In her rooms Maria Clara Macrì

Cette photographe italienne a immortalisé des femmes nues du monde entier dans leurs chambres

9 villes, des dizaines de jeunes femmes, de chambres, de corps, de regards et de partages d’intimité. Pour une impression : celle d’une authentique empathie.

par Benedetta Pini
|
08 Mars 2020, 7:22pm

In her rooms Maria Clara Macrì

“Dans l'expérience d'être face à face, sans vêtements et sans aucun type d'intérêt sexuel, une véritable destruction des stéréotypes s’opère, avec la découverte conséquente d'un monde unique et en même temps universel qui lie une femme à une autre". -- Carla Lonzi

Si vous y réfléchissez bien, cette citation est valable pour tous les types de relations humaines : les interactions avec le monde extérieur peuvent être réellement honnêtes, sans attentes ni préjugés inconscients. Mais seulement à la condition que le lien avec notre intériorité soit à son tour honnête et libre, plutôt que brisé, nié ou ignoré.

C’est de ce constat qu’est né In Her Rooms, le projet de la photographe italienne Maria Clara Macrì, dans lequel elle immortalise des femmes nues dans leur chambre, dans divers points du globe. Une recherche potentiellement infinie de qui nous sommes, au-delà des étiquettes et des catégorisations sociales. Maria Clara elle-même nous en parle ainsi : "Dans cette période [après avoir commencé le projet, NdA] j'ai réalisé que plus j'apprenais à m'ouvrir et à m'accepter, plus je m'intéressais à la connaissance de l'autre, de la société dans ses contradictions et surtout de cet univers féminin qui commençait à changer sous mes yeux, mais que je voyais toujours ancré dans des définitions dans lesquelles je ne me reconnaissais pas".

Débuté en février 2018, le projet In Her Rooms deviendra sous peu un livre qui recueillera tous les textes écrits par son auteure durant ses voyages, et qui s’intitulera 13 Moons to Find Her.

In Her Rooms - Maria Clara Macrì

"De l'idée de rendre à la femme sa nudité, de délier le corps de l'objectivation sexuelle, est née la nécessité d'entreprendre une enquête sur les pièces où se déroule la découverte de soi, dans nos moments de liberté et d'intimité, comme l'écrit à juste titre Virigina Woolf dans son essai A Room of One's Own (1929)". C'est ainsi que Maria Clara a quitté sa chambre pour entrer dans celle d'une série de filles rencontrées par hasard dans les rues de New York, Los Angeles, Barcelone, Manchester, Paris, Valence, Marseille, Milan et Rome. Aucune d’entre elles, ou presque, n’est originaire du lieu où elle a été photographiée. Ce qui lui a permis de saisir l'essence d'un nouveau sentiment féminin international et global.

In Her Rooms - Maria Clara Macrì

"Avec certaines d'entre elles, je n'ai passé que quelques heures, mais d'autres m'ont accueillie pendant des jours comme des sœurs. Ce sont des femmes qui choisissent la liberté d'expression sous toutes ses formes et qui recherchent, comme moi, en elles-mêmes et dans leur vie créative une expression de la féminité non liée aux normes qui l'ont toujours confinée et définie". Comme nous l'a dit Maria Clara, les photographies, tous prises en argentique , sont une démonstration tangible qu'il est nécessaire de commencer à travailler sur une nouvelle conscience et une nouvelle image de la féminité, débarrassée des stéréotypes de son objectivation sexuelle et de son exploitation sur le marché.

In Her Rooms - Maria Clara Macrì

In Her Rooms vous ouvrira les yeux sur les contradictions contre lesquelles nous sommes obligées de nous battre chaque jour, et auxquelles nous ne pouvons faire face qu'en nous ouvrant à la discussion et en remettant en question nos positions. "Une fois le tournage terminé, elles m'ont dit que je leur avais permis de se sentir mieux, enfin libres", commente Maria Clara, et nous ajoutons qu'une fois que nous avons feuilleté les plans, ce sentiment de liberté est apparu éclatant, comme si nous étions nues devant un miroir avec les filles et Maria Clara, sans compétition ni gêne, mais seulement avec leurs individualités respectives mises en communication par une empathie des plus sincères.

In Her Rooms - Maria Clara Macrì
In Her Rooms - Maria Clara Macrì
In Her Rooms - Maria Clara Macrì
In Her Rooms - Maria Clara Macrì
In Her Rooms - Maria Clara Macrì
In Her Rooms - Maria Clara Macrì
In Her Rooms - Maria Clara Macrì
In Her Rooms - Maria Clara Macrì
In Her Rooms - Maria Clara Macrì
In Her Rooms - Maria Clara Macrì
In Her Rooms - Maria Clara Macrì

Crédits

Texte de Benedetta Pini
Photographies de Maria Clara Macrì

Questo articolo è apparso originariamente su i-D IT.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram et Twitter.

Tagged:
Features
Feminisme&
beauté
in her rooms