Courtesy of Sarah Witt

La relève du Biarritz Surf Gang

Dimanche dernier, un rassemblement de skateurs organisé par le collectif Btz Downhill a fait souffler un vent de joie et de liberté dans les rues de Biarritz. Retour en images avec la photographe Sarah Witt.

par Julie Le Minor
|
04 Juin 2021, 9:24am

Courtesy of Sarah Witt

Cette semaine, vous avez peut-être vu passer des images d’une vague de skateurs envahissant les rues de Biarritz sur Instagram. Sourires aux lèvres, yeux brillants, cheveux dans le vent, tous les cools kids de la cité biarrote s’étaient donné rendez-vous dimanche dernier au parc Mazon puis sur la descente de la Milady lors d’un rassemblement de skateurs initié par le collectif Btz Downhill pour le tournage d’une scène de film. Pendant quelques heures, la ville a pris des airs de “California spirit”, comme une réminiscence 70s ou un cliché du photographe Hugh Holland.

WhatsApp Image 21-06-03 at 16.44.40.jpeg
​Courtesy of Sarah Witt

C’est dans le cadre de la réalisation de son court-métrage BTZ, Back To Z-Boyz, que le jeune biarrot Jordan Sevellec a l’idée de filmer une scène rassemblant la communauté skate de Biarritz en hommage notamment aux Z-Boys, un groupe de skateurs originaires de Venice à Los Angeles dans les années 70. Afin de capturer le moment, Jordan compose une équipe de prod locale avec les vidéastes, photographes et artistes Claudia Lederer, Thomas Aulagner, Theo Preuilh, Flo Cuzbeh, Thibaut Hausseguy, Flot Mio Bruneau, Baptiste Derrien et enfin Sarah Witt qui a réalisé cette série. Le 1er juin, Jordan poste un message sur Instagram sur le compte btz-downhill créé pour l'événement qui doit avoir lieu deux jours plus tard. Le post récolte en quelques heures plus de 1000 likes et le réalisateur comprend que l'événement va attirer la foule. De bouches à oreilles, de sponsors en sponsors, Jordan et son équipe s’affairent pour organiser le tournage sans encombres. Une charte est établie incitant au respect de la police, à la sécurité de tous mais aussi à la propreté des lieux. Le Jour J : la fête peut commencer.

hatsApp Image 2021-06-03 at 16.44.40.jpeg
​Courtesy of Sarah Witt

Dès l’arrivée au Parc Mazon, il y a déjà foule. “C’est un fronton, un cadre idyllique, représentatif de la culture basque. On voulait vraiment défendre la ville et le pays dans lequel on vit”, confie Jordan. “Toutes les générations étaient réunies, c'était génial.” Puis rendez-vous sur la côte des Basques, le QG du groupe. Pendant quelques heures, la ville s’embrase devant une Audi orange, avec quatre filles à l'intérieur, suivie par une horde de skateurs. Le scénario devient réalité. "C’est comme si tout le monde s’était mis à revivre”, explique Jordan. “C’était une petite bulle d’oxygène.” La scène se termine sous le sunset, sur la plage de la Milady, dans des cris de joie et de fête. “C’était vraiment fou”, poursuit la photographe Sarah Witt. “Il y avait un sentiment de liberté et de folie dans l’air qu’on n’avait pas connu depuis longtemps.” La relève du Biarritz Surf Gang semble bel et bien assurée.

WhatsApp Image 2021-06-03 at6.44.40.jpeg
​Courtesy of Sarah Witt

Le court-métrage BTZ, Back To Z-Boyz sera diffusé lors du PSSFF, le Paris Surf and Skateboard Film Festival, du 23 au 26 septembre prochain. Une cagnotte a également été mise en place afin de soutenir le projet, et en collaboration avec le collectif Surf Ghana afin d’aider à la construction du Freedom Skate Park pour renforcer la scène skate ghanéenne, en plein essor, et inciter les jeunes à participer aux sports de glisse.

WhatsApp Image 2021-06-03 at 6.44.41.jpeg
​Courtesy of Sarah Witt
WhApp Image 2021-06-03 at 16.44.40.jpeg
​Courtesy of Sarah Witt
Whatpp Image 2021-06-03 at 16.44.40.jpeg
​Courtesy of Sarah Witt
WhatsApp Image 2021-06-03 at 1.40.jpeg
​Courtesy of Sarah Witt
WhatsApp Image 2021-06- at 16.44.39.jpeg
​Courtesy of Sarah Witt
Whatsp Image 2021-06-03 at 16.44.39.jpeg
Courtesy of Sarah Witt
WhatsApp Ige 2021-06-03 at 16.44.39.jpeg
​Courtesy of Sarah Witt
Tagged:
Skate
Biarritz