Illustration par Engy Saint-Ange

Gant et Diemme secouent la mode outdoor

Les deux marques mêlent vêtements et chaussures dans une collection unisexe ultra créative, illustrée pour i-D par l’artiste Engy Saint-Ange.

par Claire Beghin
|
17 Novembre 2021, 2:56pm

Illustration par Engy Saint-Ange

Le preppy cool à l’américaine de Gant rencontre le savoir-faire technique du chausseur italien Diemme pour une deuxième collaboration, qui mêle leurs deux univers dans une collection unisexe de cinq pièces en édition limitée, au croisement de l’héritage et de l’innovation. 

Gant_Diemme_Primary_Hero.png
​lllustration par Engy Saint-Ange

Gant amène Diemme pour la première fois dans le vêtement, avec un hoodie décontracté et une doudoune oversized, clin d’oeil à son héritage outdoor, dans une gamme de couleurs qui claque : un marron profond façon chocolat à l’extérieur et un rose électrique à l’intérieur, que le directeur créatif de Gant Christopher Bastin décrit comme un hommage aux vêtements de ski italiens des années 80. Trois paires de la boots de randonnée iconique Roccia Vet viennent compléter la collection, dans des coloris qui mêlent le beige au orange, au noir et au rose.

Pour l’occasion, l’illustrateur français Engy Saint-Ange interprète la collection dans une série de dessins dynamiques exclusivement réalisés pour i-D, qui mettent en scène les pièces dans une narration visuelle hyper créative, à l’image de la collab. i-D France lui a posé quelques questions sur son travail.

02.png
​Illustration par Engy Saint-Ange

Comment as-tu abordé ce projet Gant x Diemme, qui implique des challenge auxquels tu n’es pas forcément confronté lorsque tu créé à ton propre compte ?

Je me suis imprégné des univers des deux marques, qui sont très différents mais qui se rejoignent dans cette collab. J’aimais bien cette dualité entre mode preppy et inspirations hiking, c’est ce qui m’a inspiré à mettre en scène un duo. Le principal challenge est bien sûr de mettre les produits en avant de les faire parler par eux-mêmes au sein d’une animation. Finalement j’ai abordé le projet comme si c’était le mien, en me laissant le plus de liberté possible dans l’interprétation.

Gant_Diemme_Extra_1 SOCIALS.png
​Illustration par Engy Saint-Ange

Les personnages que tu as imaginé sont très expressifs, en mouvement, inscrits dans des décors… Peux-tu nous parler de cette approche narrative ? 

La narration est assez naturelle chez moi. J’aime placer le spectateur dans une histoire, lui raconter des choses. Pour Gant et Diemme, l’idée d’une ballade est venue assez naturellement, dans un paysage hiking et bucolique un peu champêtre. La bande dessinée nourrit souvent mon travail, qu’il s’agisse de la simplicité du trait du Japonais Taiyou Matsumoto, de l’univers onirique de Moebius ou du côté héroïque des comics américains.

03.png
​Illustration par Engy Saint-Ange

Le vêtement et les chaussures sont très présents dans son travail. En quoi inspirent-ils ta pratique ?

Le vêtement permet de raconter la personne, de la mettre en valeur. Au-delà de l’aspect mode, c’est le mouvement qui m’intéresse : les plis, les volumes, la façon dont le vêtement se place sur le corps… c’est ce qui fait la dégaine d’un personnage. De la même manière, les chaussures racontent beaucoup de choses d’une personne et de sa culture. Elles me permettent de codifier un personnage, de le raconter à travers des détails sans même avoir besoin de texte. 

L’ensemble de la collection est disponible sur le site Gant.

WhatsApp Image 2021-11-16 at 17.09.20.jpeg
​Illustration par Engy Saint-Ange
05.png
​Illustration par Engy Saint-Ange
07.png
​Illustration par Engy Saint-Ange
Tagged:
Collaboration
gant
Diemme