les jeunes créateurs qui réinventent le new de new york

New York fait sa révolution. Rencontre avec les talents d'une génération tournée vers le futur.

par i-D Staff
|
16 Février 2016, 1:45pm

Matthew Adams Dolan

Nom Matthew Dolan Âge 28 Tu as toujours voulu travailler dans la mode ? Quand j'ai commencé mes études, je n'étais pas sûre à 100%. Je savais que je voulais m'orienter vers le design ou l'art. Une fois que j'ai commencé, j'ai adoré. Comment comptes-tu développer ta marque ? Mes deux premières collections étaient relativement petites. Aujourd'hui, je veux explorer plein de nouvelles choses pour ma collection automne / hiver 2016. Je travaille sur de grands pardessus en ce moment.  

Grey porte une veste, une salopette et un t-shirt Matthew Adams Dolan. Bijoux personnels.

Phlemuns 

Nom James Flemons Âge 27 Tu dessines pour qui ? Mes créations sont destinées à tout le monde. Dans la mode, tu es censé avoir une target mais où est le mal mal à vouloir toucher tout le monde ? Trouves-tu que le rythme de l'industrie de la mode est dur à suivre ? Ça dépend. C'est par vague. J'ai souvent douté de ma légitimité, de ma place dans l'industrie de la mode qui est aujourd'hui hyper saturée. C'est compliqué de monter une marque alternative aujourd'hui ? J'aime me situer entre le concept et la réalité. J'essaye de transformer des idées conceptuelles en quelque chose de réaliste et de tangible pour que tout le monde puisse se sentir bien dans les vêtements que je crée. 

Arsun porte une veste et un t-shirt Phlemuns. Chemise du styliste. Jean personnel. 

Vejas 

Nom Vejas Kruszewski Âge 19 Comment as-tu intégré le monde de la mode ? J'ai commencé à dessiner des vêtements pour m'amuser. J'étais curieux avant tout. C'est comment de créer une marque à New York ? C'est une ville pleine de contradictions. Ici, il y a un marché très prospère et plein d'opportunités mais c'est aussi très dur de lancer un business dans une ville aussi chère. Penses-tu que la mode se résume uniquement à la création de vêtements ? Non, ça ne suffit plus. Il y a beaucoup de compétition donc il te faut établir une approche personnelle, un point de vue et proposer quelque chose de nouveau. Ceux qui connaissent le plus de succès dans la mode aujourd'hui ne sont pas nécessairement les créateurs eux mêmes mais les directeurs artistiques, ceux en charge de la communication et de la mise en image d'une marque. 

Andre porte une veste et un pantalon Vejas. T-shirt What Goes Comes Around Vintage. Bijoux personnels. Brieta porte un top et un jean Vejas. Boucles d'oreilles Tara 4779. Collier Jennifer Fisher.

Melitta Baumeister

Nom Melitta Baumeister Âge 29 Ça fait combien de temps que tu vis à New York ? Quatre ans. As-tu un réseau de distribution qui t'a soutenue depuis le début ? Je pense que le soutien que m'a apporté Dover Street Market a été une aubaine. Leur confiance m'a permis d'être plus libre. C'est difficile de suivre le rythme de l'industrie de la mode ? Je ne produits pas de collections pre-fall ou resort pour le moment. Je ne pense pas que les gens aient besoin de tant de vêtements ! Je pense qu'il y a quelque chose qui cloche là dedans. Nous n'avons pas besoin de produire autant. Et puis, c'est un rythme qui urge les designers dans leur processus de création et qui ne leur laisse pas assez de temps pour réfléchir, se poser et créer des choses essentielles. 

Walter porte une robe Melitta Baumeister.

Andrea Jiapei Li

Nom Jiapei Li Âge 26 As-tu toujours voulu faire une école de mode ? J'ai eu la chance de toucher une bourse. L'école n'est pas faite pour tout le monde, ça dépend des personnalités de chacun. Ça a été important pour moi d'avoir un professeur, un guide capable de m'apprendre plein de choses et me montrer le point de départ pour que je puisse évoluer seule ensuite. Quelles sont les inspirations de ta collection printemps / été 2016 ? La collection s'appelle Just Kids. Elle reflète l'optimisme juvénile. Quand on est jeune on veut absolument devenir adulte, gagner en indépendance mais on ne peut s'empêcher de faire la fête et de s'amuser. 

Luca porte un top Andrea Jiapei Li. Jeans vintage What Goes Around Comes Around. Boucles d'oreilles Lynn Ban.

Alyx

Nom Matthew Williams Âge 30 Comment t'es-tu retrouvé dans la mode ? Je n'avais pas réalisé que j'en ferais mon métier, en tout cas pas avant d'être adulte. J'ai bougé à Los Angeles à l'âge de 19 ans pour travailler avec une marque en tant que stagiaire, ensuite je suis parti pour New York. Depuis j'y vis. Pourquoi New York inspire la mode ? C'est une ville qui déborde et dont l'histoire est extrêmement riche. New York, ses habitants, ses immeubles tout en elle m'inspire - je ne saurais même pas expliquer cette émotion si particulière. Je veux y vivre et y mourir. Pour qui crées-tu ? Pour des filles qui ont grandi avec moi, en Californie. Je viens d'un milieu hyper clubbing et je veux que mes pièces existent de manière individuelle. Je veux que les filles puissent les porter tous les jours, avec tout ce qu'elles ont sous la main.

Christian porte une veste et un jean Alyx. Bijoux personnels. Bottes Stetson. 

Public School 

Noms Dao-Yi Chow et Maxwell Osborne En quoi la ville vous inspire ? En tout. Du rythme à la cadence. Ça nous influence aussi sans qu'on le sache, parfois. Par exemple, lorsqu'on doit choisir un micro-détail sur notre collection, à la dernière minute. New York nous émeut, on y a vécu et grandi. La nouvelle génération de créateurs à New York est-elle soutenue ? Je pense. C'est difficile pour tout le monde, partout dans le monde, qu'on soit un jeune créateur ou un plus vieux. Mais il s'agit d'une vraie communauté. Nous sommes le produit de cette solidarité. Est-il plus difficile de laisser libre court à sa créativité dans une ville aussi marchande ? Il faut trouver l'équilibre entre le commercial et l'artistique. L'intégrité d'une marque dépend de ces deux extrêmes.

Osiris porte une veste et un pantalon Public School. T-shirt et bijoux personnels. 

Harbison 

Nom Charles Harbison Âge 33 Quel est le quartier le plus créatif de New York selon toi ? Je dirais Brooklyn. Je suis à Bushwick. J'y vivais déjà quand j'ai lancé ma première collection. Il y a énormément d'artistes, d'ateliers, de galeries. Tout part de Brooklyn et la communauté artistique se déplace vers Bed-Study et Bushwick. Y'a-t-il un esprit de solidarité dans cette communauté créative ? Il doit y en avoir. C'est notre énergie collective qui nous pousse à faire mieux, à nous surpasser. Comment comptes-tu développer ta marque, Harbison ? Je veux garder cette approche du quotidien, offrir toujours plus aux gens. Et diversifier la gamme de mes prix, c'est important pour moi.

Sahara porte un hoodie American Apparel. Jupe Harbison. T-shirt vintage What Goes Around Comes Around. Chaussettes et baskets du styliste. 

Shan Huq

Nom Shan Huq Âge 20 Qu'est-ce que tu penses de la jeune génération créative à New York ? Pour moi, tout se fait à la maison aujourd'hui. Je ne saurais même pas où trouver des financement ou de l'aide à l'extérieur. Je pense qu'il faut s'ouvrir à l'international. Quelles sont tes inspirations pour ta collection printemps/été 2016 ? La collection a pour but de revenir à l'essentiel. Je voulais que les gens puissent acheter des vêtements sans penser à la mode en général. Je voulais que la mode s'efface au profit des vêtements. Je réfléchis à ce que je ferai pour la saison prochaine mais pour l'instant, rien ne m'inspire.

Andrew porte une veste et une jupe Shan Huq.

Credits


Texte Lynette Nylander
Photographie Cass Bird
Stylisme Carlos Nazario
Hair Tamara McNaughton at Management+Artists
Make-up Frank B at The Wall Group
Nail technician Megumi Yamamoto at Susan Price NYC
Photography assistance Jon Heller, Clay Howard Smith
Digital technician Anthony Miller
Styling assistance Kenny Paul, Yuiko Ikebata, Michelle Veal
Hair assistance Erin Herschleb
Make-up assistance Akiko Owada, Mikako Shojima
Production Paula Navratil
Production assistance Ashley Suarez, John Daniel Powers
Casting Walter Pearce
Models Grey Sorrenti, Arsun Sorrenti, Andre, Brieta, Walter, Luca, Christian, Sahara, Andrew and Osiris.

Tagged:
Public School
MELITTA BAUMEISTER
Phlemuns
Vejas
andrea jiapei li
alyx
harbison
matthew adams dolan
shan huq