Publicité

22 albums qu'on a hâte de découvrir en 2018

Ponctuée par des rumeurs d'albums du côté de chez Stormzy, La Femme et Mylène Farmer, l'année 2018 s'annonce comme un grand cru pour l'industrie musicale.

par Frankie Dunn, Hattie Collins, Antoine Mbemba, Marion Raynaud Lacroix, et Micha Barban Dangerfield
|
09 Janvier 2018, 12:15pm

Jay-Z, Family Feud.

Cardi B, titre inconnu
Cardi B est sans aucun doute possible l’une des grandes gagnantes de 2017. La rappeuse a inondé le monde avec « Bodak Yellow » cette année, et prévu de capitaliser sur le succès de ses deux mixtapes en sortant un album, un vrai. On peut s’attendre à une bonne dose de stripping, d’Offset (l’un des Migos, et son fiancé), et de surprises. Parce que Cardi B ne fait pas que danser, she makes money moves. En attendant, pour le nom de l’album, on suggère : A Bronx Tale.

Moha La Squale
C’est l’avènement d’un parcours aussi impressionnant qu’il fut rapide. Révélé en fin d’année 2017, Moha La Squale a fait son chemin sur Facebook, d’abord, tous les dimanches, puis sur YouTube, jusqu’à se faire signer par une filiale de Warner Music et annoncer, dernièrement, la sortie de son premier album pour le mois de février. Un premier pas qui nous excite autant qu’il peut effrayer, et dont on espère qu’il conservera toute la verve, le charisme, le flow et la gouaille incroyables du rappeur de la Banane. En attendant l’opus, on peut désormais profiter de tous les sons de Moha La Squale sur toutes les plateformes de streaming. L’occasion de se refaire, au fil des morceaux, une chronologie de la traversée artistique du rappeur, et d’espérer qu’en étant si prolifique, le jeune étudiant du cours Florent n’ait pas grillé toutes ses cartouches. On a hâte.

Jayoncé, titre inconnu
Comme Hov l’a récemment expliqué au New York Times, un album conjointement produit par Mr et Mrs Carter a été enregistré il y a deux ans. Mais c’était pile le moment où les fans se demandaient qui était la mystérieuse « Becky » et Beyoncé préférait la jouer solo en sortant l’album Lemonade. Fair-play. De nombreux enregistrements existent encore, et forcément, nous brûlons de les entendre. On sait d’expérience que Jay-Z + Beyoncé = magie, de l’hommage à Tupac avec « 03 Bonnie & Clyde », en passant par le funk de « Deja Vu » ou le sexy « Drunk in Love ». Et plus on y pense, plus on se dit que la meilleure collaboration de tous les temps est certainement « Crazy in Love ». Avec un passé comme celui-là, peut-être que cet album a le potentiel de ne pas seulement casser internet mais toute notre vie. Suggestion de titre d’album : Just About Still in Love

La Femme, titre inconnu (et rien n'est moins sûr)
La surface de la pop française est bien lisse en ce moment. Immobile. Pas de sursauts, d'éclaboussures ou de jeux d'eau adolescents. Le calme absolu. C'est reposant mais ça peut vite devenir chiant. On a probablement trop l'habitude de compter sur La Femme et son énergie foutraque pour dynamiter tout ça. Avec deux albums à son actif, La Femme est parvenu à s'établir comme un groupe culte, une chimère agitée et grisante. Que doit-on donc attendre de leur troisième opus ? La légende veut que le troisième album d'un artiste ou d'un groupe soit le moment de grâce de sa carrière, l'instant où il se révèle vraiment, dans toute sa maturité et sa vérité. Un peu comme l'âge christique pour le commun des mortels – 33 ans. Ça fait beaucoup de 3 et on pourrait lancer aisément : « tout est lié ». Enfin, voyez ici qu'une simple spéculation fantasque : La Femme n'a encore rien annoncé officiellement mais leur Instagram laisse présager un retour en fanfare. On y croit – très fort.

Nicki Minaj, titre inconnu
Pour évoquer son quatrième album (le premier en trois ans), la rappeuse du Queens a confié à DJ Whoo Kid qu’on pouvait s’attendre à un « classique du hip-hop ». Elle a aussi promis dans une interview à Dazed que cet album irait « encore plus loin que The Pinkprint ». Avec des ruptures (Meek Mill), des brouilles (Remy Ma) et un nouvel amour (Nas), il devrait y avoir suffisamment de sujets sur lesquels créer des rimes pour cet album. Suggestion de titre : Tickled Pink

Dream Wife, Dream Wife
Il y a trois ans, nous vous présentions dans i-D Dream Wife, ce girl band anglo-islandais qui fait de la pop à écouter au bord de la piscine. Née d’un projet artistique scolaire, leur musique inspirée par Blondie et Bikini Kill a conquis les cœurs de femmes au moins aussi talentueuses que le trio lui-même. Des fans qui se font appeler le Bad Bitch Club, un nom inspiré par une ligne du morceau enflammé du groupe, « FUU ». Leur album éponyme est prévu le 29 janvier prochain, et honnêtement, on est impatients d’entendre ce que nous réserve leur nouvelle fournée « d’empowerment » musical. En plus, elles ont prévu de sortir une édition limitée : un vinyle recouvert de taches de sang. Cool.

Big Budha Cheez, Épicerie Coréenne
Comment ne pas s'enticher du flow incomparable de Prince Waly et de son compère Fiasko Proximo rassemblés dans le duo Big Budha Cheez ? Rejetons des années 1990 et originaires de Montreuil, ils développent ensemble (et ce depuis l'âge de 14 ans) un répertoire old-school qui ressuscite tranquillement l'aura des anciens monarques du rap français – de MC Solaar à Oxmo Puccino en passant par Busta. Leur premier clip pour le titre « M.City Citizen » sorti en 2013 marquait le coup d'envoi de leur succès et apparaissait comme le prompt gage d'une formule bien française, à l'ancienne mais nullement passéiste. Et tandis qu'on retrouvait Prince Waly embarqué dans des flows solo l'année dernière ou en collaboration avec Ichon, Myth Syzer ou encore Tengho John, il revient en 2018 aux côtés de son ami de toujours. L'album sortira le 23 février et nous aidera sans aucun doute à apprécier le gris de l'hiver.

Selena Gomez, titre inconnu
L’année passée a été synonyme de ruptures, de reprise de contrôle et de sérieux problèmes de santé pour Selena. Mais, elle a gardé un peu de temps pour l’art, et cette année a aussi été celle des superbes visuels de Petra Collins et des énormes singles « Bad Liar », « Wolves » et « Fetish » avec Gucci Mane. Maintenant que Selena s’est investie corps et âme dans la musique, elle a annoncé un album pour bientôt et on s’accroche à cette promesse. Suggestion de titre : Running with the Wolves

Migos, Culture II
Le trio d’Atlanta a suffisamment explosé l’an dernier, mais bon, le dernier album remonte à presque un an. Ce qui veut dire, si l’on s’en tient à leur rythme d’un album par an, que Culture II est sur le point de sortir. Attendu ce mois-ci, l’album comprendra notamment le tube « MotorSport » en featuring avec Cardi B et Nicki Minaj, certainement d’autres collaborations avec la fiancée d’Offset, cardi, et avec les potes du label Stefflon Don et Lil Yatchy. Côté producteurs, la rumeur évoque Pharrell et Metro Boomin.

Joke, Ultraviolet
Viendra, viendra pas ? Le nouvel album de Joke, d’abord prévu pour la fin d’année 2017, devrait finalement atterrir en février prochain. Et l’attente commence à gratter : le dernier album du rappeur de Montpellier date de 2014. À manger, les fans n’ont eu qu’une « Vision » en mars 2017 : une sortie du silence unique et une démonstration parfaite du talent de Joke. Un langage cru mais poétique, un égotrip épuré et une dégaine toujours au diapason. En 4 ans, Joke est devenu papa, et on aurait du mal à trouver une meilleure excuse pour ce silence et son repos du guerrier. Un choix risqué, pour cet artiste « dans l’futur », fort d’une popularité assez massive, et de plus en plus impatiente. Une base de fans qui ne risquent pas d’être déçus, la paternité n’a apparemment rien enlevé de l’élégante insolence de Joke. Ah, et on a entendu parler d’un featuring avec Charlotte Gainsbourg.

Wiley, Godfather 2
Wiley poursuit sa conquête des charts lancée en 2017 par son album Godfather avec une deuxième partie annoncée pour mars 2018, qui promet d’être aussi féroce que celle qui la précède. Il promet un album de 20 titres et on a hâte d’entendre quelles chansons « Eskimo Dance » (peut-être une série de classiques issus de la nouvelle garde musicale), « War God » (la langue de vipère de Dizzee ?) et, bien sûr, « Fashion Week » (une critique printemps/été 2018 par Wiley en personne peut-être ?) peuvent bien contenir. Quoiqu’il arrive, on est certains de tenir une nouvelle petite bombe.

Charli XCX, titre inconnu
Repensez un moment à Pop 2 ; à quel point vous en êtes devenus addicts, et rappelez-vous que ce n’était qu’une mixtape. Ça veut dire que le troisième album de l’artiste britannique sortira en 2018, non ? Bon, détendons-nous deux secondes : « Pour ce qui est de l’album, je ne sais pas vraiment quand je le sortirai. Ou même si je le sors, précisait-elle à Vulture le mois dernier. Je ne sais pas, et je pense que c’est ce qui me pousse à sortir des mixtapes. Ça me frustre de garder ma musique pour moi. J’ai tellement fait ça pour l’album que les gens m’ont piraté et ma musique a fuité. Il y aura un album, d’une manière ou d’une autre. Je pense que les fans en ont besoin. Il y a un besoin nostalgique d’album. Donc je sortirai quelque chose, oui, mais je ne sais pas s’il y aura 10 sons et 2 singles, ou 20 morceaux, ou un album visuel, ou quatre EP, ou un flux constant de démos structurées… » Pour le titre d’album, on lui suggère : Whatever Works, Queen

Myth Syzer, Bisous
C’est peut-être celui qu’on attend le plus. Déjà, parce qu’il s’appelle Bisous, et que c’est génial. Ensuite, parce que vu l’entourage, l’ampleur et l’influence du producteur, on imagine une flopée d’invités sacrément prestigieux. Et puis parce que depuis que Myth Syzer s’est mis à chanter, ses refrains nous restent en tête pendant des mois durant. Ah, et puis parce que l’évidence : Myth Syzer est le producteur le plus talentueux du moment, dont le son s’installe de plus en plus confortablement dans les oreilles françaises, et qui ne se gêne pourtant jamais pour prendre des risques. Le timing s’annonce d’ores et déjà parfait : Bisous sortira au printemps, quand le soleil et l’air chaud reviendront lécher nos peaux, et quand nos roucoulades n’attendront plus que la douceur des morceaux de Myth Syzer.

Stormzy, titre inconnu
Non content de s’être attiré tous les honneurs de 2017, Stormzy n’a clairement pas prévu de s’asseoir sur ses lauriers en 2018. Il nous prévenait en octobre sur 4pm in London qu’il avait commencé à bosser sur son deuxième album et confirmait la nouvelle sur le tapis rouge des MOBO Awards en novembre : « Deuxième album. Je ne m’arrête pas. Une nouvelle œuvre. » On prédit encore plus de retours sur sa vie passée, du gospel, des collaborations insoupçonnables et encore plus de Flipz ! Suggestion de titre d’album : Road Signs & Shares

Jmk$, Kingdom Hearts
Votre enfance n’a pas été complète si vous n’y avez pas perdu des jours entiers à jouer à Kingdom Hearts sur Playstation 2, PSP ou Gameboy Advance. Ce jeu d’action-RPG hautement addictif, à mi-chemin entre Final Fantasy et l’univers de Disney. Aussi esthétique que technique, et cachant quelques aspects sombres sous ses nappes colorées. Et finalement, ça se tient parfaitement, que le rappeur marseillais Jmk$, membre du Summum Klan, ait choisi ce nom pour son album. Parce qu’en plus des raisons personnelles qui justifient le titre, et qu’il nous expliquait dans notre récente interview, le rap de Jmk$ est technique, et son égotrip superficiel à première vue est la porte d’entrée d’un univers barré, virtuose et référence, presque aussi grand et étalé que les terres de Kingdom Hearts. Un univers que l’on pourra écouter en intégralité en février prochain.

J Hus, titre inconnu
Il a débarqué dans sa Benz blanche avant de repartir dans sa noire, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’entre-temps, J Hus a fait son petit effet. Avec un album couronné d’un succès à la fois critique et commercial, Hus et son Common Sense ont été l’événement de 2017. À l’instar de Stormzy, l’idée de faire une pause ne l’intéresse pas, il travaille déjà sur un deuxième album. Une promesse qu’on attend de pied ferme.

Mylène Farmer, titre inconnu
Tenez-vous prêts, en 2018, Mylène Farmer sera partout. Au cinéma dans un film d’horreur de Pascal Laugier (il est permis de craindre le pire au vu de l'ovni gothique City Of Love dont il avait assuré la réalisation), à la radio avec un nouvel album dont on ignore encore tout et – l’espoir fait vivre – sur scène, en nuisette à dos d’éléphant ou sortant d’un vaisseau spatial en combi argentée. Impossible d’en savoir plus, mais franchement peu importe quand une seule chose compte : pourvu qu’elle soit rousse.

Jorja Smith, titre inconnu
Jorja avait l’habitude de regarder la cérémonie depuis Walsall, mais ces deux derniers mois ont changé la donne et c’est elle qui s’est retrouvée couronnée par le Brits Critics’ Choice 2018. Des pistes comme le magnifique « Blue Lights » et le mélancolique « Teenage Fantasy » ont conforté sa position d’auteure-interprète particulièrement douée, tandis qu’un titre co-écrit avec Drake et une apparition sur More Life a appuyé sa lancée. Un album a donc de très très fortes probabilités de voir le jour. Suggestion de titre : Midnight Train to Jorja

Grimes, titre inconnu
L’été dernier, Claire Boucher a confié à ses fans sur Instagram qu’elle s’aventurait dans des « territoires sonores inexplorés », ce qui s’avère pour le moins excitant. Le 16 décembre, sur Twitter, l’artiste canadienne a répondu à un fan qui lui suggérait de lâcher un nouveau titre, qu’elle « venait juste de jouer de nouveaux morceaux à son label donc avec un peu de chance quelque chose bientôt ». Tout ce qu’elle touche se transforme en or, donc il y a de l’espoir ! Suggestion de titre : Baby Wolwerine

SOPHIE, Whole New World
En octobre dernier, SOPHIE lâchait le morceau « It’s Okay to Cry ». Un titre sensible où l’on découvrait l’artiste dans une authenticité inédite, postée sur un fond bleu tirant vers l’orage, la lumière ou l’arc-en-ciel. « Just know whatever hurts, it’s all mine » lançait-elle avec douceur, laissant croire à un monde parallèle « somewhere over the rainbow ». Un mois plus tard, c’est avec « Ponyboy » qu’elle continuait à teaser son retour, décharge stridente et brutale dans laquelle on jubilait de retrouver son double électro maléfique. On ignore encore sa date de sortie mais son album s’appellera Whole New World et on l’espère aussi schizophrène que ces deux premiers extraits.

Stefflon Don, titre inconnu
Si elle s’est fait rafler le Critics’ Choice par Jorja Smith le jour des BRITS Awards, Stefflon Don est malgré tout en bonne position pour mettre 2017 à ses pieds. Avec deux titres dans le Top 10 sous sa ceinture Moschino, une collab avec Skepta et une tournée britannique pour mars, tout ce qui manque à Don est une suite à sa turbulente mixtape 2016 Real Thing. Signée chez Quality Control, maison de Migos et Lil Yachty, on prédit un album de collaborations de haut vol mélangées avec quelques-unes de ses connexions britanniques comme Giggs ou Skepta. Suggestion de titre : Stefflon Don Calling

Dave, titre inconnu
Dave nous a déjà convaincus de sa grandeur avec « Six Paths » et « Games Over », deux EPs prouvant son don prodigieux pour raconter des histoires. Toujours âgé de 19 ans, deux tournées britanniques qui affichent complet, des morceaux coécrits par Drake et un talent montre pour le piano, on dirait bien qu’en 2018, le monde est parti pour se régler sur le flow de Dave. Suggestion de titre : King David