Girls Can't Surf, une histoire de glisse, de rêve et de révolution

Cheveux peroxydés, bikinis fluos et corps mythifiés : dans les années 80, une bande de surfeuses renverse les stéréotypes du surf en s’imposant dans la compétition professionnelle.

par Julie Le Minor
|
26 Avril 2022, 1:11pm

Dans l’histoire du surf, on se souvient du légendaire documentaire The Endless Summer en 1968, du culte Point Break de Kathryn Bigelow dans les 90s ou plus récemment de la mini-série déjantée du Biarritz Surf Gang. De ces histoires passionnées de glisse, d'adrénaline et d’insouciance, souvent bercées par la musique des Beach Boys, se dévoilent toujours des protagonistes libres, bronzés et souriants, des hommes majoritairement. Une fois n’est pas coutume, le film Girls Can’t Surf nous plonge dans l’ascension d’un groupe de surfeuses rebelles qui, dans les années 80, ont su affronter les vagues et les stéréotypes pour se faire accepter dans un monde dominé par les hommes. Elles s’appellent Pam, Jodie, Pauline, Wendy ou Lisa et sur leurs planches, elles ont révolutionné les codes du surf.

Group-80s-b.jpg
girls3-1280x640.jpg

"Cirque de couleurs fluorées, de cheveux peroxydés et d’égos radicaux", dans les années 80, l’histoire du surf s’écrit encore au masculin. Popularisé une décennie plus tôt par la Beat Generation et la culture hippie nord-américaine, le “surf way of style” évolue en marge des normes sociales mais il n’en est pas moins le tableau d’une culture sexiste et discriminatoire où les surfeuses sont réduites à un rôle secondaire, résumées à une plastique de rêve et souvent érigées en simple simple sex-symbol. Mais un jour, une bande de filles en a décidé autrement. Elles sont 21 et partagent toutes le même rêve de glisse et de performance. En une décennie de compétitions et de victoires, elles vont parvenir à changer le visage de ce sport pour toujours.

STILL3_GIRLS CAN_T SURF_Wendy Botha award.JPG
STILL2_GIRLS CAN_T SURF.png

Les vagues, les héroïnes de Girls Can’t Surf l’ont dans le sang et leur courage n’a d'égal que leur ambition. Leur credo : moins de bikini, plus de compétition. Dans ce film documentaire ponctué d’archives rétros hautes en couleurs se dessine un véritable combat pour l’inclusion et l’égalité. En refusant les stéréotypes de cette pratique, en repoussant toujours plus leurs limites, ces forces de la nature vont gagner leur place dans l’histoire du surf. “Sans elles, ils n’y auraient peut-être pas eu de compétition féminine”, souligne justement l’un des protagonistes du film. “Si tu peux l’imaginer, tu peux le faire”, conclut de son côté l’une des héroïnes. Contrepoint nécessaire des grands récits idéalisés du surf, Girls Can’t Surf est  une ode à la femme et à la liberté, un documentaire sur l’empowerment féminin et la folie des grandeurs. Une preuve une fois de plus que dans les grands films de glisse, rien n’est impossible.

Girls Can’t Surf est disponible sur Prime Video et Apple TV.

Tagged:
Film
Surf
Femme