pour i-D, alessandro michele s'est livré comme jamais

Dans le cadre de la série documentaire « Hometown », le mystérieux Alessandro Michele est revenu sur les traces de son enfance romaine, sur ses hauts et ses bas et leurs influences sur sa mode.

par Antoine Mbemba
|
03 Juin 2019, 10:17am

Ce mois-ci, i-D présente Hometown, une série documentaire qui accompagne des designers (Karl Lagerfeld, Alessandro Michele, Julien Dossena, Simon Porte Jacquemus) de retour dans leur ville natale. Attachement éternel, source d’inspiration inépuisable ou ambition de « l’ailleurs », Hometown cherche à comprendre quelle place a pris ce lieu dans leurs créations. Aujourd'hui : Alessandro Michele et Rome.

Depuis sa prise de fonction à la tête de la création de Gucci, en janvier 2015, Alessandro Michele a imposé un rythme, un style et une liberté au reste de l’industrie de la mode. Ses défilés toujours audacieux, parfois fantasques et souvent viraux n’ont d’égal que ses campagnes inventives et sa vision artistique et engagée qui lui ont fait gagner le cœur de la « génération z », graal des créateurs. Mais, si Alessandro Michele est aujourd’hui incontournable, l’homme reste un mystère que la dizaine de lignes de sa page Wikipédia ne suffit évidemment pas à percer. L’an dernier, i-D a eu un accès privilégié au designer, alors en pleine préparation de sa collection croisière 2019 présentée aux Alyscamps, la nécropole romaine d’Arles. Il nous faisait visiter son quartier d’enfance à Rome, évoquait les violences qu’il a pu y subir, et remerciait ceux qui lui ont « imposé des limites » et lui ont indirectement donné envie de « les surpasser » pour créer « un univers de possibilités infinies ».

Les sous-titres sont disponibles en français et réglables dans les paramètres.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram, Twitter et Flipboard.

Tagged:
video
Gucci
documentaire
hometown
alessandro michele