#A4challenge, ces filles qui se rêvent plus minces qu'une feuille de papier

Le phénomène chinois s'étend au reste du monde.

par Emily Manning
|
18 Mars 2016, 10:35am

Une nouvelle tendance pour le moins dangereuse a fait son apparition sur Weibo, l'équivalent chinois de Twitter : le #A4Challenge. Mode d'emploi : prenez une feuille A4 classique, positionnez-la devant votre corps et prenez une photo devant le miroir. Si la feuille cache entièrement votre taille, félicitations ! Voilà une nouvelle façon, terrifiante, de valoriser une vision étroite et toxique de la beauté.

Bien sûr, il y a des gens pour qui ce poids et ce tour de taille sont tout à fait naturels et sains. Mais comme les thigh gap selfies qui ont fleuri auparavant sur Internet, le flot d'image marqué du sceau #A4Challenge - qui selon Mashable, a commencé à émerger en février - créé une dynamique de comparaison plutôt malsaine. Un « challenge », par définition, sous-entend des gagnants et des perdants, et très clairement, #A4 rend victorieux de ce concours de « beauté » celles qui sont capable de se cacher au mieux derrière ces feuilles de papier.

Les challenges de ce type sont un phénomène assez régulier sur le réseau social chinois. Phénomène qui ne manque pas de tristement migrer vers l'ouest. L'été dernier, le #BellyButtonChallenge - pour lequel les femmes du monde entier contorsionnaient leurs bras pour tenter de toucher leur nombril en passant par leur dos - était suivi par le très, très étrange #CollarboneChallenge. Ce-dernier encourageait les femmes à mesurer la proéminence de leurs clavicules en y coinçant des pièces. Et oui, nous vivons dans un monde où la visibilité de la clavicule est facteur de beauté.

Récemment, le monde a fait de grands pas dans le combat contre l'idée selon laquelle la maigreur est absolument synonyme de beauté. Le positivisme corporel a eu un nouveau souffle sur les réseaux sociaux, via des hashtags comme le #effyourbeautystandards lancé par la mannequin grande-taille Tess Munster. Un élan suivi par des changements dans l'industrie de la mode et des évolutions généralement culturelles : les poupées Barbie ne font plus toutes la même taille, et des femmes de toute taille font de plus en plus d'apparition dans les campagnes de pub. Le mouvement est devenu irréprochable en terme d'égalité des sexes : hier, l'agence IMG a lancé sa division masculine de modèles grande-taille. Il va falloir plus qu'une feuille A4 pour cacher ça. 

Tagged:
réseaux sociaux
Chine
a4 challenge
défi minceur
minceur