on vous présente les nouvelles sorcières de « the craft »

Le film de sorcières le plus culte des années 1990 est sur le point d'avoir une suite.

par Owen Myers
|
25 Septembre 2019, 10:35am

Sortez vos chapelets et vos minijupes à carreaux du placard où vous les aviez rangées : le reboot de The Craft est officiellement dans les tuyaux. La nouvelle se propageait depuis 2015 sans qu’on parvienne à vraiment y croire, mais s’il y a bien un remake pour lequel on était prêts à attendre, c’est celui-ci.

Sorti en 1996, The Craft est un classique du teen movie d'outsider, qui nécessitait forcément du temps (et du talent) pour lui arriver à la cheville. On peut d'ores et déjà compter sur un casting 4 étoiles : le rôle d’Hannah a été confié à la jeune actrice Cailee Spaeny (elle joue la fille de Ruth Bader Ginsburg dans Une femme d’exception et une ado un peu perdue dans un clip de All-American Rejects). Lycéenne rejetée par ses camarades, Hannah se met à la sorcellerie en compagnie de ses trois nouvelles copines – sans imaginer les conséquences sinistres et magiques qui s’ensuivront. Ses copines sorcières seront incarnées par Gideon Adlon - géniale dans la comédie Contrôle parental - par Lovie Simone (aperçue dans Orange Is The New Black) et Zoey Luna, une jeune fille trans repérée dans la série Pose.

Cela ne devrait pas être extraordinaire en 2019, mais le fait de confier l’un des premiers rôles à une actrice trans est un acte courageux en soi. On ne connait pas encore les détails du rôle de Luna, mais on ose espérer que son personnage soit également transgenre. Traditionnellement, dans le cinema d’horreur – et bien au-delà – les personnages trans sont écrits de manière particulièrement simpliste. Le remake de The Craft sera peut-être l’occasion de venir à bout de stéréotypes profondément archaïques.

À la réalisation, on retrouve Zoe Lister-Jones, à qui l’on doit la comédie noire plutôt réussie Anna et Ben, dans laquelle elle jouait également. Le producteur Douglas Wick a expliqué que ce nouveau film n’était pas un remake mais bel et bien une suite, mettant en scène une nouvelle génération de jeunes femmes découvrant leurs pouvoirs.

De quoi nous rendre gentiment optimistes, d’autant plus que le réalisateur du film initial, Andrew Fleming, est producteur exécutif du nouveau projet. Et si c’est nul ? Pas de panique, le film de 1996 réservera un sort aux responsables. En attendant, commencez vos révisions : Léger comme une plume, raide comme une planche.

Cet article a été initialement publié dans i-D UK.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram et Twitter.

Tagged:
Film
cinema
HORROR
The Craft