L’artiste Kenny Scharf signe une collection explosive pour Pull&Bear

La légende de la figuration libre américaine s’associe avec la marque Pull&Bear pour une collection capsule dynamique et endiablée.

par Patrick Thévenin
|
14 Février 2022, 11:04am

Fer de lance de la scène artistique des années 80’s - avec Jean-Michel Basquiat ou Keith Haring – l’américain Kenny Scharf est un des premiers artistes à avoir fait entrer le graffiti dans le monde feutré de l’art contemporain, développant un univers fait de couleurs vives, de clins d’œil à la pop culture, d’arrondis psychédéliques et de créatures chimériques en forme de fantômes facétieux. Marque destinée aux jeunes générations par ses audaces stylistiques, son choix d’imprimés, de couleurs et ses prix très doux, Pull&Bear a eu l’excellente idée de s’associer à Kenny Scharf pour une collection capsule à durée limitée où l’univers gai et coloré de l’artiste frétille comme un poisson dans l’eau. Celui qui a collaboré avec les plus grandes marques de mode et décliné son style sans pareil aussi bien sur des façades de bâtiments désaffectés que dans les plus grands musées, en sculpture comme en vêtements, a conçu une collection radieuse et joueuse pour les filles comme les garçons. Une capsule où hoodies, casquettes, t-shirts, vestes, workwear, sacs et chaussettes s’illuminent des imprimés dynamiques de l’éternel jeune homme qui a aussi pour l’occasion revisité le logo Pull&Bear de son coup de pinceau inimitable.

Kenny Scharf 17-01_190.jpg

Vous êtes une légende de l’art, comment vous présenteriez-vous à quelqu’un qui n’aurait jamais entendu parler de vous ?

Kenny Scharf : Attrayant j’espère ! (LOL)

Qu’est-ce qui fait que vous acceptez de collaborer avec une marque ?

KS : J’ai toujours été partisan de diversifier les manières d’exposer l’art et de privilégier les supports alternatifs. Les vêtements sont le moyen rêvé de le faire et de le rendre accessible.

C’est compliqué de transposer son univers graphique sur un vêtement ?

KS : Non, c’est juste un prolongement naturel de ma pratique artistique, une extension de tout ce que j’ai toujours fait. Depuis que j’ai commencé à peindre j’ai toujours utilisé le vêtement comme un support. J’ai souvent dessiné directement sur des vêtements, je me suis aussi inspiré de vêtements pour certains de mes tableaux, la mode a toujours fait partie intégrante de ma pratique et de mes inspirations artistiques.

04674307700-C.jpg

La plupart des vêtements que vous avez désigné peuvent aussi bien être portés par des hommes que par des femmes, c’est important pour vous qu’ils ne soient pas genrés ?

Je vous avoue que je ne sais pas très bien ce que les vêtements genrés signifient aujourd’hui et je pense que c’est très bien ainsi !

Pull&Bear est une marque qui s’adresse essentiellement aux jeunes, c’est vital pour vous de rester en lien avec cette génération ?
Les jeunes ont toujours été dans mon travail artistique un moteur créatif et enthousiaste. La jeunesse, au-delà de l’âge, est surtout un état d’esprit auquel je me suis toujours senti connecté.

Kenny Scharf 17-01_49.jpg

La mode est quelque chose qui vous intéresse ?

Comme je l’ai toujours dit depuis mes débuts, la mode a toujours été partie intégrante de ma pratique artistique, et il faut reconnaître que les vêtements sont aussi un excellent moyen d’exprimer qui vous êtes, ce qui vous intéresse et vous inspire.

Dans cette collection capsule créée pour Pull&Bear, quelles sont les pièces dont vous êtes le plus fier ?
J’adore la veste de couleur violette, les pantalons et le maillot de rugby… Mais en fait non, je les aime toutes !

04593351500-C.jpg

Cette collection est très baggy dans l’esprit. Après des années de fringues près du corps, pensez-vous qu’on revienne à la mode du “large“ ?
J’ai toujours trouvé les vêtements baggy très confortables, et comme j’aime le confort et me sentir à l’aise dans mes vêtements, je ne dirais pas le contraire. Après il y a toujours la possibilité si vous n’aimez pas les vêtements trop larges de les prendre une taille ou deux en dessous pour que ce soit plus serré. Ce que j’aime avec cette capsule c’est que les pièces sont adaptables et customisables de plein de manières différentes, n’essaient pas de surfer sur les tendances mode du moment, mais sont vouées à rester des classiques intemporels. Ce qui pour moi est le plus important dans le vêtement.

Vous trouvez que les adolescents d’aujourd’hui s’habillent mieux que ceux de votre génération ?
Je ne crois pas qu’on puisse établir une comparaison entre ces deux époques, les années 80’s et aujourd’hui où il y a des jeunes qui s’habillent de manière incroyablement fabuleuse et d‘autres qui se fringuent terriblement mal. Mais rassurez-vous, c’était pareil dans les années 80’s, on avait aussi tout le spectre du style, croyez-moi !

Quel serait le meilleur morceau de musique à écouter pour accompagner cette collection ?
Tout ce qui vous donne envie de sauter, de crier et de vous amuser !

Kenny Scharf 17-01_708.jpg