dans les coulisses des défilés de mode avec le photographe landon nordeman

Des concours canins aux backstages des défilés, il n'y a qu'un pas. C'est en tout cas ce que nous invite à penser le photographe Landon Nordeman, dont le regard d'outsider jette un oeil neuf sur l'univers très fermé de la mode.

par Emily Manning
|
12 Août 2016, 9:00am

"Qu'est-ce que l'exposition canine du Mayflower Kennel Club Dog et le défilé de Marc Jacobs ont en commun ?" La directrice artistique du New Yorker, Elisabeth Biondi, tente de répondre à cette épineuse question dans l'introduction très détaillée qui accompagne le nouvel ouvrage du photographe Landon Nordeman, Out of Fashion. Le personnage psychotique de Parker Posey dans Bêtes de Scènes, a un placard rempli de pulls couleur caramel qui ne sont pas si loin, finalement, de ceux que présentait le créateur pour sa collection automne/hiver 2014 (réfléchissez-y, en y repensant, la coiffure de Meg Swan n'est pas sans rappeler celles qu'arborent les mannequins de Marc cette année-là). Arrêtons-nous là, ce n'est pas tellement ce qui importe. Ce qu'Elisabeth tente de montrer, c'est qu'un concours de chien et un défilé de mode ont en commun "d'être des spectacles ostentatoires, vus par des milliers de spectateurs obnubilés et il se trouve que Landon Nordeman a photographié l'un et l'autre plus d'une fois." 

Avant que Nordeman ne tourne son objectif vers les backstages des fashion week qui l'ont rendu célèbre, il immortalisait la même atmosphère bondée et chaotique qu'on retrouve dans l'événement annuel qui réunit et prime les plus beaux chiens du continent. "Visuellement, Westminster possède des qualités qu'un photographe comme moi passe son temps à chercher : de la couleur, du mouvement, de la juxtaposition", confiait-il alors au New Yorker en 2011. Jusqu'à ce qu'un directeur photo suggère à Nordeman de se tourner vers la mode et les backstages, où il serait certain d'y retrouver la même ambiance - voilà comment tout a commencé. 

Out of Fashion réunit donc 4 années passées à courir les backstages les plus exigus, les plus fourmillants et les plus colorés qui soient. On y retrouve quelques visages familiers (Iris Apfel, Lindsey Wixson) et des cheveux plutôt reconnaissables (Grace Coddington), mais la force de Nordeman réside dans son regard d'outsider, privilégiant toujours les situations burlesques et les angles de vues improbables. Les couleurs éclatantes, saturées, et le flash presque obscène que véhiculent ces images ajoutent au monde de la mode, parfois figé, une touche d'humour, de cynisme et de légèreté. 

L'ouvrage transporte le lecteur amoureux de la mode dans l'envers des décors qu'il connait trop bien : les écolières japonaises de Thom Browne, les visages éberlués et peinturés de Jacquemus, les ensembles floraux de Raf pour Dior — tout en offrant un regard neuf et personnel sur cet univers d'après-show. "[Nordeman] a toujours eu un faible pour l'ostentatoire, l'apparat, le brin de vanité, écrit Biondi,  tout l'invite à la contemplation d'un spectacle."

Out of Fashion, published by Damiani, arrives in October. More information here

Credits


Texte : Emily Manning
Photographie : Landon Nordeman

Tagged:
Photographie
livre
portfolio
Mode
out of fashion
landon norman