la mixtape des années ado de benoit & sergio, en exclusivité sur i-D

Le duo transatlantique rend hommage aux icônes qui ont fait leur adolescence – de Can à Françoise Hardy en passant par Maxime Le Forestier.

|
déc. 19 2016, 11:00am

Benoit & Sergio, c'est la collision entre deux mondes, le clash créateur entre la France et les États-Unis, un big bang pacifique. « Benoît vient de France, un pays très centré autour de la disco. Moi je viens des Etats-Unis, le territoire de la musique, le temple de la gloire, où l'adage 'le disco c'est de la daube' règne en maître. Certains y voient une union conflictuelle mais il n'en est rien. Faire de la musique ensemble a toujours été quelque chose de très naturel et pacifique » explique Sergio. Les deux producteurs composent entre leurs deux mondes, puisent dans leurs héritages respectifs et désacralisent les icônes. Sur un même autel, on retrouve les Daft Punk, les Talking Heads, Roxy Music ou encore Maxime le Forestier - tous consacrés à égalité.

Aujourd'hui, ils livrent en exclusivité à i-D leur toute dernière mixtape. Loin des rythmes dance sur lesquels on aurait parié, le duo propose une ambulation transatlantique hyper lunaire. Comme un long et interminable songe. « La mixtape se déploie comme un rêve. L'idée était d'enchainer des titres de la façon la plus onirique possible. Quelque chose de flou, d'indéfini. La fin du mix en devient presque incohérente, déliée et méditative mais l'intention ne change pas, nous ont-ils expliqué avant d'ajouter « On a voulu réunir les titres de nos années ados. Comme si le passé se dérouler à nouveau, le temps d'un long rêve et qu'il présentait un nouveau sens caché ». De Bryan Ferry à Can en passant par Françoise Hardy, Benoit & Sergio racontent une histoire et font leur cinéma. Un genre rétro-futuriste qui voguent entre mille galaxies.