La collection Moncler Automne Hiver 2021 est une célébration de la curiosité et de l'émerveillement liés au voyage.

À travers les photos de Lucia Buricelli, la nouvelle collection Moncler nous emmène à la découverte de nouveaux espaces avec énergie et dynamisme.

par Carolina Davalli
|
08 Septembre 2021, 12:28pm

Que ce soient des excursions en montagne ou des promenades plus urbaines, Moncler est synonyme de voyage, de découverte et d'aventure. Qu'il s'agisse de conquérir le K2 ou San Babila - la place milanaise où les Paninari, les adolescents obsédés par la marque dans les années 1980, faisaient la loi en portant les emblématiques doudounes Moncler - la marque guide les explorateurs, les sportifs, les amateurs de plein air et les simples curieux à la découverte de nouveaux espaces.

La collection Moncler FW 21 s'inscrit dans la continuité de cette attitude pleine d’adrénaline, avec une liberté qui se dégage des textures, des géométries et des volumes de la collection. Fonctionnalité, praticabilité et style sont les mots-clés de ces pièces, et c'est précisément cela qui a inspiré la photographe italienne Lucia Buricelli.

En collaboration avec l'équipe de i-D, l'artiste a interprété les vêtements à travers un prisme anthropologique et curieux, énergique et dynamique, qui se concentre sur l'essence de la collection. Entre deux clichés, nous avons discuté avec elle des concepts de découverte et d'inspiration, mais aussi de la valeur de la recherche et du charme inattendu de la vie quotidienne.

Moncler Collection FW21 Lucia Buricelli

Salut Lucia ! La dernière fois que nous nous sommes rencontrés, vous nous aviez raconté comment c'était de grandir à Venise, étudier à New York et faire carrière à Milan. Maintenant, nous nous demandons : qu'est-ce que cela fait de ne pas avoir pu voyager pendant si longtemps ?

La pandémie m'a amené à réévaluer et à apprécier un quotidien dont j'avais été privée. Par exemple, j'ai pu voir Venise avec un regard neuf, une ville qui par certains aspects est peut-être un peu répétitive, mais cet isolement m'a permis de la redécouvrir sous différents angles. J'ai réalisé à quel point je la connaissais peu.

Quel genre de regard portez-vous sur vos sujets ? Et quel est votre rôle en tant que photographe ?

Le regard que je porte sur mes sujets est toujours nourri par une grande curiosité. Parmi mes références, il y a Vivian Maier et Martin Parr, je pense que leurs oeuvres sont un témoignage important, une véritable documentation sociale sur la vie quotidienne, une archive d’images essentielle pour comprendre le passé en quelque sorte. J'aime à penser que je suis en train de constituer une archive avec des matériaux de recherche, que je construis des souvenirs de notre époque à travers mes photos.

Moncler Collection FW21 Lucia Buricelli

Guidez-nous à travers votre processus de création. Où trouvez-vous l'inspiration ? Suivez-vous une méthodologie précise lorsque vous prenez des photos ?

Je trouve l'inspiration partout, de manière spontanée et inattendue : les livres, les autres créatifs, les conversations que je peux avoir. Mais principalement, c’est le monde extérieur et la réalité autour de moi qui m’inspire, les longues promenades, les moments inattendus, les banalités du quotidien finalement. D'un point de vue technique, je suis beaucoup plus méthodique, j'utilise le même matériel à chaque fois, le flash est presque toujours monté au-dessus de mon appareil. Je préfère me concentrer sur ce que je photographie plutôt que de perdre du temps avec des détails techniques.

La collection Moncler Automne Hiver 2021 se concentre sur l'idée de voyage et de découverte, au sens propre comme au figuré. Si votre photographie ne pouvait nous emmener qu'à un seul endroit, qu’est ce que ce serait ?

Certainement pas dans un lieu physique, mais plutôt dans de nombreux endroits, imaginaires ou irréels, en fonction des compagnons de voyage. J'aime l'idée que quiconque regarde mes photos peut imaginer sa propre interprétation et y rattacher un souvenir ou un lieu personnel.

Moncler Collection FW21 Lucia Buricelli

Les sujets de vos photos sont des personnages réels, des archétypes humains qui vous transporte dans un voyage à travers les coins les plus reculés de l’humanité, sous toutes ses facettes et avec tous ses paradoxes. Qu'est-ce qui vous fait dire : "Je dois prendre en photo cette personne" ?

C'est presque une impulsion irrépressible. Je ne peux pas vraiment expliquer la raison exacte. C'est un mélange de choses : la démarche, la coiffure, la couleur des cheveux, les accessoires, la façon de parler ou de s’exprimer. Il suffit de regarder autour de soi.

Dans vos images, il y a aussi beaucoup d'objets et d'animaux. Si vous deviez choisir un seul objet, quel serait-il ? Et quel animal ?

Un objet : une salière en forme de crabe. Un animal : un pigeon.

Moncler Collection FW21 Lucia Buricelli

L'idée d'aventure, d'espaces inexplorés et de rencontres fortuites sont des éléments clés de la Collection Moncler Automne Hiver 2021 et vous aussi, avec votre appareil photo, vous embarquez dans des expéditions autour du monde. Pouvez-vous nous parler d'une aventure qui vous a marquée et qui s'est produite grâce à un clic ?

Je pense à la finale du championnat d'Europe cette année. Ce soir-là, j'étais à Milan et j'ai décidé d'aller photographier les gens qui regardaient le match pour saisir quelque chose du chaos de cet événement. On pouvait comprendre le déroulement du match simplement en écoutant les cris des gens dans tous les coins de la ville. Il y avait des drapeaux accrochés partout, les bars étaient bondés, des gens qui sautaient dans les trams, des gens qui sautaient dans les rues de la ville. D'autres grimpaient sur les lampadaires ou se déplaçaient à toute vitesse sur leurs mobylettes. J'étais intriguée par l'aspect social de cet événement, surtout en période de pandémie mondiale.

Trois voyages que vous avez toujours rêvé de faire, mais que vous n'avez pas encore faits.

Un voyage à bord du Transsibérien, le carnaval de Rio et Aoshima, l'île des chats au Japon.

Moncler Collection FW21 Lucia Buricelli

Pour chaque saison, Moncler explore l'identité de la marque, en se concentrant de plus en plus sur ses propres valeurs, ses propres idées éthiques, stylistiques et esthétiques. Vous reconnaissez-vous dans ce processus d'évolution et d'autodétermination ?

Oui, je me reconnais beaucoup dans ce processus. Cela fait environ dix ans que j'ai commencé à prendre des photos et je pense que j'ai beaucoup changé depuis le début, tant du point de vue stylistique que de celui de l’image, enfin selon mon point de vue. Après le passage brutal du noir et blanc à la couleur, j'essaie encore de développer une esthétique cohérente, avec une attention particulière aux palettes et aux diptyques - j'aime comment deux photos, même prises à des moments différents, peuvent s'enrichir mutuellement.

Je pense que notre identité est en constante évolution, peut-être qu'avec le temps nous développons une plus grande conscience de nous-mêmes. J'ai certainement l'impression qu’il y a encore beaucoup d’inconnues dans ma vie. Quand j'étais à New York, je recherchais l'excentrique et le bizarre. L'année dernière, cependant, j'ai commencé à observer la simplicité de ce qui m'entoure, et je pense qu'on peut être étonné et émerveillé partout où l'on se trouve.

Moncler Collection FW21 Lucia Buricelli

Qu'est-ce qui vous vient à l'esprit lorsque vous pensez à Moncler ? Et quelles sensations la collection Moncler Automne Hiver 2021 vous a-t-elle laissées ?

La collection a déclenché en moi un sentiment de joie et de surprise, tant sur le plan visuel que tactile. La première fois que j'ai vu les vestes, j'ai été frappée par la variété des modèles et des couleurs, adaptables à un public avec des goûts surement différents. Et en même temps, chaque pièce exprime l'essence de Moncler, et je pense que la collection a une forte identité, que l’on peut attribuer immédiatement à la marque.

Que vous réserve l'avenir ?

Je travaille actuellement sur un projet qui explore la variété de la faune urbaine, avec une attention particulière portée sur la façon dont les actions et les comportements de l'être humain affectent la vie des animaux. J'ai commencé ce projet il y a quelques années à New York, alors que je me promenais dans Central Park, j'ai vu un écureuil grimper sur la jambe de quelqu'un qui mangeait des cacahuètes. J'ai donc lancé ce projet, que j'ai décidé de poursuivre également en Italie, où j'ai trouvé des pigeons gentils à Venise et des loutres affamées sur les quais de Milan. J'aimerais pouvoir voyager et développer le projet dans les villes les plus peuplées du monde.

Moncler Collection FW21 Lucia Buricelli
Moncler Collection FW21 Lucia Buricelli
Moncler Collection FW21 Lucia Buricelli
Moncler Collection FW21 Lucia Buricelli

Crédits

Texte : Carolina Davalli. Editrice : Benedetta Pini. Photographie : Lucia Buricelli. Direction créative : Gloria Maria Cappelletti. Productrice exécutive : Rosario Rex Di Salvo. Stylisme : Giorgia Imbrenda. Cheveux & Maquillage : Gaia Dellaquila. Direction artistique : Gloria Bertuzzi. Assistants de production : Guglielmo Del Signore et Luca Perrone. Assistants stylistes : Marco M Latorre et Francesco Mautone. Production : Rex Industries. Chef de projet : Valentina Curti. Comptable manager : Benedetta Borioni.

Tagged:
Moncler
Mode
F/W 21