Images courtesy of Miu Miu. 

Miu Miu signe le retour du soft butch pour AW22

Mme P. a continué sur sa lancée de la saison précédente en déclinant ses pièces micro-minis pour tous les genres, tout en proposant aussi une dimension plus brutale.

par Osman Ahmed
|
10 Mars 2022, 11:29am

Images courtesy of Miu Miu. 

Quand vous avez réussi le défilé le plus viral de la saison, que faites-vous lors de la suivante ? Voilà le problème de Miuccia Prada à l’occasion de la Fashion Week de Paris — mais ce n’en est pas vraiment un, puisqu’elle a toujours su brillamment penser à l’avenir et, pourquoi pas, changer de cap. Il y a six mois, ses uniformes de lycéen·ne·s et ses costumes d’employé·e·s de bureau raccourcis et déstructurés ont fait la une des journaux. Ces pièces Miu Miu ont touché au cœur toute une génération nostalgique des petites tenues incendiaires de l’An 2000, sublimant la banalité de la popeline beige, grise et bleue jusqu’à la chaleur de la braise, attisée par la longueur plus que réduite de ces minijupes miniatures. Que faire ensuite, donc ? Eh bien, loin de s’interdire d’évoquer le succès de sa dernière collection, Mme P. a tout simplement doublé la mise, présentant des versions plus sportives et plus inclusives. Sur le plan esthétique, consolider sa position demande beaucoup de confiance en soi — mais ce n’est pas non plus un problème pour la créatrice. Cette collection précédente reste et restera un banger, et même si elle est devenue omniprésente (jusqu’à avoir sa propre page de fan sur Instagram), Miuccia Prada n’en a pas fini avec elle.

Pour la collection AW22, la fille Miu Miu — toujours ravissante avec sa mousseline et ses cristaux — est aussi un garçon Miu Miu. Arrêtée en 2008, l’offre de mode masculine n’était pas reparue chez la marque depuis ; Mme P. s’est décidée à ramener les hommes dans son giron, mais selon une vision contemporaine du genre. Peut-être à cause des nombreux hommes qui franchissent le seuil des boutiques Miu Miu pour ces chinos taille basse et ces petits pulls courts en tricot torsade (en réalité, c’est Kim Jones qui a acheté la quasi-totalité de cette fameuse collection).

MIUMIU_FW22_LOOK_1.jpg

Pour autant, ce ne sera pas comme avant, lorsque Miu Miu se divisait en deux genres, deux saisons et tutti quanti. En 2022, tout cela est abrité sous le même parapluie rose. Cette collection nest pas officiellement une collection « pour hommes », mais marque une nouvelle approche du genre chez Miu Miu, plus fluide, débarrassée de toute idée démodée sur les clivages binaires. En boutique, la gamme des tailles proposées à la vente sera très étendue — pour les garçons, les filles, les personnes non binaires et tous·tes les autres. La grande et joyeuse famille Miu Miu rassemble maintenant tout le monde.

En automne, tous·tes ses membres porteront des jupes de tennis d’un blanc immaculé, des pulls motif Argyle comme rétrécis au lavage, des ballerines et des jambières de gymnastique. Les chaises longues au parfum d’été qui servaient de sièges lors du défilé évoquaient les vacances au soleil, ou les parties de tennis suivies de soirées clémentes appréciées vêtu·e·s de débardeurs en résille sertis de cristaux, avec juste un manteau léger sur les épaules pour faire bonne mesure (cest lautomne après tout). À la moitié du défilé, cette ambiance Riviera dans les années 1920 laissait tout d’un coup place à une succession de blousons d’aviateurs abondamment garnis de shearling, de vestes en cuir recyclé patinées jusqu’à l’usure, des bottes et des double ceintures à boucles — leur dureté contrastant avec les robes à cristaux sucrées comme des dragées. Le club de tennis huppé VS le hangar mal famé : Miuccia Prada aime décidément les contrastes. D’ailleurs, l’un des plus flagrants — l’un des plus malins pour une collection automne/hiver — était d’avoir choisi comme décor des chaises longues et comme chaussures de légères tennis blanches.

Mme P. a toujours eu de bonnes intuitions pour sentir lair du temps, et ce défilé ne faisait pas exception puisqu’il explorait lune des tendances les plus importantes de la saison : un certain esprit butch. C’était d’ailleurs parfois incroyablement butch. Certes, les robes et minijupes ne manquaient pas, mais on trouvait aussi des pantalons en cuir taille basse (laissant bien sûr voir les sous-vêtements), de bottes en cuir à semelle épaisse, et des manteaux oversize en tweed à carreaux empruntés au placard d’un papa. La simplicité frontale du style butch s’y retrouvait bien, en écho à ce qu’on a pu voir ailleurs cette saison : pléthore de débardeurs blancs chez Bottega Veneta, Prada et Chloé ; grosses vestes en cuir et chemises avec cravates chez Louis Vuitton. Encore un jeu de contrastes entre la dureté la plus franche et, à d’autres moments, la douceur la plus extrême. Une tendance soft butch semble bien faire son retour — en tous cas Mme Prada mise là-dessus doublement avec ses collections pour Prada et Miu Miu. Et si lhistoire récente nous a appris quelque chose, c’est que ce sera sans doute un pari gagnant !

MIUMIU_FW22_LOOK_2.jpg
MIUMIU_FW22_LOOK_3.jpg
MIUMIU_FW22_LOOK_23.jpg
MIUMIU_FW22_LOOK_24.jpg
MIUMIU_FW22_LOOK_29.jpg
MIUMIU_FW22_LOOK_38.jpg
MIUMIU_FW22_LOOK_41.jpg
MIUMIU_FW22_LOOK_46.jpg
MIUMIU_FW22_LOOK_49.jpg
MIUMIU_FW22_LOOK_50.jpg
MIUMIU_FW22_LOOK_52.jpg
Tagged:
Miu Miu
Paris Fashion Week
défilés
AW22