Photo par Bettman/Getty Images et par Ron Galella/Ron Galella Collection via Getty Images.

Brooke Shields en sept looks iconiques

L'actrice et ancienne habituée du Studio 54 a porté certains des plus beaux party looks des années 1980.

par Zoë Kendall
|
03 Janvier 2022, 3:20pm

Photo par Bettman/Getty Images et par Ron Galella/Ron Galella Collection via Getty Images.

Brooke Shields est ce qu’on appelle un « American treasure ». Elle a commencé sa carrière à l'âge de 11 mois en tant que mannequin pour le savon Ivory. L'actrice-mannequin s'est élevée jusqu'aux pages de Vogue et aux écrans d'Hollywood, suscitant au passage plus que sa part de critiques et de controverses. À 12 ans, elle joue dans le film choquant de Louis Malle, Pretty Baby. À 14 ans, elle dansait au Studio 54 avec Andy Warhol. Et à 15 ans, elle était le visage de Calvin Klein Jeans et de la tristement célèbre campagne "Vous voulez savoir ce qui se met entre moi et mes Calvins ? Rien", qui a propulsé le créateur au rang de mégastar. Au-delà de Calvin Klein, la prestance et l'intelligence de Brooke lui ont valu d'être appréciée par l'ensemble de l'industrie de la mode. Elle est une muse de Richard Avedon, Yves Saint Laurent et Valentino. Elle a fait la couverture de Vogue - américain et étranger - trop souvent pour qu’on puisse le compter. En dehors des pages des magazines de mode, le style de Brooke était tout à fait américain, un côté « Ivy style », avec ses boutonnières et ses blazers, ses jeans et ses mocassins. En tant qu'ancienne habituée du Studio 54, c'est toutefois dans ses party looks qu'elle brille le plus. Des robes en organza des années 1980 aux coiffes en diamant, en passant par les looks de l'ère disco et les manteaux en marabout, nous revenons sur certaines des tenues les plus emblématiques de Brooke Shields.

brooke shields dancing in a suit jacket and trousers at studio 54 in 1979
Photo par Bettman/Getty Images

Au Studio 54, 1979

Brooke a commencé sa carrière en tant que mannequin, tournant sa première campagne - pour le savon Ivory - avant l'âge de un an. À 14 ans, elle dansait au Studio 54 et tutoyait les grands de l'époque, de Warhol et Haring en passant par Saint Laurent et Valentino. Ici, Brooke fait le tour de la boîte de nuit new-yorkaise en portant une chemise et un pull combinés à une paire d'escarpins qui appartenait à sa mère.

Pour Calvin Klein Jeans, 1980

En 1980, le photographe Richard Avedon propose à Brooke de poser dans une campagne pour le créateur américain Calvin Klein, alors en pleine ascension. Destinées à faire la publicité des nouveaux jeans ultra serrés, les publicités désormais célèbres mettent en scène Brooke dans une variété de poses contorsionnées tout en prononçant des répliques, parmi lesquelles un double sens particulier qui changera à jamais le cours des carrières de Calvin Klein et de Brooke. Le caractère ouvertement sexuel de la campagne choque le public américain ; les publicités sont interdites de diffusion par ABC et CBS à New York, et Brooke est envoyée en tournée de presse dans tout le pays pour limiter les dégâts. Des décennies plus tard, cependant, Brooke admet que la controverse s'est retournée contre elle. "Calvin Klein a compris ce qui fait vendre et comment repousser les limites. Il y a un attrait indéniable, et ils l'ont exploité à fond", a-t-elle déclaré au début de l'année à Vogue. Avant Kate Moss par Paolo Sorrenti et Mark Wahlberg en caleçon CK, il y avait Brooke, portant ce jean emblématique.

brooke shields wearing an organza gown and diamond headdress for h. stern in 1981
Photo par Ron Galella/Ron Galella Collection via Getty Images

Lors d'un événement pour le joaillier H. Stern, 1981

Après avoir percé à Hollywood avec Pretty Baby de Louis Malle, Brooke est devenue la porte-parole - surnommée "The Million Dollar Baby" - du bijoutier pour stars H. Stern. Ici, lors d'un événement organisé par le bijoutier, Brooke porte un party look éblouissant : une robe en organza à volants et un chignon haut entrelacé de diamants.

brooke shields wearing a shimmering white 80s plisse gown at a fundraiser 1981
Photo par Ron Galella/Ron Galella Collection via Getty Images

Lors d'une collecte de fonds, 1981

Un autre party look ambitieux, cette fois à l'autre bout du spectre du glamour. Au lieu des volants des années 1980, Brooke est habillée d'une robe portefeuille chatoyante qui rappelle les années 1970 et le minimalisme disco de Halston.

brooke shields posing on the red carpet in a white blazer over a tie top 1983
Photo par Ron Galella/Ron Galella Collection via Getty Images

À la première de Staying Alive, 1983

Chic ! À la première de Staying Alive, Brooke a délaissé l'éblouissement disco pour un glamour plus décontracté. À la fois très actuel et moderne, ce combo excentrique de body et tailleur ne dépareillerait pas sur un défilé de Maryam Nassir Zadeh aujourd’hui.

brooke shields getting out of the car in new york in a pink coat and sequin dress 1983
Photo par Ron Galella, Ltd./Ron Galella Collection via Getty Images

Lors d'un vernissage à l'ICP de New York, 1983

Brooke fait partie de la communauté artistique de New York depuis son adolescence. À l'époque du Studio 54, l'actrice et mannequin était une amie et une muse pour les artistes et les photographes. Selon le New York Times, les Warhols et les Harings qui ornent la maison de Greenwich Village de Brooke sont des cadeaux des artistes eux-mêmes. L'un de ses Harings porte l'inscription suivante : "Pour Brooke … l'une des personnes les plus gentilles (honnêtement) que j'ai rencontrées, avec beaucoup d'amour et de respect"). Un Warhol est accroché, nonchalamment, dans sa buanderie. Ici, lors d'un vernissage à l'International Center of Photography de New York, l'actrice porte une tenue digne d'une muse de Warhol : une veste rose duveteuse et une robe perlée qui se sentirait à sa place aux côtés de Candy Darling à la Factory.

brooke shields posing in a crop top and 80s spandex at a movie premiere 1989
Photo par Robin Platzer/IMAGES/Getty Images

À la première de Death Becomes Her, 1989

C'est Brooke qui incarne le meilleur des meilleurs des années 1980 : Jazzercise-chic (avec le crop top et le Spandex) et Sade (avec les boucles d'oreilles cerclées et les lèvres rouges). L'actrice a porté ce look à la première de la comédie de Meryl Streep et Golden Hawn, Death Becomes Her. "J'étais une grande fan de Meryl Streep. [Je l'ai porté] au cas où j'aurais l'occasion de la rencontrer", a-t-elle confié à Vogue en riant. "Je pensais qu'elle aimerait cette tenue".

Suivez i-D sur Instagram et TikTok pour plus de mode.

Tagged:
style
80's
7 tenues iconiques