myth syzer nous a préparé la playlist parfaite du jour de l'an

Travis Scott, Hamza, 13 Block, Meek Mill... et bien sûr quelques extraits de ses deux projets sortis en 2018, « Bisous » et « Bisous Mortels ».

|
déc. 26 2018, 11:18am

L'année 2018 de Myth Syzer a été chargée. Mais de son propre aveu, elle a surtout été « très sympathique ! Je me suis découvert avec "Le Code". Ce morceau m'a permis de me lancer dans le chant, et après ça je me suis complètement lâché. » Le lâchage s'est traduit par deux précieux projets, d'abord Bisous en avril, premier album qui sentait bon la rose et l'amour sous toutes ses formes, puis Bisous Mortels en novembre - une suite diamétralement opposée, plus violente, plus rap, plus sombre mais toujours aussi inspirée.

Au total des deux disques, celui qui rêve de « bosser avec de gros artistes américains, genre Drake, Future, Travis Scott » aura tout de même collaboré cette année avec Ateyaba, Lolo Zouaï, 13 Block, Oklou, Lino, Bonnie Banane, Hamza, Take A Mic, Muddy Monk, Dimeh, Slimka, Ichon, Romeo Elvis, et on n'en passe quelques-uns. Il était donc impossible de ne pas finir l'année avec un tel fédérateur de talents - qualité idéale pour composer une playlist.

« Je t'avoue que je n'écoute pas trop de rap français, donc je ne saurais pas trop me prononcer. Je ne suis pas un grand fan de ce qui s'y passe. Mais c'était une bonne année pour le rap en général, beaucoup d'ouverture d'esprit. » Sans surprise, donc, à part Hamza, 13 Block, un son merveilleusement old school - « Les Bad Boys de Marseille », qui dit mieux - et ses propres prods de l'année, Myth Syzer fait surtout honneur au rap américain sur sa playlist, avec une grosse mention pour le son d'Atlanta, via Gucci Mane, Quavo, Young Nudy, Future ou Young Thug. L'essentiel pour entamer 2019 sur de bonnes bases, en se calant sur les bons souhaits de Myth Syzer : « Que tout se passe comme en 2018, mais en mieux. »

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram, Twitter et Flipboard.