Les libertés intérieures, Ute Mahler

on tient les 5 livres photo qui feront votre été

Que vous comptiez voyager en vrai ou seulement en pensée, la libraire du BAL Books Emilie Lauriola vous livre sa sélection des meilleurs livres photo de l'été.

par Émilie Lauriola
|
19 Juillet 2019, 8:40am

Les libertés intérieures, Ute Mahler

Les libertés intérieures - Photographie Est-Allemande 1980-89 Sonia Voss, Editions Xavier Barral

1563371866845-Les-libertes-interieures-Gundula-Schulze-Eldowy

Rassemblant le travail de 16 photographes d'ex-Allemagne de l'Est ayant travaillé dans la dernière décennie précédant la chute du Mur, ce livre réalisé par Sonia Voss à l'occasion de l'exposition Corps Impatients déploie un portrait nuancé d'une période historique dont on sait finalement peu au niveau artistique. Des punks de Christiane Eisler et Sibylle Bergemann à la mélancolie d'Ute Mahler, des corps de Gabriele Stötzer à l'ennui dépeint par Tina Bara, le fil rouge du livre tient dans une traversée photographique de la jeunesse de l'ex-RDA et son désir d'ailleurs, de liberté et d'autonomie, loin de la répression et de l'isolement des années passées derrière le mur. Cet ouvrage brillant, édité par Xavier Barral et accompagné de textes et d'interviews, s'impose déjà comme une référence (et mon dernier coup de coeur).

Every building on the Ginza strip Michalis Pichler, Kodoji Press

1563371360951-Everybuildingontheginzastrip

En 1954, l'écrivain et artiste japonais Shohachi Kimura publiait Ginza Haccho, un leporello de photographies de Yoshikazu Suzuki représentant chaque bâtiment de la rue Ginza à Tokyo. Douze ans plus tard, Ed Ruscha publie dans un style graphique très similaire le légendaire Every building on the Sunset Strip, jalon de l'histoire du livre d'artiste. L'appropriation des livres de Ruscha est aujourd'hui devenue un genre à part entière et Michalis Pichler n'y coupe pas. Publié par l'excellent éditeur suisse Kodoji, le livre reproduit les codes de Kimura et Ruscha mais y appose les images de l'artiste allemand pour dévoiler le Ginza contemporain, aux façades recouvertes par des marques haut-de-gamme, high-tech et consumériste.

Evokativ Libuše Jarcovjáková, Un-Titled

1563371394099-Libusejarcovjakova

Photographe tchèque trop peu connue, Libuše Jarcovjáková est à l'origine d'un travail extraordinaire, qui n'est pas sans rappeler celui de Nan Goldin - je l'ai découverte assez récemment quand son éditrice m'a envoyé l'ouvrage Cerne Roky (Les années noires). Véritable document de la vie en Tchécoslovaquie dans les années 1970 et 1980, Les années noires révèle la beauté et le déclin de cette période mais aussi le talent de Libuše, dont les images d'une profonde intimité ont saisi ceux qui l'entourent, ainsi que l'amour, la nuit, le corps et le sexe pendant l'une des périodes sombres de l'histoire du pays. Son nouveau livre Evokativ, est publié à l'occasion de sa première exposition aux Rencontres d'Arles. Un travail à découvrir absolument.

The Coast Sohrab Hura , Ugly Dog Books

1563371500494-Sohrab-Hura-The-Coast

Situé sur la côte indienne, entre mer et terre, The Coast du photographe indien Sohrab Hura est un livre complexe, voire franchement barré, manipulant fiction et réalité à la limite de l'incompréhension, et qui demande du temps pour être appréhendé. L'ouvrage déploie des images puissantes aux couleurs hyper-saturées, sans cesse répétées sur plusieurs pages, jusqu'a la limite de l'absurde. Par ce dispositif habile, le photographe souligne les manipulations de l'image mais aussi la normalisation de la violence qui touche son pays dès lors qu'il s'agit de religion, de sexe ou encore du système des castes.

Photographs Michael Schmelling, Auto-edité

1563371599446-MichaelSchmelling

'When I was in high school, killing time in the library after lunch one day, I tore out a page of Bruce Davidson's subway' - Michael Schmelling

Un collage poétique d'extraits appropriés de livres phares de l'histoire de la photographie et retravaillés sous la forme d'un petit fanzine mélancolique, auto-publié en 100 copies, loin du travail habituel du photographe américain.

Le BAL Books et Émilie Lauriola sont sur Instagram.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram et Twitter.