant à la fois. Je ne voulais pas en prendre et disais à mes amis de me laisser tranquille et que je préférais aller me coucher. J'ai finalement pris un ecsta tout en protestant "allez où vous voulez, moi je ne viendrai pas". J'ai donc été me coucher mais il m'était impossible de m'endormir une fois dans mon sac de couchage. Je me suis relevé et j'ai couru rejoindre les autres. J'ai passé une des meilleures soirées de ma vie et j'ai rencontré un tas de gens formidables.

Tu t'es déjà fait des amis à Glastonbury que tu as revus par la suite ?
Bonne question. Je ne pense pas. J'ai rencontré beaucoup de gens géniaux à chaque fois que je suis venu mais je ne pense pas avoir vraiment gardé contact avec eux, c'est un peu triste. Mais c'est le jeu peut-être aussi...

Quelle est ta pire expérience à Glastonbury ?
Les conditions sont assez difficiles ici, ce n'est pas forcément tout confort ! Ma copine a fait ses besoins dans un verre sur le chemin pour venir au festival pendant que nous étions dans la voiture… C'est vraiment loin d'être glam !

Qui as-tu le plus hâte de voir cette année ?
Je n'ai pas honte de dire que j'ai hâte de voir Adele, pas honte du tout, aucun problème, elle est géniale ! J'ai vu Fat Boy Slim la nuit dernière, c'était cool, un petit set surprise. Et j'attends d'autres surprises.

Cecile, 30 ans

C'est la première fois que tu viens ?
Oui et sûrement la dernière !

Pourquoi ?
C'est beaucoup trop pour moi ! Les anglais sont particuliers… Ils font la fête comme personne d'autres et se retrouver au milieux d'eux, sans échappatoire pendant trois nuits c'est terrifiant ! Ça ne s'arrête jamais ici, tu dois faire la fête sans interruption. Ce que j'aime bien d'habitude mais là je crois avoir atteint mes limites.

Ruby, 23 ans

Quel âge avais-tu la première fois que tu es venue à Glastonbury ?
J'avais 15 ans. C'est la huitième fois que je viens.

Tu étais avec tes parents ?
Non mais il y avait des gens pour me surveiller... à moitié ! Je me suis retrouvée sur la grande scène Pyramid toute seule, perdue. C'était un gros concert - je crois que c'était Lily Allen - et on m'a offert mon premier joint. J'ai failli me faire virer de la scène mais j'ai fait l'innocente j'ai finalement pu rester.

C'est quoi ton meilleur souvenir de Glastonbury ?
Mon meilleur souvenir c'était de voir James Murphy dans une tente où il y a quelque chose comme 200 kilos d'amplis. Je dansais avec mes soeurs et amies après avoir mangé des champignons pour la première fois. On a dansé pendant 12 heures sans interruption. C'est mon meilleur souvenir.

En quoi Glastonbury est différent des autres festivals ?
C'est beaucoup plus libre. Je m'amuse aussi à d'autres festivals mais tu poireautes beaucoup. À Glastonbury tu peux te balader à l'inverse des autres festivals en Europe où il y a des barrières partout. Ici il y a la forêt et la nature que tu peux explorer avec tes amis. Pour moi c'est le meilleur côté de Glastonbury : la liberté de pouvoir aller partout où tu veux.

Credits


Photographie : Sascha Bismarck
Stylisme et Interviews : Omaima Salem et Emmanuel Pierre
Tous les chapeaux sont signés Maison Michel x Macintosh

Tagged:
Glastonbury
angleterre
Macintosh
straight ups
maison michel