la playlist i-D d'octobre 2015

Tout ce qu'il fallait écouter de bien en Octobre.

|
03 novembre 2015, 1:55pm

Un mois s'est passé depuis notre dernière mixtape et une pléthore de nouveaux joyaux musicaux a vu le jour depuis. Drake nous a fait le don d'une vidéo incroyable qui a fait le tour de la toile grâce à ses petits pas esquissés dans un esprit très "papa-salsa". Erykah Badu n'a pas pu résister et nous a livré un remix très soul du titre alors qu'Adele opérait son grand retour après trois longues années d'absence (retrouvez notre interview ici). Mais la musique ne saurait se résumer aux superstars et cache bien des choses, loin des projecteurs. Nous vous avons concocté une pochette-surprise pleine à ras-bords pour entamer ce mois de novembre qui promet d'être frileux.

La reine-mère Erykah Badu ouvre cette mixtape avec un remix de Hotline Bling - le titre a d'ailleurs atteint le rang des grands classiques des bureaux i-D en un temps record. Vient ensuite Chance the Rapper avec Angels, un son qui rend heureux (nous ne voyons pas d'autre explication). Arrive alors une rafale de bijoux du rap allant de Goldink à Reiji Snow, en passant par Jakarta Records, Glass Animals en featuring avec Joe Bada$$ et une nouvelle création signée IYES. Le grand SG Lewis a quant à lui opéré sa magie sur un remix de Disclosure et Lorde (rien que ça) suivi de l'homme du moment, j'ai nommé Mura Musa, qui s'est associé à Shura pour Love For That, un titre contagieux qui remet au gout du jour un instrument bien trop souvent délaissé, le xylophone.

Nous n'avons pas oublié de faire un petit détour par quelques morceaux deep-house pour s'adapter à toute situation : Marquis Hawkes a samplé Faith Evans pour son titre When I Get Home. Suis plus loin un remix de DocDaneeka par Earl Jeffers, What's It Gonna Be ou un son parfait pour laisser monter la pression et l'euphorie (surtout l'euphorie) des débuts de soirée. Entre les deux, on joue un peu avec vos émotions : retour vers une ambiance plus soul et deep avec Stwo et le merveilleux et doux Cashmere Cat avant de reprendre le tempo avec Champion. TĀLĀ prend la relève en collaboration avec Banks - et nous donne un aperçu sonore du paradis. Autre planète, autre paradis, celui d'Epsa uni avec Giggs ou encore celui de Nao avec le titre Bad Blood - un choix édénique plutôt large en somme. Enfin, cette mixtape n'aurait pu être digne de ce nom sans un passage (nécessaire) par quelques sons grime et ce sont les grands Skepta et Kanye West qui s'en chargent.

L'illustration de ce mois musical a été réalisée par Andrew Khosravani. Si vous le cherchez, il est probablement en train de rôder dans les quartiers sud de Londres - comme à son habitude - ou bien en train de peaufiner un énième dessin surréaliste en écho à son imaginaire débordant. Vous n'avez plus qu'à appuyer sur le bouton. Non pas celui-là. Oui le rose. Voilà, c'est ça.