Courtesy of Valentin Hennequin.

Valentin Hennequin, poésie du quotidien

Cette semaine, focus sur le photographe français Valentin Hennequin qui vit près de Milan.

par i-D France staff
|
19 Août 2020, 8:45am

Courtesy of Valentin Hennequin.

Valentin évolue d’abord en tant que graphiste et directeur artistique pour MR PORTER à Londres après avoir fait ses études à Paris à l’école Duperré et à Olivier de Serre. Il y a trois ans, alors qu’il déménage en Italie dans la région de Milan, le jeune créatif décide que le moment est idéal pour réaliser sa transition professionnelle et devenir photographe. Depuis, Valentin évolue entre la photographie de mode et le reportage : quand il ne shoote pas pour des marques, il fait le portrait d’artistes et de designers ou poursuit ses travaux personnels. Si Valentin garde avant tout l’esprit ouvert et qu’il ne souhaite pas s’enfermer dans un style unique, ses photographies sont comme un retour à l’essentiel où l’imaginaire du quotidien se dévoile soudain sous un prisme naturel avec l’élégance et la simplicité de ceux qui ont l’oeil et qui savent se mettre en retrait.

1596010779360-vhidfranceedit1
Courtesy of Valentin Hennequin
1596010807368-vhidfranceedit4
Courtesy of Valentin Hennequin

Janvier - Juin. J’ai rencontré Alberto sur un set l'année dernière. Depuis, nous nous voyons tous les mois pour prendre des photos, discuter et créer une collaboration, qui à terme, je l'espère, deviendra un livre. J’aime beaucoup réaliser des portrait car ils permettent d’initier de véritables conversations avec les sujets photographiés.

1596011560678-vhidfranceedit5
Courtesy of Valentin Hennequin

Janvier. J’ai photographié Adrienne, pour le magazine Odda. L'idée était de faire un clin d’oeil au campagnes de mode des années 90 de Richard Avedon.

1596011731444-vhidfranceedit7
Courtesy of Valentin Hennequin
1596011749737-vhidfranceedit11
Courtesy of Valentin Hennequin
1596011774486-vhidfranceedit12
Courtesy of Valentin Hennequin
1596011970312-vhidfranceedit15
Courtesy of Valentin Hennequin

Février. Il y a bientôt trois ans, j’ai déménagé à la campagne, près de Milan. Depuis, j’essaye de retranscrire dans mes photos cette idée de ralentissement et de “slow life” que je vis au quotidien. J’essaye de mettre en lumière dans mon travail l’environnement dans lequel je vis et les personnes qui m’entourent. J’ai pris cette photo dans un village près de chez moi, deux semaines après, ce village est devenu l'épicentre européen de la pandémie du Covid-19.

1596011857597-vhidfranceedit14
Courtesy of Valentin Hennequin

Juin. Images pour Unpolished Magazine, c’était un de mes premiers shootings post-quarantaine. J’ai dû réapprendre à photographier des humains.

1596012024472-vhidfranceedit17
Courtesy of Valentin Hennequin

J’aime beaucoup cette robe et j’aime prendre des vêtements qui ne soient pas forcément portés. Je trouve que les tons de cette robe se marient parfaitement au paysage derrière, j’ai donc décidé de la photographier sans mannequin, juste avec cette main qui la tient. Depuis que je suis en Italie, j’ai pu développer davantage mon style et les travaux que j’avais envie de faire. La nature est devenue essentielle dans mon travail, je suis très inspiré par le lieu où je vis et je ne pourrais pas m’en passer aujourd’hui.

1596012089151-vhidfranceedit18
Courtesy of Valentin Hennequin

Janvier. Ceci est mon premier projet de l'année 2020, il a été publié dans le Vogue Ukraine. La solitude et la nature semblent maintenant prémonitoires. J’aime beaucoup cette photo, c’est l’une des mes préférés. Elle représente bien cette poésie du quotidien, ce caractère simple et essentiel et cette mannequin au milieu qui se fond dans le paysage.

Tagged:
Photos
Valentin Hennequin