la photo du massacre rwandais à l'origine de la dernière performance yeezy

Kanye West a rappelé la puissance symbolique de cette image dans son dernier défilé.

par i-D Staff
|
15 Février 2016, 2:00pm

Paul Lowe's 1995 Image

La photographie qui s'est immiscée symboliquement dans le dernier défilé de Yeezy Season 3 date d'il y a 20 ans et n'a jamais été aussi actuelle. Deux décennies avant que Kanye ne foule le jardin de Maddison Square, le photographe anglais Paul Lowe photographiait, en 1995 précisément, un camp de réfugiés rwandais - c'était la veille du massacre de Kibeho

Le 22 avril 1995, les soldats Tutsi ouvrent le feu sur un camp situé dans la petite ville de Kibeho, peuplée par des milliers de Hutus. À l'époque, il s'agit du plus vaste camp du Rwanda. Le lendemain, les survivants hutus se barricadent dans le camp et refusent de partir. La photographie de Paul Lowe a capturé cet instant précis. À ce jour, les circonstances exactes de cette tragédie restent obscures. 

Paul s'est enthousiasmé de la resurgence de sa photographie. Dans le TIME, il s'est exprimé : ''Lorsque mon travail est repris par d'autres domaines culturels et sont utilisés pour mettre en lumière les affres de la politique sociale, je ne peux que m'en réjouir."

Il a également rappelé l'impact que cette photographie doit avoir aujourd'hui, alors que le racisme subsiste et prolifère à travers le monde : ''Le fait qu'une image d'il y a 20 ans entre en résonance avec le présent nous prouve qu'il reste beaucoup à faire."

Credits


Photographie : Courtesy TIME

Tagged:
News
Yeezus
Yeezy
politique
Musique