Capture d

Dix disques de Noël pas comme les autres

La chanson de Noël est une tradition vieille comme le monde que tout artiste digne de ce nom se doit de respecter depuis Tino Rossi. On a sélectionné le meilleur du cru 2020.

par Patrick Thévenin
|
18 Décembre 2020, 10:47am

Capture d

1. CHASSOL : « THE MESSAGE OF XMAS »

Pianiste de formation, Chassol s’est imposé comme l’artiste le plus brillant de la constellation pop française, collaborant avec des artistes comme Solange, Frank Ocean, Sébastien Tellier ou Phoenix. Mélangeant images et sons, le compositeur s’est attaqué à l’Inde avec « Indiamore » puis à la Martinique avec « Big Sun » tout en passant par des bandes sons de films imaginaires avec « Ultrascore ». Avec « The Message of Xmas » le prodige plonge les mains dans Noël avec six titres au piano, décalés et minimalistes,  de manière tellement virtuose qu’on a l’impression que les chœurs sont assurés par des rangées de sapins illuminés.

2. CHILLY GONZALES : « A VERY CHILLY CHRISTMAS »

Canadien d’origine, ce musicien prolifique a trouvé en France la terre promise à toutes ses extravagances musicales. Après quelques albums solos, des participations avec Feist, Peaches ou les Daft Punk, le trublion a fait des reprises de tubes électro ou pop au piano sa spécialité comme pour mieux souligner leur intemporalité. Avec ce nouvel album, Gonzales s’accapare les standards des chants de Noël, reprenant le « Last Christmas » de Wham ou l’intemporel « All I Want For Christmas is You » de Maria Carey tout en invitant Feist ou Jarvis Cocker sous le sapin.

3. KELLY FINNIGAN : « A JOYFUL SOUND »

Fils du fameux Mike Finningan (spécialiste de l’orgue Hammond qui a accompagné des pointures comme Etta James, Joe Cocker ou Jimy Hendrix), Kelly a suivi la voie musicale ouverte par son père et est devenu membre de The Monophonics, groupe de San Francisco qui mélange allègrement l’essence de la soul music avec des influences psychédéliques plus qu’évidentes. En solo, Mike atteste encore plus de son amour pour des labels cultes des 60’s comme Motown ou Stax, et nous offre avec ce disque inspiré de « A Christmas Gift For You » de Phil Spector, onze titres de Noël qui nous projettent dans le meilleur de la soul contemporaine.

4. SHAGGY : « CHRISTMAS IN THE ISLANDS »

Le jamaïcain Shaggy, méga star du ragga et du dancehall, se lance torse nu dans un album de Noël sous 35 degrés Celsius. Accompagné d’une ribambelle d’invités de haut flow, Shaggy balance 14 chansons qui sentent le sable chaud, les hanches chaloupées, les maillots de bain, la ganja, le soleil au zénith et les piscines à débordement. Bref, de quoi nous faire oublier que les stations de ski seront fermées pour les fêtes de fin d’année !

5. DOLLY PARTON « A HOLLY DOLLY CHRISTMAS »

Icone absolue de la folk (la vraie), légende vivante, monument de répliques camp, à la tête d’un empire financier à la hauteur de ses coiffures-choucroutes et de ses goûts vestimentaires qui n’appartiennent qu’à elle, Dolly Parton est le plaisir coupable de millions de gens sur terre. Tout fans absolus qui vont se ruer sur son album de Noël où on retrouve Miley Cyrus (dont elle est la marraine), Jimmy Fallon, Randy Parton ou Michael Bublé, et qui donne envie de chausser des santiags, chevaucher un pur-sang à cru et de filer passer les fêtes dans un ranch au fin fond du Texas.

6. ROBBIE WILLIAMS : « YOU CAN’T STOP CHRISTMAS »

On attendait désespérément la version Noël de notre crooner anglais adoré, qui avec son mélange de pop sucrée et de rock entraînant, célèbre la fin d’année comme il se doit, avec un espoir infini, tout en faisant le point sur cette année horrible qu’on a tous traversé avec ses paroles absolument parfaites à reprendre en chœur : « Oh what a miserable year / But what a time to be alive / Sadly some friends disappeared / It's never been like this before (ooh, ooh) / It feels like we're at war (ooh, ooh) »

7. CARLY RAE JEPSEN : « IT’S NOT CHISTMAS TILL SOMEBODY CRIES »

On peut faire confiance à la spécialiste des tubes à chanter sous la douche pour ne pas louper cette période bénie de l’année mais surtout le disque de Noël, un obligé pour toute pop star américaine qui se respecte. Avec « It’s Not Christmas Till Somebody Cries », qui raconte les déboires du fameux dîner de Noël entre l’oncle qui parle politique et le boyfriend vegan, Carly fait ce qu’elle sait faire de mieux : de la bubble-pop sucrée et entraînante qu’on ne peut pas s’empêcher de mettre à fond en espérant fortement que nos voisins aient fui à la campagne pour les fêtes.

8. SABRINA CLAUDIO : « CHRISTMAS BLUES »

Chanteuse américaine d’origine cubaine et portoricaine, la jeune Sabrina Claudio a su s’imposer avec une poignée d’album où elle distille à la perfection ce qu’elle appelle son « old-shool RnB ». Soit une collection de ballades lentes et mélancoliques, au rythme sexy et langoureux, sur lesquelles sa voix, profonde et mouillée à filer des frissons, glisse à merveille. Histoire de fêter Noël dignement, elle a invité l’immense Alicia Keys et le tombeur de ses dames The Weeknd avec qui elle entame un « Christmas Blues » qui donne plus envie de siestes crapuleuses que de dindes aux marrons.

9. CARRIE UNDERWOOD AND JOHN LEGEND : « HALLELUJAH »

On l’avoue on a plus choisi ce duo de Noël pour son clip, que pour la chanson en elle-même. Un véritable monument de pop dégoulinante comme du caramel fondu à déconseiller à tous les diabétiques et dont le clip accumule les clichés : manoir perdu, flocons de neige même à l’intérieur, feux de cheminée, colombes posées là par hasard, candélabres angoissants, vent dans les cheveux par moins 10 degrés et robe ajourée à choper une pneumonie.

10. PORNHUB : « XXXMAS ALBUM »

Ce n’est un secret pour personne, mais de plus en plus d’artistes (notamment dans le hip-hop) passent par Pornhub (le site porno le plus populaire au monde s’il était besoin de le rappeler) pour diffuser leurs morceaux. C’est certainement dans cette optique, et pour se faire un joli coup de pub, que le site XXX a décidé de lancer son album de Noël, tout en apportant une dose de perversité bienvenue dans un rituel plutôt propice aux valeurs catho traditionnelles. On pourrait juste plaisanter de la blague si cette compilation ne rassemblait pas le gratin du hip-hop avec Rubi Rose, Mila J, KenTheMan ou A$ap Berg, et sept morceaux inédits de rap qui tapent les douze coups de minuit sans faire semblant.

Tagged:
2020
Noël
chants