32 artistes vendent leurs oeuvres au profit de la lutte contre le Covid-19 en Tunisie

Jusqu’au 27 juillet, la vente Nafas Tounes propose des impressions et oeuvres originales de la peintre Dora Dalila Cheffi, de l’illustratrice Ibticem Larbi ou du photographe Ilyes Griyeb, pour soutenir les hôpitaux tunisiens en manque d’équipements.

par Claire Beghin
|
23 Juillet 2021, 10:36am

Avec une moyenne de 6 690 nouvelles contaminations et plus de cent décès par jour, la Tunisie représente actuellement l’un des plus hauts taux de décès dus au Covid-19 du continent africain. Pour soutenir ses hôpitaux en manque de concentrateurs d’oxygène et souffrant d’une pénurie d’équipements sanitaires, cinq jeunes Tunisiens (Sarah Ben Romdane, Charif Ben Romdane,Selim Bouafsoun, Myriam Rabah et Kenza Zouari) organisent une vente caritative d’oeuvres d’art dont les fonds sont entièrement versés à deux structures engagées dans la lutte contre la pandémie en Tunisie : Atuge UK - la branche britannique de l’Association des Tunisiens des Grandes Ecoles - et Darna, une association à but non lucratif, fondée pour venir en aide aux enfants marginalisés et qui récolte également des fonds pour soutenir les hôpitaux tunisiens.

Cheb Moha.jpeg
Courtesy of Cheb Moha

« Myriam m’a contactée avec l’idée de récolter des fonds pour soutenir la lutte contre le Covid en Tunisie. » explique Sarah Ben Romdane, l’une des organisatrices de la vente. « Ce genre d’initiatives artistiques avait très bien fonctionné l’an dernier au Liban, ou plus récemment en Palestine. On s’est dit qu’en creusant un peu, on avait le réseau et les ressources pour organiser ça rapidement. » Moins d’une semaine plus tard, les galeries Selma Feriani (Tunis et Londres), Edel Assanti (Londres) et Carbon 12 (Dubaï) apportaient leur soutien à la vente, baptisée Nafas Tounes (« nafas » signifie « souffle » en Arabe). Elle réunit les oeuvres de 32 dessinateur.rices, peintres ou photographes, dont des photos de Bilal El Kadhi, d’Ilyes Griyeb et de Jawher Ouni, une composition du plasticien Neil Beloufa, une illustration d’Ibticem Larbi ou une toile de la peintre Dora Dalila Cheffi. 

Bilal el Kadhi.jpeg
Courtesy of Bilal el Kadhi

Vendues à partir de 130 € pour les impressions, et entre 200 et 8 000 € pour les pièces originales, les oeuvres proposées ont déjà permis de récolter 25 000 € pour soutenir les hôpitaux tunisiens. Pour éviter les délais de traitement, les oeuvres les plus onéreuses peuvent être achetées directement sous forme de dons à Atuge UK ou Darna. Toutes les pièces sont disponibles via le site Internet de la vente : nafastounes.bigcartel.com, jusqu’au 27 juillet. 

Ilyes Griyeb.jpeg
Courtesy of Ilyes Griyeb
Jawher Ouni.jpeg
Courtesy of Jawher Ouni
Meriem Bennani.jpeg
Courtesy of Meriem Bennani
Tagged:
covid