Dans le rétro d’i-D : Lala &ce se souvient des clips qui ont marqué sa vie

Parce que l'on a tous été marqué par des clips, i-D a demandé à Lala &ce ceux qu'elle gardait particulièrement en mémoire. Spoiler : d'A$AP Rocky à Missy Elliott, la rappeuse puise son inspiration dans l’esthétique du hip-hop américain.

par Maxime Delcourt
|
27 Juillet 2022, 3:57pm

Auteure d’un premier album salué par tous, Everything Is Tasteful, certainement l’un des meilleurs projets estampillés rap français en 2021, Lala &ce revient ambiancer l’été avec SunSystem : un EP taillé pour le soleil et les soirées passées à s’ambiancer sur la plage. “J’ai envie que l’on m’associe à l’été, à un sourire, à la chaleur”, dit-elle. Pour cela, Lala &ce s’appuie sur un clip tout entier dédié à la danse et aux bonnes vibrations : “Fallait dire non”, une vidéo réalisée à Abidjan par Vincent Catel (Chloé, Le Diouck). Elle s’explique : “Quand j’étais petite, j’y allais tous les deux ans, environ, et j’en revenais à chaque fois avec plein de force et de bonnes énergies. Là, j’avais envie de retranscrire cette joie, ces moments de fête, dans une démarche très réaliste, en faisant en sorte que les fringues du clip soient celles que les gars et les meufs portent là-bas.”

Si Lala &ce a eu une idée aussi précise de ce qu'elle veut, c'est aussi parce qu'elle dit regarder de nombreux clips, en quête d’idées, d’histoires et d’émerveillement. Pour i-D, elle en a sélectionné cinq, s'excusant presque de l’absence d’artistes français au sein de sa liste.

Missy Elliott - « The Rain »

“Pour moi, il y a tout dans ce clip : de belles couleurs, de l’étrangeté, de l’humour, des trucs un peu sexy et une Missy qui n’a peur de rien. En regardant ce clip, on comprend qu’il y a de la place pour des personnages féminins plus étranges que ce que l’on veut bien nous faire croire. Et puis, le plus fou, c’est que ce clip continue de me toucher alors qu’il est sorti il y a 25 ans, à une époque où je venais de naître. Ça prouve à quel point il est important de créer des œuvres qui durent et peuvent inspirer d’autres artistes. Comme Lil Wayne a pu le faire également : en voyant un clip comme “The Rain”, on a envie de proposer des choses complètement folles, qui ne suivent pas forcément une tendance.”

Nelly & Kelly Rowland - « Dilemma »

“À l’époque, on ne pouvait pas choisir ce que l’on regardait : il n’y avait pas YouTube, juste MTV, M6 ou MCM, et on devait attendre que nos clips préférés passent à la télé. Du coup, on était trop content quand ça se produisait. C’était le cas avec “Dilemma” de Nelly et Kelly Rowland. J’ai toujours aimé les clips qui racontent une histoire, c’est même ce que j’ai essayé de faire avec “Show Me Love” et “Dodow&ve”, même si je n’ai pas les mêmes moyens que les artistes américains. Là, par exemple, j’aime beaucoup cette relation amoureuse, cette vision de l’Amérique et ce jeu d’acteur plutôt cool. Ça m’a marqué !”

 Justin Timberlake - « Cry Me A River »

Ça rejoint ce que je disais sur “Dilemma” : j’aime les histoires. Et cette mise en scène de la rupture de Justin Timberlake avec Britney Spears est complètement folle, on ressent clairement sa tristesse. Je l’ai revu il n’y a pas si longtemps et c’est fou comme il est facile de rentrer dans cet univers visuel. Peut-être parce que le clip a marqué toute une génération, c’est quasiment de la pop culture à ce niveau-là. Mais peut-être aussi parce que “Cry Me A River” a un côté cinématographique hyper prononcé, ne serait-ce que dans la façon qu’a Justin de se déplacer : c’est très esthétique.”

The Weeknd - « Gasoline »

J’aime cette façon de se réapproprier l’imagerie du club pour aller vers le film d’horreur ou la science-fiction. Il y a aussi pas mal de symboles dans ce clip : sur la vieillesse, sur la façon dont nos œuvres et nos comportements peuvent être perçus par notre futur-nous, etc. J’ai l’impression que The Weeknd synthétise ici tout ce qui fait son monde, avec plein de clins d’œil à son propre univers et un vrai jeu d’acteur. J’aimerais tendre moi aussi vers des clips plus narratifs, davantage joués, qui surprennent et interpellent le regard. Si, un jour, je peux avoir un clip onirique qui doit autant à “The Rain” qu’à “Gasoline”, j’aurais tout gagné.”

A$AP Rocky - « L$D »

“Là, on a vraiment un clip conceptuel, avec plein de couleurs éclatantes, des plans très beaux et des techniques de réalisation impressionnantes. C’est hyper inspirant. J’aimerais regarder davantage de clips de ce genre : je viens d’acheter un projecteur, ce serait l’occasion. D’autant que je n’ai pas envie de consommer uniquement des clips qui cartonnent et répondent à des codes. C’est le meilleur moyen de se perdre… “L$S”, par exemple, est un clip tout pété, mais c’est surtout parce que c’est de la très grande qualité : ce titre, en un sens, était voué à être un tube.”

Tagged:
Hip-Hop
POP CULTURE
clips
The Weeknd
Missy Elliott
justin timberlake
A$AP Rocky: