1983, quand i-D et fiorucci lançaient leur fanzine

À l'occasion du retour de Fiorucci cette année, i-D a exhumé de ses archives le fanzine conçu avec la marque italienne dans les années 1980.

par Charlotte Gush
|
21 Mars 2017, 2:30pm

L'irrévérencieuse et ultime marque de denim italienne Fiorucci a choisi 2017 pour faire son come-back. Fondée en 1967, la marque totem des cool kids des décennies 70 et 90 opère un retour très attendu qu'on doit à Janie et Stephen Schaffer. Le duo caché derrière de prestigieuses marques de lingeries s'est épris de la marque qui signait les campagnes les plus controversées des nineties (orchestrées par le père d'i-D, Terry Jones) et les iconiques t-shirts aux têtes d'anges.

C'est au Selfridges Oxford Circus de Londres et chez Barney à New York que sera lancée la nouvelle collection Fiorucci 2017. Comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, attendez-vous à ce qu'un magasin Fiorucci (le premier depuis 20 ans !) fasse surface dans la foulée. Il ouvrira ses portes en septembre prochain sur Brewer Street à Soho. 

Pour fêter ce re-lancement dignement, i-D a retrouvé Janie et Stephen pour en savoir plus sur ce tout nouveau Fiorucci, son passé et surtout, son avenir. On est aussi allés voir du côté de nos archives pour en exhumer le numéro zéro de notre fanzine Fiorucci x i-D - un concentré de la décennie 80'. 

Bellissima !

Qu'est-ce qui rend Fiorucci si unique ?
C'est un mélange d'éléments singuliers. La couleur et l'optimisme. Une esthétique sexy mais candide. La recherche infinie de l'éclectisme. L'esprit de collaboration et de création. Les jeans ! Les archives incroyables qui révèlent chaque jour un nouveau pan de son ADN. 

Quelle est votre pièce Fiorucci préférée ?

Probablement le jean peint à la main par Keith Haring et LA2 qu'on garde dans nos archives. C'était une pièce conçue pour le Fiorucci Walls Project. Elio Fiorucci invitait les artistes à repeindre la devanture du magasin de Milan pour la transformer en gigantesque installation artistique. Ce projet incarne de manière éloquente le soutien et l'engagement de Fiorucci envers les artistes et l'univers de l'art en général. Et souligne sa créativité sans fin !

The All Star Issue, no. 14, 1983

Qu'est-ce que vous espérez de Fiorucci dans le futur ?
On espère prolonger l'esprit Fiorucci en collaborant avec des designers, des artistes et des créatifs de toutes disciplines pour créer quelque chose qui soit nouveau, inclusif, optimiste et surtout, amusant !

Credits


Texte : Charlotte Gush