Faire - Laisse Lucifer

36 morceaux (et clips) pour passer l'hiver

Parce qu'en plus d'adoucir les mœurs, la musique réchauffe les corps, on a sélectionné nos récents coups de cœur, en vous indiquant quand, comment et avec qui en profiter au mieux - faites-en ce que vous voulez.

par Marion Raynaud Lacroix et Antoine Mbemba
|
04 Décembre 2019, 11:01am

Faire - Laisse Lucifer

Crystallmess – Interlude for the dropouts

À écouter en faisant l’amour au ralenti. Avec qui ? Toutes celles et ceux qui voudront bien faire l’amour avec vous. Plus on est de fous. Comment ? Ça c’est à vous de voir, on va pas vous mâcher l’histoire.

SCH – R.A.C

À écouter juste avant d’aller choper un douze au fond d’une ruelle sombre, pour y conserver un minimum de prestance. Où et avec qui ? « Sur le rooftop, avec le ciel, les oiseaux et ta daronne ». Comment ? Avec des écouteurs de merde, d’où le son fuite, pour faire profiter toute la rame de métro – « Rien à Cirer ».

King Krule – Hey World !

À écouter quand vous êtes au plus profond de votre dépression et que le meilleur des remèdes est d’écouter (et regarder) ceux qui ont transformé la leur en art. Avec qui ? Seul, pour mieux apprécier les anonymes dans le même état que vous qui remplissent la section commentaires. Comment ? Sur un rétroprojecteur – on parle quand même d’un court-métrage de 16 minutes.

Shabdjeed – From Ramallah to Jerusalem and Back

À écouter quand vous en avez marre d’entendre parler du Moyen-Orient sous les seuls spectres de la guerre et/ou du terrorisme. Avec qui ? Avec les gens qui ont en marre d’entendre parler du Moyen-Orient sous les seuls spectres de la guerre et/ou du terrorisme Comment ? Sur un grand écran, pour voyager.

FKA twigs – Sad Day

À écouter en retour d’after, capuché sous un plafond de ciel gris et une bruine matinale, pour retrouver foi en soi-même– « it’s a fine day for sure ». Avec qui ? Seul(e) avec votre tristesse, évidemment. Comment ? Avec des écouteurs intra-auriculaires assez profonds pour toucher au cœur.

IAM – Rap Warrior

À écouter quand on a peur de vieillir. Avec qui ? Avec ce trentenaire qui répète à qui veut l’entendre que « NTM c’est mille fois mieux qu’IAM » et/ou avec ce fan de 17 ans de Koba LaD qui, comme lui, se demande « c’est qui IAM ? ». Comment ? Sur des enceintes reliées à une turntable – version vinyle.

070 Shake – Fish On Land

À écouter sur une plage déserte du New Jersey, autour d’un feu de camp, alors que le ciel tire à l’orange et que vous avez le sentiment que le monde vous appartient. Avec qui ? L’ami(e) ou l’amant(e) avec qui vous vous apprêtez à prendre la route sans vous retourner. Comment ? Une sono qui fasse honneur à la voix folle de Shake – il y en a peu.

Niska – Bon Déjà (COLORS)

À écouter pour vous rassurer quand vous trouvez qu’il y a trop de petites voix qui cohabitent dans votre tête – pas de panique, Niska en a plus que vous. Avec qui ? Ceux qui doutent encore 1. du talent vocal de Niska et 2. du potentiel international du rap français. Comment ? En radio, parce qu’il y passe, même « avec du sale ».

Joesef – Loverboy

À écouter dans la campagne écossaise, pour rendre hommage au pays d’origine de cette voix d’ange de 24 ans. Avec qui ? Avec toute personne suffisamment courageuse ou amoureuse pour vous suivre en hiver au fin fond de la campagne écossaise. Comment ? À fond dans l’autoradio du mini-van.

RETRO X – TEC-9

À écouter enfermé dans un 4x4 Mercedes enfumé, stationné au quatrième sous-sol d’un parking des beaux quartiers. Avec qui ? Des potes à capuche, bon délire et bons vivants, dont les yeux blancs et cernés voient l’avenir. Des digi boys, quoi. Comment ? Avec une bouteille de Sprite à la main – ce que vous mettez dedans ne nous regarde pas. Laissez le Tec-9 dans GTA Vice City.

Caroline Polachek - So Hot You're Hurting My Feelings

À écouter (et regarder) avant de découvrir le reboot de The Craft. Avec qui ? En compagnie du nerd du lycée avec qui séchiez les cours pour convoquer les esprits. Comment ? Sur un rétroprojecteur, en enchaînant avec un épisode de Charmed.

7 Jaws x Seezy – Par ici

À (faire) écouter quand on vous demande de citer l’un des rappeurs les plus prometteurs et l’un des (tout) jeunes producteurs les plus talentueux du moment – 2 en 1. Avec qui ? Ceux qui aiment les très beaux clips. Comment ? Idéalement au casque, dans une salle de boxe irlandaise.

Tinashe - So Much Better ft G-Eazy

À écouter au coin d’un feu de cheminée, en remuant les braises dans l’attente de votre liaison extraconjugale. Avec qui ? Votre liaison extraconjugale, que vous regarderez droit dans les yeux en articulant silencieusement : « I don’t give a fuck about your girlfriend ». Comment ? Suffisamment fort pour étouffer les bruits à venir.

Godzilla Overkill – Comme un amour de krokodil

À écouter (et à regarder) quand se mêlent en vous des angoisses de mort, des envies de sexe et un appel à la nature irrépressible. Avec qui ? Si tout ça vous trotte dans la tête, vous avez certainement la réponse – y en a pas douze qui vous suivront dans le délire. Comment ? En baisant dans la nature en pensant à la mort.

Chynna - mood

À écouter en arrivant dans la chambre d’hôtel où vous vous êtes réfugié pour fuir vos conflits de voisinage. Comment ? Sur le mur alvéolé constellé d’enceintes, en ondulant devant le miroir géant de la salle de bains. Avec qui ? Votre bouteille de prosecco.

Oklou – Forever

À écouter comme un rappel, quand on a oublié tout sens de la beauté. Avec qui ? En ce qui concerne le clip, avec des gens qui n’ont pas la phobie des insectes et des mues de peau. Comment ? Peu importe, tant que c’est écouté en boucle et dans sa chambre.

Kanye West – Follow God

À écouter pour s’éviter d’aller à confesse. Avec qui ? Avec votre poignée de potes qui supportent encore l’ego de Ye – vous savez, ceux qui séparent « l’idiot » de l’artiste. Comment ? Idéalement en live, avec le groupe de gospel de votre quartier, si vous n’avez pas assez d’argent (et de connexions) pour visiter le ranch du Wyoming de la famille West-Kardashian.

FAIRE - Laisse Lucifer

À écouter après avoir visionné l’intégrale de Bertrand Mandico, installé dans un lit capitonné en forme de cœur, caressé par l’étoffe de votre pyjama de soie. Comment ? En live, de la bouche des troubadours punks qui font la ronde autour de vous. Avec qui ? Lucifer, la petite voix qui vous ordonne de broyer les parties intimes de votre ex et d’en faire boire la mixture à votre belle-mère.

MorMor – Won’t Let You

À écouter pour transformer vos larmes toutes tristes en pleurs de joie. Avec qui ? La personne chez qui vous venez de sonner, après avoir couru 6km sous la pluie, pour lui dire un truc genre « en vrai, je t’aime ». Comment ? En courant sous la pluie, c'est marqué juste au-dessus.

Kazmi & Marwa Loud – C’est dingue

À écouter quand t’as compris que c’était mort, et que la meilleure solution c’est d’aller faire tes bails ailleurs. Avec qui ? Ceux qui pensent que la « pop urbaine » de chicha c’est « so 2018 » et qui écoutent Marwa Loud en secret – vous savez qui vous êtes. Comment ? Bah, sur les enceintes d’un bar à chicha.

Dinamarca - Moniboo

À écouter en traversant la barrière de corail, dans votre combinaison isothermique. Avec qui ? Les tortues géantes, les murènes et les raies cherchant à fuir les touristes. Comment ? Sur une enceinte capable de résonner dans tout l’océan et d’en détruire simultanément les résidus plastique.

Kelsey Lu – Due West (Lafawndah Remix)

À écouter dans l’avion qui s’apprête à vous déposer en Californie, pour vos premières vacances depuis 6 ans – on fait difficilement plus agréablement « west » que la jetée de Santa Monica. Avec qui ? Votre voisin de rangée, avec qui vous avez commencé par partager un écouteur chacun – façon salle de perm’ du collège – pour qui sait, partager plus une fois au sol…

Sushu & Vebe Suprada - My Crown

À écouter à 4 heures du matin quand il pleut, qu’il est tard pour rentrer en métro, que les Uber sont hors de prix et que vous finissez dans le noctilien. Avec qui ? L’inconnu assis près de vous qui semble aussi soucieux de penser que le monde pourrait bien disparaître. Comment ? Avec un seul écouteur en vous bouchant la deuxième oreille – vous lui avez laissé l'autre.

SHYGIRL - BB

À écouter avant de repasser votre permis de conduire, la nuit tombée, sur un parking désert en travaillant vos dérapages au frein à main. Avec qui ? Votre crush censé vous apprendre à conduire. Comment ? Plein tube sur les enceintes de sa 205 tunée.

Dounia – Vanilla Freestyle

À écouter dehors, un jour de froid polaire et de ciel bleu immaculé – les meilleurs. Avec qui ? Votre ami(e) sans emploi qui accompagne vos mardis d’errance et qui, par son temps libre, a les meilleures recommandations musicales de votre entourage. Comment ? Peu importe, tant que vos mains mouflées tiennent une glace à la vanille. Le froid c’est dans la tête.

Dinos – Mack Le Bizz Freestyle

À écouter quand on veut chanter sa galère, et faire « la-la-la-la-lère ». Avec qui ? Toux ceux qui répètent à qui veut l’entendre que « le rap c’était mieux avant ». Tant qu'à faire, donnez leur tout l'album à écouter - l'un des meilleurs de l'année. Comment ? Peu importe, tant que vous enfilez un bob Prada.

Frank Ocean – In My Room

À écouter n’importe quand, mais si vous en avez la chance : dans la chambre de Frank Ocean. Avec qui ? Tout le monde – C’est Frank Ocean. Comment ? Comme vous voulez – C’est Frank Ocean.

LYZZA - Tangerine Dreams

À écouter en ridant le periph à moto pour la troisième fois consécutive sans vous résoudre à rentrer chez vous. Avec qui ? Vos seules pensées. Comment ? Avec des écouteurs suffisamment puissants pour entendre les basses répondre à vos battements de cœur.

Hitmaka – Thot Box (Remix)

À écouter dans un strip-club où les strippers sont tous des hommes. Avec qui ? Des filles (Mulatto, Youg M.A, Chinese Kitty, Dreezy et Dream Doll, si elles sont disponibles) aux poches pleines de liasses de billets, du coup. Comment ? Avec un verre de vin blanc mélangé à du cognac – « She high class, Henny in her wine glass ».

Triplego - Marrakech

À écouter les yeux rouges ou fermés, étendu dans son lit, chauffage à fond en songeant à l’empreinte que laisserait votre pied sur le sable si vous pouviez partir au Maroc - « pas de chance fuck les vacances ». Comment ? Sur une enceinte capable de restituer toute la richesse de la production de Momo Spazz, quand le soleil se couche et que l’Espagne semble se profiler à l’horizon. Avec qui ? Ce pote qui ignore encore que le son de Triplego condense la sombre beauté du monde.

Steve Lacy – Playground

À écouter dans n’importe quelle situation, pour se remonter le moral – le morceau feel-good de cet hiver. Avec qui ? Les gens qu’on aime beaucoup, et qu’on veut aimer encore un peu plus fort. Comment ? Pas d’impératifs, à part garder les récents Mémoires Inachevés de Prince à portée, parce qu’on tient là un de ses plus beaux héritiers.

Doja Cat – Cyber Sex

À écouter quand l’être aimé est parti 6 mois en Erasmus à l’étranger, quand les selfies que vous vous échangez se font évidemment de plus en plus dénudés et qu’il vous prend l’envie de partager vos ébats numériques avec le monde – « Let’s break the internet » ! Comment ? Sur un sextoy connecté du futur, qui fait à la fois enceinte, webcam et grille-pain.

Michael Kiwanuka - Hero

À écouter pour se donner du courage, en rejoignant le cortège d’une marche contre les violences policières. Comment ? Sur le sound system remorqué par la voiture de tête. Avec qui ? Assa Traoré.

Lëster – Lace Dress

À écouter (et à regarder) juste avant de jeter ses poupées Bratz et de regretter à tout jamais de l’avoir fait. Avec qui ? Les potes émo à qui vous avez osé montrer votre collection de poupées Bratz. Comment ? Avec un matos suffisamment pointu pour vivre sous la peau la montée épique du morceau.

Teyana Taylor, Kehlani - Morning

À écouter si vous doutez encore que « sans le poids du regard social, toutes les femmes seraient lesbiennes » (c'est Virginie Despentes qui l'a dit). Avec qui ? Cet oncle qui se demande à voix haute « qui fait l'homme et qui fait la femme » quand il voit deux filles ensemble. Comment ? Volume à fond, sur la télé familiale.

La Fraicheur & Leonard de Leonard - Sang Froid

À écouter en dansant par 40° dans les catacombes, en enfonçant les pieds au plus profond du sol pour essayer d’atteindre le noyau terrestre. Comment ? Sur un sound system capable de faire fuir les rats et d’attirer tous les damnés de l’Hexagone. Avec qui ? Vos vrais potes, ceux qui vous accompagneront le jour du Jugement dernier.

Vous avez aimé notre playlist ? Retrouvez-la sur Spotify !

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram et Twitter.

Tagged:
frank ocean
kanye
King Krule:
FKA Twigs
teyana taylor
Faire
Niska
SCH
Playlist
Retro X
hiver
Triplego
Oklou
070 Shake
shygirl
crystallmess
la fraicheur
bltnm
Marwa Loud